... (© ScoopDyga)
Actualité - 24.07.2021

La saga continue pour Izoard, Les Védaquais plus que jamais

Huit sur huit pour Izoard Védaquais, qui, inébranlable, poursuit sur sa lancée après son succès samedi à Enghien dans le Prix de Rome (Groupe 3). Il met sur le devant de la scène, une nouvelle fois, l'élevage sarthois de la famille Guay. Une histoire qui trouve son origine dans l'achat, au milieu des années 1970, d'Iluska, la matrone de l'élevage maison.

Nous sommes en 1975. Jean-Pierre Guay et son beau-frère, Charles Touchard, se rendent à une vente au prestigieux Haras de Ginai, en Normandie, alors fief de l'historique élevage Veslard. Ils vont y jeter leur dévolu sur Iluska (1974-Macar), une pouliche yearling de grande naissance, puisque petite-fille du chef de race Carioca II, en lignée mâle, et issue d'une sœur, par le crack Jamin, de l'excellente Pinochle, lauréate du Critérium des 3 Ans, puis des Prix de Centaures et de l'Ile-de-France. Jean-Pierre Guay se souvient : "Nous l'avons achetée pour son "papier". Elle était très bien née. Il n'empêche qu'elle ne nous a pas coûté cher, environ 15 000 francs, soit l'équivalent de 2 300 euros. Dans un premier temps, nous avons été déçus, dans la mesure où elle n'était pas faite pour la compétition. En revanche, à la reproduction, elle a été parfaitement à la hauteur de nos attentes, car elle est, tout bonnement, à la base de notre souche familiale."
Iluska commencera par donner, unie à Chambon P, le bon Nozay 1'18'', gagnant de plusieurs tiercés et placé semi-classique, comme troisième, à 5 ans, du Prix Albert Demarcq. Elle aura ensuite, mariée à Florestan, Bamba de la Chaise, que Philippe Allaire essaiera et qui emportera son adhésion, bien que manquant de maniabilité. Jean-Pierre Guay raconte : "Philippe Allaire nous avait acheté Rocco de la Chaise, un fils de Janus de Crillé avec lequel il avait bien réussi. Aussi était-il attiré par notre élevage, raison pour laquelle il se tourna vers "Bamba". Celle-ci lui plaisait beaucoup, mais elle ne parvenait pas à tourner, ce qui explique qu'elle ne put faire carrière. Cependant, du fait de l'impression qu'elle lui causa, Philippe voulut être associé à sa production. C'est ainsi que tout a commencé."

La collaboration avec Philippe Allaire
Philippe Allaire ne s'était pas trompé. Bamba de la Chaise allait se révéler une véritable matrone, dont les filles et petites-filles ne cessent d'étendre l'influence. De la sorte, la descendance de Bamba de la Chaise comprend les Sanawa 1'13'' (Critérium des Jeunes), Thorens Védaquais 1'12'' m. (Prix des Élites, troisième des Prix du Président de la République et des Centaures), Dawana 1'10'' (deuxième des Prix du Président de la République et Albert Viel, troisième du Critérium des 3 Ans), Gotland 1'11'' (vainqueur de neuf Groupes 2 et Groupes 3, troisième du Critérium des 4 Ans), Hohneck 1'11'' (quadruple lauréat de Groupe 2) et autres Hudson Védaquais 1'12'' m. (Prix d'Essai).

Un élevage sarthois
Pour revenir à Izoard Védaquais (Bird Parker), Sestrière 1'17'' (Cézio Josselyn), sa grand-mère, qui a gagné une course dans le Sud-Ouest, sur l'hippodrome de Toulouse, se trouve être une fille de Bamba de la Chaise. Poulinière, elle a procuré, à ce jour, cinq vainqueurs, dont les deux meilleurs sont le précoce et rapide Granon Védaquais 1'12'' (Brillantissime), deuxième de Groupe 1, à 2 ans, en Italie, et Dokha Védaquaise 1'13'' (Prodigious), qui s'est imposée dans le semi-classique monté Prix Holly du Locton (Groupe 2). Or, Izoard Védaquais est le premier produit de Dokha Védaquaise, avant Kotka Védaquaise, une fille de Ready Cash présentement yearling.
L'élevage de Jean-Pierre Guay et de son épouse, aujourd'hui épaulés par leurs fils, Jean-François et Stéphane, prend place sur la commune de Vaas, entre Le Lude et Château-du-Loir dans la Sarthe. Or, les habitants de Vaas sont les Védaquais, ce qui donne l'explication du label maison, celui-ci ne s'appliquant toutefois pas aux élèves partagés avec Philippe Allaire, qui évoluent sans suffixe, mais n'en ont pas moins les mêmes attaches.



Du fait de l'impression qu'elle lui causa, Philippe Allaire voulut être associé à la production de Bamba de la Chaise. C'est ainsi que tout a commencé.
Jean-Pierre Guay

(© APRH)
(© APRH
L'arrivée du Prix de Rome, samedi, à Enghien où Izoard Védaquais demeure invaincu en 8 courses.
ENGHIEN - PRIX DE ROME (Groupe 3)
Izoard Védaquais fait plus que remplir son contrat dans ce Prix de Rome (Groupe 3). D'abord, il demeure invaincu, en huit courses ; ensuite, il s'approprie le record des 3 ans, sur 2875m., en 1'13''7, deux semaines après avoir signé le meilleur "chrono" des 2150m. (autostart), du Prix de Berlin (Groupe 3), en 1'12''4, toujours sur l'hippodrome d'Enghien. En toute logique, Philippe Allaire a de grandes ambitions pour son protégé, Critérium des 3 Ans à la clef. "Il va y aller par des chemins de traverse, a-t-il déclaré en substance, sans trop se fatiguer. N'ayant pas gagné au-delà du niveau des Groupes III, il a des engagements, y compris en région. Peut-être d'ailleurs courra-t-il la finale du Trot Open des Régions, à Vincennes, en prélude au Critérium. C'est un très bon cheval, dur, ayant beaucoup de tenue. Son petit défaut, pour l'instant, est de ne pas être trop "démarreur". Il n'a pas le coup de jarret, au départ, d'un Italiano Vero. D'ailleurs, il n'aurait pas fait ce que celui-ci a réussi jusqu'à maintenant. Ce ne sont pas les mêmes profils, mais chacun d'eux a ses qualités propres. "Izoard" est un cheval de train, qui a besoin de 600 ou 700 mètres pour se poser. Après quoi, c'est un rouleau compresseur. Je suis très content de lui, comme de la quatrième place de Callmethebreeze, qui sera plus à son affaire, prochainement, sur le mile du Prix Henri Cravoisier." D'abord en tête, Callmethebreeze a laissé passer son compagnon d'écurie, qui avait assuré sa mise en jambes, à un tour de l'arrivée. Les deux poulains ont ensuite contrôlé les opérations, qu'Izoard Védaquais a largement dominées dans la phase finale, pendant que l'autre, trouvant le temps un peu long, faiblissait, sans démériter, et laissait les accessits à Imagine Darling, deuxième, comme dans le Prix de Berlin, et à Invincible Cash.
Pour conclure, soulignons des points communs entre les trois premiers : Prodigious, le père d'Imagine Darling, est le père de mère d'Izoard Védaquais, et Ready Cash, l'auteur d'Invincible Cash, est aussi celui de Bird Parker, géniteur d'Izoard Védaquais, celui-ci rejoignant, d'ailleurs, celui-là au palmarès du Prix de Rome. Tel père, tel fils.
4e | PRIX DE ROME
Att - 2875 m - Groupe 3 - 70 000 €
IZOARD VEDAQUAIS 1'13"7
Bird Parker x Dokha Vedaquaise (Prodigious)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : J. P. Guay
2e Imagine Darling 1'13"8 Prodigious x Virgin Darling
3e Invincible Cash 1'13"9 Ready Cash x Urawa Turgot
4e : Callmethebreeze - 5e : Condor Bar - 6e : Caio Titus Bond - 7e : Infant Perrine

D'où vient-il ?

Illustre exemple de la réussite de Philippe Allaire avec les ressortissants de l'élevage Guay, basé dans la Sarthe, sur la commune de Vaas, dont les habitants s'appellent, précisément, les Védaquais. Fils de Bird Parker 1'09'', Izoard Védaquais est le premier produit de la semi-classique montée Dokha Védaquaise 1'13'' m. (Prodigious), gagnante du Prix Holly du Locton (Gr.2). Viennent ensuite deux produits de Ready Cash, une femelle et un mâle, baptisés, respectivement, Kotka Védaquaise. et Lister Védaquais. Dokha Védaquaise est elle-même la sœur utérine du classique, en Italie, à 2 ans, Granon Védaquais 1'12'' (Brillantissime), et la propre sœur du bon Hodake Védaquais 1'12''. Deux beaux inbreedings scellent ce pedigree, sur le sire Fakir du Vivier (3x5) et la matrone Tahitienne (5x4).

Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Bird Parker 1'09''5 Kidea 1'18''2
Belisha 1'16''0 Fakir du Vivier
IZOARD VEDAQUAIS Benares
Prodigious 1'11''1 Goetmals Wood 1'11''9
Dokha Vedaquaise 1'13''9 Imagine d'Odyssee
Sestriere 1'17''9 Cezio Josselyn (US) 1'12''2
Bamba de La Chaise
(© ScoopDyga)

A voir aussi :
...
Kanem, le parfum de la belle histoire signée Devouassoux

Au chapitre des effets visuels du jour, et toutes choses égales par ailleurs, il y aura eu Ibiki de Houelle, Locki du Fer et KANEM (Express Jet) lors de cette réunion nordiste. Très grosse impression laissée par ...

Lire la suite
...
Devs Definitif lance sa saison 2024

Une course de rentrée à l'attelé aura suffi à DEVS DEFINITIF (Infinitif) pour retrouver son bon niveau. Celui qui lui avait permis de réaliser une belle année 2023 marquée par six podiums et une victoire. Dès sa deuxiè...

Lire la suite
...
Locki du Fer en (très) bon poulain

S'il avait dû partager la victoire avec L'Arc la dernière fois à Amiens, faisant dire au driver de celui-ci, Thierry Duvaldestin, qu'il s'agissait là d'une pointure, LOCKI DU FER (Uriel Speed) confirme ses capacités en remportant un second succè...

Lire la suite
...
La totale pour
Ibiki de Houelle

La victoire d'étape devant le vainqueur en série Ino du Lupin. La tête du classement général. Et le record absolu départ volté au Croisé-Laroche. Auteur d'un grand numéro, IBIKI DE HOUELLE (Love ...

Lire la suite