En bref - 28.07.2021

Un peu de France présente dans les éliminatoires de l'Hambletonian

Le grand roman américain annuel de l'Hambletonian bat son plein. La 96e édition aura lieu samedi 7 août mais se disputeront, ce samedi, ses éliminatoires. Ils sont actuellement seize poulains, mâles et hongres, sur les rangs, qui s'affronteront lors de deux manches [voir les noms dans le visuel ci-dessous]. Dix d'entre eux gagneront leur ticket pour la finale. Et qu'apprend-t-on ? Que deux fils de Love You figurent au casting : Rattle My Cage et Venerate. Qu'un des favoris défendra les intérêts de la famille Dubois, sous la casaque de D Farms. Il s'agit de Cuatro de Julio, un fils de Trixton et Clarabelle (Ready Cash), laquelle appartient à la descendance de la classique Bambina (Quioco), via sa fille non moins classique Island Dream (Coktail Jet). Entraîné par la Française expatriée Marie Ortolan Bar, Cuatro de Julio a été plusieurs fois piloté par Louis Baudron aux Etats-Unis. En élargissant encore un peu les horizons, on note un postulant préparé par Marcus Melander. Il s'agit de Dancinginthedark M, un fils de Readly Express qui renvoie donc à Ready Cash.
Samedi, sur la même piste de Meadowlands, auront également lieu les éliminatoires des Hambletonian Oaks - pour les seules pouliches de 3 ans. Elle seront vingt à s'expliquer dans deux épreuves.

Quand les Américains redécouvrent le frenchy Love You

C'est sous la plume d'une figure américaine du trot, Alan Leavitt, que le media trotteur HRU (Harness Racing Update) fait un portrait élogieux de Love You. Le contributeur relève en préambule : « Love You, l'étalon français, joue un rôle de plus en plus important ici aux États-Unis. » Les représentants du sire tricolore dans le programme de haut niveau n'ont jamais été aussi nombreux. Ses deux fils en lice dans l'Hambletonian, Venerate et Rattle My Cage, font dire à l'Américain : « Love You est passé tout près d'avoir un vainqueur d'Hambletonien avec International Moni (Love You et Moni Maker), qui a remporté son éliminatoire mais a ensuite été gêné en finale, en 2017. L'année dernière, le 2 ans Venerate a remporté l'important Mohawk Million et est l'un des favoris pour l'Hambletonian de cette année. » L'étude relève par ailleurs que les origines de Love You sont profondément américaines par son père Coktail Jet et sa mère Guilty of Love qui véhicule les sangs de Speedy Somolli et Quick Song. Mais une évocation française ne peut être complète dans l'esprit américain sans une anecdote tout droit sortie d'un roman de Dumas ou Hugo. C'est ainsi qu'Alan Leavitt se remémore une scène particulière lors d'une visite chez Jean-Pierre Dubois, en France : celle d'un cheval mangeant du foin sous la pluie, seul dans son paddock. Il continue : « J'ai demandé à JP qui était le cheval et il a répondu fièrement : Coktail Jet ! »

A voir aussi :
...
Grégor impressionne Charley Mottier

Auteur d’une année 2021 remarquable avec six victoires à la clé avant sa course de ce mercredi aux Sables-d’Olonne dans le Trot Open des Régions – Ouest réservé aux chevaux de 5 ans, Grégor (Rolling d'Héripré) a ...

Lire la suite
...
Izoard Védaquais reçu 10/10

Démonstration, c'est le mot juste pour qualifier la nouvelle victoire de l'impressionnant Izoard Védaquais (Bird Parker) ce mercredi aux Sables-D'Olonne. Pour sa rentrée après plus de deux mois sans compétition, le représentant de Philippe ...

Lire la suite
...
Imoko Atout confirme ses constants progrès

Dans l'épreuve qualificative à Le Trot Open des Régions - Grand Nord réservée aux 3 ans, Imoko Atout (Timoko) a facilement dicté sa loi. Le pensionnaire de Guillaume Jouve montre un nouveau visage depuis sa castration. Ce mercredi, ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite