...
Résultat de course - 10.07.2021

Delfino a plus d'un tour dans sa « Manche »

C’est le meilleur cheval que j’entraîne en ce moment.
Mathieu Mottier

Il a conservé son titre dans le Prix de la Manche. Delfino a même mis la manière pour s'imposer en solitaire, laissant à distance Féerie Wood, pourtant irréprochable. Sans être Manchot, Delfino devient le roi de la Manche.

Il a mis encore plus de marge que l'an dernier avec son dauphin dans le Prix de la Manche. L'an dernier, c'est Cash du Rib (Ready Cash) qui occupait ce rôle. Cette année, c'est Féerie Wood (Rockfeller Center) qui a endossé l'habit. La différence que la représentante d'Alexandre Abrivard devait rendre 25 mètres au lauréat. Delfino (Speedy Blue) a incontestablement produit une performance supérieure à celle de l'an dernier dans la même épreuve. Venu en tête à mille mètres du but, le futur lauréat a fait le trou en entrant dans le dernier tournant puis n'a jamais perdu de son avance. L'épreuve avait été méticuleusement préparée par la famille Mottier et Dominique et Danielle, les parents de Mathieu, avaient fait le déplacement pour l'occasion. Le professionnel a confié sur Equidia : « C’est le meilleur cheval que j’entraîne en ce moment. Et cela me fait plaisir de faire une photo avec papa, cela faisait longtemps qu’on n’en avait pas fait. Delfino était parfait. Il n’avait qu’une course de rentrée mais c’est un cheval qui s’entraîne bien et se prépare vite. »

Difficile de rendre 25 mètres mais record pour Féerie Wood
En réalisant 1'12''1, Féerie Wood conclut deuxième et remplit son contrat comme l'explique son driver Alexandre Abrivard : « Je pensais que cela allait être dur avec des chevaux qui marcheraient 1’13’’ devant et le vainqueur a fait moins de 1’12’’5. Féerie Wood a été merveilleuse et comme c’était impossible de venir gagner, elle a fini à sa main, sans prendre dur. »
Si le record du parcours est toujours à l'actif d'Aubrion du Gers (1'11''3 dans le Prix Jean-Luc Lagardère 2018 sur 2875m), Féerie Wood établit la nouvelle référence des 2900m en 1'12''1 (contre 1'12''6 à Virgious du Maza en 2017 dans ce même Prix de la Manche).

D'où vient-il ?

Issu de l'élevage Mottier, Delfino est le frère cadet du valeureux hongre Taphir (7 victoires et 159 550 €). Sa mère, Miss Volo, est la sœur utérine du classique Evolo, deuxième d'Eclair de Vandel dans le Prix de Vincennes, et du bon Hardi Volo (7 succès et 175 771 €). Elle compte dix qualifiés au total à ce jour.

3e | PRIX DE LA MANCHE
Att - 2875 m - Course A - 80 000 €
DELFINO 1'12"4
Speedy Blue x Miss Volo (Gazouillis)
Driver : M. Mottier - Entraîneur : M. Mottier
Propriétaire : Ec. D. Mottier - Eleveur : D. Mottier
2e Feerie Wood 1'12"1
3e Freyja du Pont 1'12"8
4e : Ferrari Sisu - 5e : Gangster du Wallon - 6e : Candidat d'Ortige - 7e : Dona Viva
A voir aussi :
...
Tony Parker au sulky à Vincennes !

Invité par l'opérateur ZEturf dont il est l'ambassadeur et partenaire via son entreprise hippique Infinity Nine Horses, Tony Parker était ce mardi soir à Vincennes. Une immersion totale puisque l'ancien champion de NBA est allé jusqu'à s'installer dans un sulky ...

Lire la suite
...
Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre ...

Lire la suite
...
Tout sur le programme
Premium de 2022

C’est au cours d’une conférence commune que les directions techniques de LeTROT et France Galop ont présenté ce mardi le calendrier des réunions PREMIUM de 2022. Le fait que les deux maisons-mères présentent dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite