Résultat de course - 05.08.2021

Hasard et Happy Face font dead-heat : l'avenir en partage

Hasard est plus dur qu’il n’a de vitesse.
Antoine Wiels

Configuration atypique que celle proposée par le Prix Groupama ce jeudi avec des 4 ans appelés sur trois échelons de départ dont quelques ténors qui ont répondu favorablement, en tentant de rendre 50 mètres. La vérité est venue de devant avec deux candidats du premier échelon, Happy Face et Hasard, qui se sont retrouvés à la lutte après avoir composé le duo de tête dès le premier tournant. Ils n'ont pu être départagés par la photo finale et concluent sur un dead-heat.

Les points communs à Happy Face et Hasard
1'14''6 : leur record personnel
3,9/1 : le même rapport gagnant PMU
4 vict. lors de leurs 5 dernières sorties

Les deux vainqueurs ont toujours voyagé parmi les premiers. Hasard (Késaco Phédo) jouant le rôle de l'animateur du premier tour avant de se placer au côté de celui qui l'avait relayé Hollywood du Bois (Trésor Wic). De son côté, Happy Face (Viking de Val) a toujours suivi celui avec qui il partagera le succès, se décalant de son sillage dans le dernier tournant pour venir conclure avec lui sur la ligne finale. Entretemps, signe que l'épreuve a aussi intéressé les grosses cylindrées, Hatha Josselyn (Charly du Noyer) avait tenté de dynamiter Hasard à la sortie du dernier tournant. Elle conclura troisième à deux longueurs des duettistes gagnants. Sur Equidia, Antoine Wiels, avant de connaître le résultat de la photo finish, a commenté sa course : « Je suis venu facilement à l’entrée de la ligne d’arrivée puis Jean-Michel Bazire m’a pris une demi-longueur avec Hatha Josselyn mais mon partenaire est reparti car il a de la « rate ». Il est plus dur qu’il n’a de vitesse. Il ne démérite pas. » Le profil des deux ex aequos est très approchant : sur leurs cinq dernières sorties, ils en sont à quatre victoires. Voilà incontestablement des éléments d'avenir. Au jeu des comparaisons, Antoine Wiels souligne sur Equidia : « Aujourd’hui, Hasard est ferré, a un bonnet et du coton. L’autre est déferré avec débouche-oreilles et œillères. »

La 300e victoire de Charles-Antoine Mary (entraîneur)
L'entraîneur Charly Mary signe ici, avec Happy Face, sa 300e victoire. Elle se réalise avec le propriétaire qui a le plus investi à ses côtés lors des cinq dernières années : Mickaël Cousin, néo-quadra propriétaire de restaurants à Château-Gontier, à quelques kilomètres de Meslay-du-Maine. « Je suis vraiment très, très heureux, nous dira le copropriétaire d'Happy Face. Que Charly signe sa 300e victoire dans une course Premium avec un cheval que nous tient à cœur car nous avons sa mère et avons aussi coélevé ses autres produits, est incroyable. » Le duo investit notamment ensemble, souvent associé à François-Xavier Mary, le frère de Charly, et à Sandy Baptendier, commerçant en Savoie et ancien skieur alpin international. Installé sur le domaine familial de la Perrine, à Grez-en-Bouère, en Mayenne, Charly Mary (entraîneur depuis 2007) y a effectué d'importants investissements dans de nouvelles infrastructures (plusieurs pistes, écurie, couloir de nage, etc.).
Du côté de l'autre vainqueur, les données sont bien sûr différentes. Jean-Paul Marmion signe pour sa part son 2 765e succès depuis 1982 (source Letrot.com). Il en est sans doute à quelques-unes de plus.

D'où vient-il ?

Hasard : c'est l'un des sept qualifiés de Nadège Francerie (Diamant Gédé), gagnante, qui a déjà donné des éléments de la trempe de Caprice du Lupin (364 250 €) et Bon du Lupin (135 370 €). Après avoir été au service de l'élevage Marmion (d'où les Lupin), elle est passée ensuite au service de la famille Nicolas (Eliane, Gérard et Elodie), éleveur de Hasard.





Happy Face : deuxième qualifié d'Utah du Vivier et son premier vainqueur, Happy Face appartient à une des branches "du Vivier" qui part de la célèbre Ua Uka. Il descend de Gondole du Vivier (And Arifant), quadruple lauréate à Vincennes à l'âge de 3 ans, qui a eu comme meilleur produit Carnaval du Vivier (383 110 €), l'un des trotteurs les plus actifs du moment avec 28 victoires.

7e | PRIX GROUPAMA
Att - 2850 m - Course B - 26 000 €
HAPPY FACE 1'14"6
Viking de Val x Utah du Vivier (Jeanbat du Vivier)
Driver : J.-Ph. Monclin - Entraîneur : Ch. A. Mary
Propriétaire : M. Cousin - Eleveur : Ec. C. A. Mary
HASARD 1'14"6
Kesaco Phedo x Nadege Francerie (Diamant Gede)
Driver : J.-Ph. Monclin - Entraîneur : Ch. A. MaryDriver : A. Wiels - Entraîneur : J. P. Marmion
Propriétaire : M. Cousin - Eleveur : Ec. C. A. MaryPropriétaire : Ec. J. P. Marmion - Eleveur : E. Nicolas
3e Hatha Josselyn 1'14"1 Charly du Noyer x Ta Josselyn
4e : Hokkaido Jiel - 5e : Harrogate - 6e : Hede Darling - 7e : Havanaise
A voir aussi :
...
Le Conseil d'Administration de LeTROT annonce 290 M€ d'encouragements en 2023

Ce mercredi matin 8 janvier, s’est tenu le premier Conseil d’Administration de l’année de la société LeTrot. Le CA a annoncé une enveloppe de 290 millions d'euros d'encouragements pour 2023. Parmi les projets en cours, celui de la ...

Lire la suite
...
Un Prix Ephrem Houël très paritaire

Le peloton du Prix Ephrem Houël (Gr.2), à l'affiche de samedi à Vincennes, réunit 13 partants avec une forme de parité entre les femelles (7) et les mâles (6) de 4 ans. Seul entraîneur doublement représenté, Thierry Duvaldestin a validé Jeegha ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire choisit Beads dans le Prix de France Speed Race

La déclaration des montes ce mercredi apprend que Jean-Michel Bazire se mettra au sulky de Beads (Archangel), dimanche dans le Prix de France Speed Race (Gr.1), et confiera Hooker Berry (Booster Winner) à son fils Nicolas. Le premier reste sur ...

Lire la suite
...
À la rencontre des acteurs
les plus efficaces de l'hiver

Le meeting d'hiver de Vincennes entre dans sa dernière période. Dans moins d'un mois, le rideau se baissera sur l'édition 2022/2023. Si les têtes de liste ont déjà été largement identifiées, Jean-Michel Bazire chez les ...

Lire la suite