... © J.-C.Briens
Actualité - 15.07.2021

Un debrief du 14 juillet très jazzy

La météorologie capricieuse et pleine de tourments de la première quinzaine de juillet aura réduit quelque peu la voilure de l'offre hippique du 14 juillet. Dix réunions au trot ont été à l'affiche, en lieu et place des quinze initialement programmées. Qu'importe les pétards mouillés, il y a bien eu plusieurs feux d'artifice ce 14 juillet. En voici la chronique.

Celui qui a joué le premier rôle, et rien ne le prédestinait forcément à cela, est un étalon, à savoir Django Riff (Ready Cash). Celui dont la première production a 3 ans (les "I" en France) a en effet vu cinq de ses produits en piste dans l'hexagone ce mercredi de Fête Nationale. Trois se sont imposés : Io de Nappes à Clairefontaine, India Song aux Sables-d'Olonne et Jazzy Perrine sur le même hippodrome vendéen. Quant aux deux autres ? Ils ont dû se « contenter » de la deuxième place, à savoir Indigo Pierji à Beaumont-de-Lomagne et Isis du Léard aux Sables-d'Olonne. Les plus attentifs l'auront déjà remarqué : Django Riff intègre donc dans sa liste le vainqueur (en l'occurrence une pouliche) de la deuxième épreuve française pour 2 ans avec Jazzy Perrine [photo]. En s'imposant en 1'17''3 sur les 2 150 mètres vendéens, elle devient [provisoirement cela va sans dire] la 2 ans tricolore la plus rapide du moment puisque Jéridia Menuet (Ecu Pierji) s'était imposée en 1'20''1 dimanche dernier à Beaumont-de-Lomagne. Élève, comme son affixe Perrine l'indique, de Jean-François Mary, Jazzy Perrine a été acquise yearling 32 000 € sur le ring d'Arqana Trot l'an dernier par l'Ecurie Hunter Valley. Sa robe de couleur rouanne, singulière dans les pelotons trotteurs, porte avec elle la signature de la lignée de Vedette Grise, via ses filles Frelatée et Petite Perrine, une Petite Perrine sur laquelle Jazzy Perrine est inbreed 4 x 3.
Cinq sur cinq en France donc pour Django Riff qui a pourtant fait mieux encore. Celui qui défendait les couleurs d'Elisabeth Allaire a en effet vu deux autres de ses produits s'imposer, en Suède cette fois. Il s'agit ici de I Love You Sisu, gagnant à Visby, et de Kashmir River, lauréate à Bergsäker. Au total, Django Riff aura eu sept produits en piste ce 14 juillet pour cinq vainqueurs et deux deuxièmes. Une forme de feu d'artifice dans sa séquence « bouquet final ».

Les deux premiers vainqueurs de 2 ans doublement étoilés dans Province Courses l'Hebdo
Il faut quelquefois savoir parler de soi. Les deux premières gagnantes de la génération des "J", Jéridia Menuet et Jazzy Perrine ont été étoilées dans Province Courses l'Hebdo (avec deux étoiles sur un maximum possible de trois). Les deux se sont qualifiées à Caen, la première en 1'17''0 le 16 juin et la seconde en 1'17''5 le 27 mai.

Les premières victoires du 14 juillet
■ Première victoire de Quentin Champenois comme propriétaire avec Doc Hollywood (Full Account), mercredi à Châtelaillon-La Rochelle.
■ Première victoire de Camille Renaud comme jockey (lad-jockey) avec Extra Ball (Cygnus d’Odyssée), mercredi à Jullianges. Compagne d’Emile Fournigault (entraîneur d'Extra Ball), Camille Renaud participait à sa 43e sortie.

Si Django Riff est l'étalon n°1 du 14 juillet pour son efficacité sans faille, il est néanmoins surpassé en nombre de victoires et en gains cumulés par Timoko. Le crack de Richard Westerink a en effet vu quatre de ses produits s'imposer. Avec 15 partants, il faisait partie des trois pères les plus représentés ce mercredi, à égalité avec Prodigious et Ouragan de Celland. Timoko s'impose sur tous les plans, en nombre de victoires et en gains (36 130 € contre 24 650 € à son dauphin Django Riff).

Les 8 étalons avec 2 victoires ou plus le 14 juillet
Rang - Père - nbre de partants / gagnants / nbre places / gains cumulés (€)
1. Timoko - 15 partants / 4 gagnants / 1 place / 36.130€
2. Django Riff - 5 partants / 3 gagnants / 2 places / 24.650€
3. Un Charme Fou - 8 partants / 3 gagnants / 1 place / 21.350€
4. Rocklyn -10 partants / 2 gagnants / 1 place / 21.460€
5. Un Amour d’Haufor - 6 partants / 2 gagnants / 2 places / 18.860€
6. Magnificent Rodney - 10 partants / 2 gagnants / 2 places / 16.240€
7. Echo - 3 partants / 2 gagnants / 0 place / 14.450€
8. Singalo - 3 partants / 2 gagnants / 0 place / 11.250€

Rebella Matters s'impose à quatre jours d'intervalle !
Elle venait de s'imposer samedi dernier à Vichy dans le Grand Prix du Conseil Municipal (Gr.2). Rebella Matters (Explosive Matter) a réitéré quatre jours plus tard dans l'épreuve la plus dotée du programme national, le Grand Prix Dynavena Maisagri, à Châtelaillon-La Rochelle. La principale différence entre ces deux succès est le changement de pilote, Nicolas Bazire prenant la place mercredi de Christophe Martens. Sur la dernière semaine, elle est tout simplement le compétiteur ayant engrangé le plus d'allocations dans l'hexagone (55 800 €), précédant son compagnon d'entraînement Davidson du Pont (Pacha du Pont), à 40 500 €, et Delfino (Speedy Blue), à 36 000 €.

Benjamin Rochard court le plus et gagne le plus
C'est Benjamin Rochard qui a fait la meilleure opération du jour chez les pilotes. Le fils de Pierre-Yves et Valérie Rochard avait mis toutes les chances de son côté : il a participé à deux réunions, Durtal et Les Sables-d'Olonne, affichant le compteur le plus élevé du jour en nombre de participations (11). Il a transformé sur les pistes avec trois victoires et précède sept pilotes auteurs d'un doublé dont David Davoust (100 % de réussite à Savenay).

Tous les pilotes qui ont gagné au moins 2 fois le 14 juillet
Driver-jockey : Courses / Vict. / Places / (% vict)
Benjamin Rochard : 11 / 3 / 2 / 27
Damien Bonne : 4 / 2 / 0 / 50
Christophe Martens : 4 / 2 / 0 / 50
Antoine Wiels : 3 / 2 / 1 / 67
François Lagadeuc : 6 / 2 / 1 / 33
David Davoust : 2 / 2 / 0 / 100
Alexandre Abrivard : 4 / 2 / 0 / 50
Pierre Callier : 5 / 2 / 1 / 40

Entraîneur : Patrick Terry par les gains et Laurent Abrivard en nombre de victoires
Cinq entraîneurs ont marqué au moins deux fois ce mercredi. Laurent Abrivard, avec trois succès, précède ses quatre collègues et concurrents, dont le compteur s'est arrêté à deux. Parmi eux, Patrick Terry domine le tableau des entraîneurs par les gains avec 33 050 € cumulés ce 14 juillet.

Benjamin Rochard, le pilote du 14 juillet avec 3 victoires

© Hippodrome de Laval

A voir aussi :
...
Trois heures et demi de feu à Lexington !

Ce qui interpelle dès le début c'est le rythme de l'actionneur en tribunes. Une sorte de rap hippique endiablé séquencé par des coups de marteau finalement discrets dans ce flux de paroles quasi ininterrompu. En l'espace de ...

Lire la suite
...
20 restants dans le Saint-Léger à Caen

Alors qu'ils étaient 22 engagés validés lundi, le premier forfait du Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) n'a pas vu la liste profondément bouleversée. Ils sont encore 20 restants ce mardi, à la veille de la déclaration des partants ...

Lire la suite
...
Jack Tonic :
une réussite en forme d’hommage

Valeur montante au sein de la génération des 3 ans, venant de s’octroyer deux Groupes 3 consécutivement, Jack Tonic 1’12’’ (Charly du Noyer) est de grande naissance, sa famille maternelle remontant à la championne et matrone Neuilly 1’16’’ (1979-Amyot), puis à la ...

Lire la suite
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite