...
Résultat de course - 07.08.2021

If I Tell You sait dire qu'il est costaud

Quand une épreuve se finalise par un duel à couteaux tirés entre deux concurrents, détachés du reste du peloton, on peut dire que ces deux-là ne devraient pas en rester là. C'est exactement ce qu'il s'est passé dans le Prix de Bandol, dans lequel If I Tell You (Love You) a montré beaucoup de courage pour résister à l'ultime pression mise par It's Pat (Uriel Speed). Le vainqueur avait relayé le second à un tour du but. Ils ont bouclé leur dernier kilomètre, respectivement en 1'12''5 et 1'12''2, et leurs derniers 500 mètres en 1'11''9 et 1'11''4 - à comparer aux 1'13''2 signés par les suivants immédiats sur la même portion finale. Driver du vainqueur, Gabriele Gelormini a commenté son succès en ces termes sur Equidia : « Mon cheval a été bon mais celui qui nous suit aussi. On a fini avec beaucoup de champ sur les autres. Mon partenaire aime bien dérouler et quand il est installé comme cela il est bon et motivé. En plus il courait à huit jours. La prochaine fois, on le fera venir de derrière car il faut qu’il apprenne aussi. Il devrait bien vieillir car il est très froid. »

Les Quick vont vite et par deux

En l'espace de trois jours, depuis jeudi, l'Ecurie Quick Star a remporté quatre succès. Soit au moins un par jour. Après Fashionable Quick (Up and Quick), jeudi Châtelaillon, Indigo Quick (Up and Quick), vendredi à Cabourg, Harmony Quick (Un Mec d'Héripré) et Honey Quick (Up and Quick) se sont mis en lumière ce samedi à Enghien. Dans les deux cas, cela s'est fait avec une nette autorité. Cette tétralogie victorieuse est à mettre à l'actif de Maik Esper qui en est dorénavant à 41 succès en 2021 (avec 291 partants). Cette réussite met aussi en avant celle de l'étalon maison Up and Quick, père de trois des quatre vainqueurs recensés. Concernant Honey Quick, son partenaire Franck Nicard s'est déclaré favorablement impressionné sur Equidia : « Même si on s’est retrouvés en deuxième épaisseur nez au vent lors du dernier tour, quand il a accéléré aux 500 derniers mètres, il est allé très vite. C’est encore mieux que sa victoire précédente aux Sables-d’Olonne car, aujourd’hui (lire samedi), il n’a pas eu la bonne course et gagne vraiment facilement. »

4e | PRIX DE BANDOL
Att - 2150 m - Course C - 38 000 €
IF I TELL YOU 1'13"9
Love You x Don't Explain (Prodigious)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : H. E. Bondo
Propriétaire : S. Rita - Eleveur : P. Allaire
2e It's Pat 1'13"9
3e Illico de Bouteau 1'15"
4e : Isocrate d'Ela - 5e : Issalio - 6e : Irving de Bailly - 7e : Igrec de Celland
A voir aussi :
...
Cleangame débute sa tournée des régions

La brillante démonstration de Cleangame (Ouragan de Celland) dans le Prix d'Eté (Gr.2), dimanche 11 septembre, prouve que le champion de Jean-Michel Bazire a retrouvé toutes ses sensations. Son entraîneur avait, à chaud, évoqué le Grand Prix de la Fé...

Lire la suite
...
Imhotep Madrik de plus en plus fort

Après un premier succès à Vincennes décroché le 1er septembre au prix d'un extrême courage, Imhotep Madrik (Prodigious) a réitéré mais avec une marge nettement plus confortable. Le parcours du jour, les 2.175 mètres de ...

Lire la suite
...
100e victoire d'Emilie Le Beller,
ce mardi à Vincennes

Cela faisait presque dix mois qu'Emilie Le Beller n'avait pas franchi le poteau d'arrivée en tête à Vincennes. La dernière fois, c'était le 30 novembre dernier, en selle sur Héros du Pré (Rieussec) qui se permettait de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite