... ©Aprh
En bref - 13.09.2020

La 50ème de Noémie Hardy

Noémie Hardy a remporté ce samedi à Saint-Ouen-des-Toits sa 50ème victoire, synonyme de passage dans les rangs professionnels, en selle sur Elixir.
La jeune femme de 21 ans aurait voulu la gagner pour son père Sébastien mais c'est finalement pour le compte de la famille Chéradame que cette jeune femme a atteint cet objectif. Elle a commenté : "C'est un soulagement de passer ce cap et en même temps un peu de nostalgie."
Cinquante victoires en cinq ans de courses et déjà une belle expérience de près de 900 courses disputées dans les deux spécialités. Noémie Hardy compte 44 succès au monté et 6 à l'attelé.
Ce dimanche à Laon, Florent Guérineau a lui aussi atteint le cap de la 50ème au sulky d'Elstar, protégé d'Anders Lindqvist.

Fabulous Wood 6ème pour sa rentrée

Plus revu depuis sa disqualification le 24 novembre 2018 dans le Prix Jacques Vaulogé, Fabulous Wood s’est requalifié avec Jean-Pierre Dubois le 27 août au Mans en 1'15''. Pour son retour en piste ce dimanche sur le gazon d’Ecommoy, le fils de Ready Cash et Qualita Bourbon a terminé à la sixième place dans une épreuve où il devait rendre 50 mètres. Il était drivé par son propriétaire Jean-Pierre Dubois.

1er vainqueur “I” pour Bold Eagle

Vingt-quatre heures après le sacre de son champion Face Time Bourbon dans le Prix de l’Etoile, Sébastien Guarato a signé le jumelé gagnant sur ses terres avec ses 2 ans sur l’hippodrome de Moulins-la-Marche. It’s Eagle Coglais a dominé facilement I Believe Delo. Ces deux jeunes pousses sont des rejetons de Bold Eagle.
Paré de la casaque de Sébatien Dewulf, It’s Eagle Coglais (acheté 72 000€ aux ventes de yearlings Arqana l’an dernier) n’a pas manqué ses débuts en compétition, permettant à Bold Eagle de signer sa première victoire avec les « I » en tant que reproducteur. « C’est un poulain qui avait été bien qualifié fin juillet à Caen. Il est très professionnel dans son comportement. On dirait qu’il a fait ça toute sa vie», a déclaré Sébastien Guarato. Ce poulain est le troisième produit de Star du Coglais (277 510 €).

Carton plein pour les 2 ans de Laurent Abrivard
Laurent Abrivard présentait deux pouliches de 2 ans ce dimanche. Les deux se sont imposées et ont prouvé qu’elles avaient le niveau parisien. Sur l’hippodrome d’Ecommoy, Icone de Castelle, drivée par Alexandre Abrivard, a préservé son invincibilité en deux sorties publiques. Qualifiée à Caen, la fille de la championne Miss Castelle n’a pour l’instant couru que corde à droite. Du côté de Châteaubriant, I Wanna Be Queen a ouvert son palmarès avec Léo Abrivard à son sulky. Le jour de ses débuts à Vibraye, cette fille de Bilibili avait été devancée par Icone de Castelle. Elle permet à son père Bilibili de signer également sa 1ère victoire en tant qu’étalon dans la génération des « I »

A voir aussi :
...
Vol de sulkys : un réseau démantelé

C'est une longue enquête qui a permis de démanteler un réseau, dont les commanditaires seraient basés en Italie avec des ramifications jusqu'à Malte, à l'origine de nombreux vols de sulkys - on parle d'une cinquantaine de vols, ...

Lire la suite
...
Vernissage Grif vainqueur en Suède, Bahia Quesnot 6ème

Groupe 2 international disputé ce samedi à Östersund, le Jämtlands Stora Pris (2140m) réunissait un lot de haut niveau. Bien que parti avec le numéro 9, l'Italien Vernissage Grif (Varenne) a remporté une victoire de prestige en venant à bout de ...

Lire la suite
...
Grande Copine en lever de rideau

La journée de Thierry Raffegeau avait bien débuté grâce au succès convaincant de Grande Copine (Royal Dream), son premier dans la spécialité du monté. Le chrono est excellent, 1'12''9 sur les 2850m de la ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite