...
En bref - 14.07.2021

Nouveau programme pour Gelati Cut

C'est via les réseaux sociaux que Romain Larue a annoncé lundi le changement de programme de son champion Gelati Cut (Coktail Jet), 4ème de l'Elitloppet en mai dernier. Impasse sur le projet Hugo Abergs Memorial (27 juillet à Jägersro - Suède), Gelati Cut ayant récemment toussé : "Il a dû sauter quelques boulots et il va rester une bonne semaine sans travailler, a expliqué Romain Larue. Trop compliqué de courir 1609m sans être à 100%. On va donc courir le Prix Jockey puis le Critérium des 5 ans".
Rappelons que Gelati Cut, avec ses gains acquis aussi hors de nos frontières, est le 3ème "G" le plus riche de sa promotion derrière Gu d'Héripré, sur la touche, et Green Grass.

Covid-19, on re-pass au durcissement

L'allocution présidentielle de lundi 12 juillet au soir relance une vague de mesures fortes pour contenir une quatrième vague de contamination de la Covid-19, imputable notamment au variant Delta. Le président de la République a sonné un « été de mobilisation pour la vaccination en France ». Ce premier axe est complété d'un deuxième volet, à la fois préventif mais aussi incitatif à la vaccination, avec l'extension du pass sanitaire. Dès le 21 juillet, la détention de ce sésame – avec un test négatif ou une attestation de vaccination – sera en vigueur dans les « lieux de loisirs et de culture » rassemblant plus de 50 personnes, à partir de 12 ans. Début août, il sera étendu aux cafés, restaurants, centres commerciaux, ainsi qu’aux avions, trains, cars et établissements médicaux.

Quelles obligations pour les courses ?

Depuis quelques semaines, les courses s'étaient accommodées du pass sanitaire pour le public lors de certaines réunions (celle du Prix de Diane à Chantilly en juin, de la journée des Champions du 27 juin à Vincennes, des dimanches du galop à Paris). Dans cette configuration « avec pass sanitaire », certains acteurs des courses (entraîneurs, propriétaires) n'étaient par ailleurs pas soumis à sa présentation. À partir du 21 juillet, les choses devraient changer et le pass devenir obligatoire. C'est le premier enseignement de la déclaration présidentielle, dès lors que les hippodromes sont bien inclus dans les « lieux de loisirs et de culture » rassemblant plus de 50 personnes. Pour la phase suivante, début août, le pass sanitaire sera étendu aux cafés, restaurants, centres commerciaux, mais aussi lors des longs trajets en avion, train et car. Et le président a précisé sur ce sujet : « Seuls les vaccinés et les personnes testées négatives pourront accéder à ces lieux, qu’ils soient clients, usagers ou salariés. »
Comment retranscrire cela pour les courses ? Côté public, les courses, comme tous les acteurs des loisirs et de la culture, vont se retrouver en première ligne sur le bon usage du pass sanitaire. « Nous sommes confrontés à un problème de pédagogie avec ce pass sanitaire », souligne par exemple Jérôme Tréhorel, directeur du festival des Vieilles Charrues (8 au 18 juillet) , qui n'a pas fait le plein cette année.
Côté organisation, l'obligation du pass sanitaire devrait logiquement être étendue aux intervenants des courses.
C'est du côté de la Fédération Nationale des Courses (FNCH), interlocutrice des autorités pour la filière, que l'on découvrira dans les prochaines heures l'ensemble des conséquences des dernières décisions présidentielles. Et la transcription des principes en modalités d'application, dans l'organisation des courses comme dans de nombreux autres secteurs, ne sera sans doute pas toujours aisée. La FNCH, en attente du prochain décret, travaille d'ores et déjà à la définition d’un nouveau cahier des charges.

A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite