... ©ScoopDyga
Résultat de course - 11.09.2020

Chalimar de Guez conserve le titre pour les "C"

IIl en avait encore sous la pédale à la fin.
Jean-Yann Ricart

Après Clegs des Champs en 2018 et Carly en 2019, c'est au tour de Chalimar de Guez d'inscrire son nom au palmarès du Prix Alfred Lefèvre. Les "C" gardent la main.

Chalimar et Jean-Yann Ricart
35 courses
6 victoires
264 760 € de gains ensemble

L'ascension de Chalimar de Guez (Nahar de Béval), c'est aussi l'histoire d'un couple. Celui formé par le 7ans et Jean-Yann Ricart qui l'a patiemment façonné il y a quelques années déjà. Les deux en étaient ce vendredi à 35 sorties communes (voir les chiffres repères à droite). Le jockey de la maison Bazire était donc aux anges de retrouver le chemin du succès avec Chalimar, lequel lui avait fait des "infidélités" récemment pour se produire dans les rangs des apprentis avec Maxime Grumetz. Le jockey vainqueur nous a déclarés : « Je suis super heureux de ce succès. Le cheval était au top et j'étais confiant avant le coup. J'ai pu bénéficier d'un super parcours. Il s'est montré bon pour finir. Sans dire qu'il a énormément de marge, il en avait encore sous la pédale à la fin. Il devrait pouvoir recourir dans cette catégorie, le 20 septembre ici même (NDLR : dans le Prix Georges Dreux, un Groupe 3). »

Un miraculé qui retrouve une seconde jeunesse

Jean-Yann Ricart nous en apprend plus sur son partenaire : « C'est un cheval qui revient de loin car il a eu des coliques, il y a plus d un an. Il avait été opéré puis a refait des coliques. Autant dire que le revoir aux courses a déjà été une victoire. Alors gagner ici, c'est super. Il rattrape en quelque sorte le temps perdu. Il a pris de la force et de la maturité et a trouvé une seconde jeunesse. Il devrait répéter car il est au top actuellement. Pour moi, cela fait partie des victoires qui comptent et qui font plaisir. Merci au chef (NDLR : Jean-Michel Bazire) et à toute l'équipe. »

D'où vient-il ?

Par Nahar de Béval, Chalimar de Guez est le quatrième produit d'une fille de Coktail Jet qui fit une brève et peu concluante carrière de courses qui s'arrêta sur une chute. Cette sœur de Kheops de Guez (215 655 €) s'est révélée meilleure au haras, avec trois autres vainqueurs dont les palmarès sont loin de valoir celui de Chalimar de Guez.

2e | PRIX ALFRED LEFEVRE
M - 2850 m - Course A - 67 000 €
CHALIMAR DE GUEZ 1'13"
Nahar de Beval x Phebe de Guez (Coktail Jet)
Jockey : J. Y. Ricart - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. Vautors - Eleveur : R. Guezille
2e Diamant de Treabat 1'13"1
3e Emir de Rebomard 1'13"1
4e : Boston Terrie - 5e : Butch Cassidy - 6e : Rajesh Face - 7e : Corail d'Aure
A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite