... © ScoopDyga
Résultat de course - 15.07.2021

Copsi, comme s'il était seul

Copsi est redoutable sur 2.100 mètres.
Dominik Locqueneux

Le duel attendu entre Copsi et El Presidente n'a pas eu lieu. Le premier a dirigé l'épreuve à sa guise pour proposer une forme de one horse show.

Il en est déjà à six victoires depuis le début de l'année. Avant de prendre part à ce Prix de l'Opéra, Copsi (L'Océan d'Urfist) proposait en outre la particularité d'être invaincu cette saison sur le créneau des 2 100 mètres en quatre tentatives. Il a conservé cette forme d'invincibilité, désormais portée à cinq prestations, sur le créneau mêlant vitesse et tenue par excellence. C'est d'ailleurs le parcours du jour qui a mobilisé Dominik Locqueneux à présenter son pensionnaire ici, selon ses propos d'après-course sur Equdia : « J’avais confiance en lui car Copsi sur 2 100 mètres est redoutable. Normalement, il aurait dû partir au repos après sa course précédente à Vincennes mais quand j’ai vu cet engagement, tout près du plafond des gains et sur 2 100 mètres, je l’ai maintenu un mois de plus à l’entraînement. Maintenant, il va prendre trois ou quatre semaines de vacances car il a bien travaillé. Il faut qu’il se ressource. Comme il a beaucoup de sang, il va vite se repréparer. » Après avoir assuré son départ, le futur vainqueur est venu relayer Elite de Jiel (Niky) à un tour du but puis s'est imposé en force, ne faisant que se détacher des autres, Elite de Jiel conservant le premier accessit. Longtemps en queue de peloton El Presidente (Password) s'est bien fait remarquer dans le dernier tournant mais sa tâche était de l'ordre de l'exploit d'un performer de Groupe 1 pour revenir sur le premier.

La belle réussite de Dominik Locqueneux avec les élèves de Paul Viel
Depuis le transfuge de nombreux représentants de Paul Viel vers l'effectif de Dominik Locqueneux, en fin d'été 2020, les résultats s'enchaînent avec bonheur. Il s'agit ici du 24e succès de l'entraîneur belge avec un élève "Viel". Outre Copsi, citons Dona Viva, Efaro, Gino Viva, Exoky et Faucon Joyeux.

D'où vient-il ?

Elevé par Paul Viel, Copsi (310 160 €) est désormais le plus riche produit de son père L'Océan d'Urfist. Sa mère, Selgie (non qualifiée) a également donné naissance à Elgino (70 580 €). Le dernier de la famille se nomme Igikim, qualifié en février dernier. Ce fils d'Akim du Cap Vert est à l'entraînement chez Franck Anne et n'a couru qu'une fois à ce jour. Dans cette lignée maternelle, on retrouve de façon très rapprochée l'excellent Rex Normanus (382 350 € - quadruple lauréat au niveau Groupe 2 sous la selle), sœur de Selgie.

7e | PRIX DE L'OPERA
Att - 2150 m - Course C - 58 000 €
COPSI 1'11"7
l'Ocean d'Urfist x Selgie (Insert Gede)
Driver : D. Locqueneux - Entraîneur : D. Locqueneux
Propriétaire : Ec. Lucky 8 Racing - Eleveur : P. Viel
2e Elite de Jiel 1'12" Niky x Quick Star de Jiel
3e Cesario Bello 1'12"1 Love You x Nefertiti Jiel
4e : El Presidente - 5e : Ciel d'Azur - 6e : Desir de Bannes - 7e : Caliu des Bosc
A voir aussi :
...
Kennedy, Vincennes avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Kennedy (Joke Face) sera l'un des opposants à Etonnant (Timoko) dans le prochain International Trot (Groupe 1) du 15 octobre, à New York, connu pour son aéroport John F. Kennedy... C'est dire la renommée acquise par ce fils de la championne Lisa ...

Lire la suite
...
Jonquille de Meat émerge d'un très bon lot

C'est un lot dont il faudra se souvenir à coup sûr. Cet hiver, beaucoup des participants du Prix Une de Mai, disputé ce lundi à Craon, seront vus à Vincennes, avec l'ambition de s'imposer. Sur une piste rendue lourde par les fortes ...

Lire la suite
...
Joker Darling donne des promesses

Une très belle impression. Si le favori Joaquim Dieschoot (Scipion du Goutier) sera à reprendre (quatrième, sans démériter, malgré deux fautes). Joker Darling (Love You) n'a pas rencontré d'opposition dans l'épreuve du jour des 3 ans de ...

Lire la suite
...
I Am des Mottes, un succès qui en appelle d'autres

L'avenir lui appartient. À 4 ans, I Am des Mottes (Real de Lou) est en train de prendre une autre dimension. Lundi, il a enfin réussi à passer le poteau en tête, lui qui s'était bien comporté à plusieurs reprises, aprè...

Lire la suite