... © Aprh
Résultat de course - 17.07.2021

Ganay de Banville en orbite pour le Critérium

J’ai pris beaucoup de plaisir.
Jean-Michel Bazire

Test en vue du Critérium des 5 Ans (Gr.1), le Prix du Louvre (Gr.3) n'a pas échappé à son grand favori Ganay de Banville. L'épreuve a également conforté dans leur préparation d'autres protagonistes comme Galius, excellent finisseur.

La logique attendue se confirme : Ganay de Banville (Jasmin de Flore) continue sa montée en puissance et est clairement l'un des acteurs les plus attendus dans le Critérium des 5 Ans (Gr.1), le 4 septembre prochain. Parfaitement couvert tout le parcours (au contraire de Giant Chief, nez au vent en ouvrant le wagon de deuxième épaisseur), il est venu régler l'animateur Bolero Gar (Varenne) avec brio. Jean-Michel Bazire est conquis, déclarant sur Equidia : « J’ai eu un super déroulement de course. C’était facile. J’ai pris beaucoup de plaisir à l’entrée de la ligne d’arrivée quand je suis sorti. Il voulait y aller, c’est un battant. Il a le moral au top. On va tout faire pour qu’il aille le plus loin possible. Il change de modèle, il a pris beaucoup de masse musculaire ces derniers temps. Il va peut-être disputer directement le Prix Jockey ou revenir d’abord à Enghien. » Concernant le Groupe 1 à venir, objet de toutes les convoitises, le professionnel défend plutôt une ligne réservée : « Quand Gu d’Héripré n’est pas là, c’est plus ouvert mais Go On Boy est un sacré cheval. Et Vincennes est sa piste. Galius était bon aujourd’hui. »
Avec Galius (Love You) justement, Yoann Lebourgeois a pu, cette fois, appliqué la course d'attente commandée. Son partenaire a très bien conclu (derniers 500m en 1'05''5 contre 1'05''6 au gagnant), faisant dire à Cyril Raimbaud : « Il est pris de vitesse à l’entrée de la ligne d’arrivée par Ganay de Banville mais, ensuite, il n’a fait qu’en refaire. Je ne sais pas encore si on le court à Cabourg ou non car ce n’est pas un vrai droitier. Il faut qu’il dispute encore deux courses avant le Critérium. » Et si le plus heureux était Alexandre Abrivard dont le partenaire de 4 ans n'a trouvé que Ganay de Banville pour lui barrer la route ? Sa formule pour qualifier Bolero Gar (« C’est l’avènement d’un futur très bon cheval ») est sans ambiguïté.

D'où vient-il ?

C'est le premier des trois produits répertoriés de sa mère, Anaïs de Banville 1'17'' (Quaker Jet), qui n'a pu que se placer, à quatre reprises, dans le nord de la France. La deuxième est Hope de Banville, une fille de Késaco Phédo non qualifiée, et le troisième son foal de l'année, Legend de Banville, par Chablis d'Herfraie. Anaïs de Banville est la sœur de Quéron de Banville 1'13'' (Epicondyle) et de Rush de Banville 1'15'' (Achille), qui totalisent, à eux deux, près de 250.000 € de gains. Comme tous les "Banville", Ganay de Banville, né des oeuvres du champion pluridisciplinaire Jasmin de Flore 1'13'', provient de l'élevage du G.A.E.C .de Banville, animé, dans la Manche, par la famille Duprey.

6e | PRIX DU LOUVRE
Att - 2875 m - Groupe 3 - 80 000 €
GANAY DE BANVILLE 1'13"1
Jasmin de Flore x Anais de Banville (Quaker Jet)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. J. M. Bazire - Eleveur : G. d. Petit Banville
2e Bolero Gar 1'13"1
3e Giant Chief 1'13"1
4e : Galius - 5e : Gout Baroque - 6e : Al Capone Stecca - 7e : Gamble River
A voir aussi :
...
Des victoires avec
l'Amérique en toile de fond

Cette journée de samedi était résolument européenne au trot avec le Grand Prix des Nations à Milan en Italie, le Prix de la Ville de Caen chez nous en Normandie et la Finale du Tour Européen du ...

Lire la suite
...
Réunion très européenne dimanche à Enghien

À l'instar de ce samedi qui nous aura menés à travers l'Europe, la réunion de ce dimanche à Enghien est très continentale avec trois courses au label européen pour la moitié des courses. La plus dotée d'entre elles ...

Lire la suite
...
Des ténors dans le Prix Isara mardi soir à Vincennes

Il y aura du beau monde mardi soir au départ du Prix Isara à Vincennes, course qui permet à des chevaux n'ayant pas gagné 30 000€ depuis le 1er avril et en vue de monter en puissance pour le meeting d'hiver. On retrouvera ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite