... ©Aprh
Présentation de course - 09.07.2021

Izoard Védaquais change de braquet pour la passe de 7

Poulain de classe, Izoard Védaquais va essayer de repousser encore un peu plus ses limites à l'occasion du Prix de Berlin, premier groupe du meeting estival sur le plateau de Soisy. Le protégé de Philippe Allaire n'a pas encore connu la défaite en six sorties publiques. Dans ce groupe 3, le fils de Bird Parker va courir pour la première fois sur une courte distance. Face à lui, dix concurrents bien décidés à contrer son invincibilité.

Impressionnant de facilité le 11 juin dans le Prix de Gien (Groupe 3) dans l'excellent chronomètre de 1'13''4 sur les 2700M. de la grande piste de Vincennes ( 1'12''1 pour son dernier kilomètre au tracking et 1'11''3 pour ses derniers 500 mètres de course), Izoard Védaquais (Bird Parker) à écoeuré ses adversaires à chaque fois qu'il a couru sur la cendrée parisienne. Son mentor, Philippe Allaire, a fait preuve de sagesse en ne le présentant pas face à l'élite des trois ans attelé (la Finale Sulky 3 ans - Prix Albert Viel) lors de la journée des champions le 27 juin. Dans ce Prix de Berlin, ce puissant poulain va découvrir à la fois la piste d'enghien mais surtout les parcours de vitesse puisque ce Groupe 3 se dispute sur 2150 mètres avec un départ donné derrière les ailes de l'autostart, deux totales nouveautés pour Izoard Védaquais qui n'a couru que sur 2700m depuis ses débuts. Deux de ses compagnons de boxe seront également de la partie : la très régulière Ivensong (Ready Cash) et Isla Bonita (Love You), deuxième du Prix Ozo (Groupe 2) le 25 mai.
A la lecture des partants, Ikacou des Cinty (Very Well Jet) s'annonce comme l'opposant direct à Izoard Védaquais). Très bon quatrième de la Finale Sulky 3 ans - Prix Albert Viel (Groupe 1), le pensionnaire de Gabriel Pou Pou est une nouvelle fois annoncé plaqué des quatre pieds. Quelques jours après avoir fêté son 81ème anniversaire, Jean-Pierre Dubois drivera l'excellente Independencia (Ready Cash), fille de Qualita Bourbon et très véloce derrière la voiture.
Ce Prix de Berlin lance la trilogie estival d'Enghien pour les 3 ans avant le Prix de Rome (24 juillet) et le Prix Henri Cravoisier (7 août).

Net avantage aux tricolores

Au cours des vingt dernières éditions du Prix de Berlin, un seul cheval européen a réussi à dominer les chevaux français, son nom : Hambo Transs R qui devançait en 2018 Elite du Ruel. Depuis 2010, deux chevaux au palmarès de ce groupe 3 ont terminé leur carrière avec plus d'un million d'euros sur leur compte en banque : The Best Madrik (1 367 710€) et Akim du Cap Vert (1 356 305€). Seule candidature européenne de l'édition 2021 : le transalpin Condor Bar. Pour ses premiers pas sur la cendrée parisienne le 18 juin, le fils de Love You avait dû faire plusieurs efforts dans le parcours, réalisant un bon dernier kilomètre sur le pied de 1'13. Deuxième au passage du poteau, il prouvait alors ses moyens et constitue une réelle opposition aux tricolores.

PARTANTS ENGHIEN - Samedi 10 Juillet
6 PRIX DE BERLIN - (17H00)
Course Premium - Attelé - Gr 3 - Europeenne-autostart - 70 000 € - 2 150 m
1IVENSONGD. Thomain
2INDEPENDANCIAJ. Dubois
3IKACOU DES CINTYP4L. Koubiche
4ILLUSIVE ARTISTJ. Dubois
5IZOARD VEDAQUAISE. Raffin
6ISLA BONITAPAF. Lagadeuc
7IDEALE DU CHENEP. P. Ploquin
8ISEULT FLOWERA. Muidebled
9IMAGINE DARLINGE. Dubois
10INVICTUS MADIBAA. Lamy
11CONDOR BARM. Minopoli Jr
A voir aussi :
...
Cleangame débute sa tournée des régions

La brillante démonstration de Cleangame (Ouragan de Celland) dans le Prix d'Eté (Gr.2), dimanche 11 septembre, prouve que le champion de Jean-Michel Bazire a retrouvé toutes ses sensations. Son entraîneur avait, à chaud, évoqué le Grand Prix de la Fé...

Lire la suite
...
Imhotep Madrik de plus en plus fort

Après un premier succès à Vincennes décroché le 1er septembre au prix d'un extrême courage, Imhotep Madrik (Prodigious) a réitéré mais avec une marge nettement plus confortable. Le parcours du jour, les 2.175 mètres de ...

Lire la suite
...
100e victoire d'Emilie Le Beller,
ce mardi à Vincennes

Cela faisait presque dix mois qu'Emilie Le Beller n'avait pas franchi le poteau d'arrivée en tête à Vincennes. La dernière fois, c'était le 30 novembre dernier, en selle sur Héros du Pré (Rieussec) qui se permettait de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite