... © Hipp. Laval
Résultat de course - 14.09.2020

Belle émotion sort du carré

C'est une jument qui est longue à se préparer.
Pierre-A. Rynwalt-Boulard

Dans un Grand Prix du jour ouvert aux seules juments d'âge, la candidature de Belle Emotion pouvait souffrir de la présence des benjamines de 6 ans. La représentante de François Lemoine ne s'est pas posé ce genre de question et a dominé en force deux "jeunettes".

François Lemoine
8 succès en 2020
13 vict. par P.A. Rynwalt-Boulard
1 vict. de Groupe (Jessica d'Hermès)

Le déroulement de course a été en faveur de Belle Emotion (Prodigious) dans ce Prix Késaco Phédo. Bien partie, elle a toujours voyagé dans le dos de Dame de Bellouet (Mon Bellouet), à "deux au carré" suivant la formule consacrée. Quand Dame de Bellouet a allongé le tir à 600 mètres du but, Belle Emotion s'est encore fait aspirer puis s'est montrée la plus forte dès la sortie du dernier tournant.
Pour l'entraîneur Pierre-Alain Rynwalt-Boulard, tous les ingrédients du succès étaient réunis et il ne fallait pas manquer le rendez-vous, expliquant sur Equidia Racing : « J'avais dit à Gaby (Gabriele Gelormini) de partir mais de ne pas la mettre trop dans le rouge. À Cabourg, en juillet, on avait vraiment couru offensif avec Lover Boy qui est un "tueur" dans notre dos. Alors, évidemment, quand il est sorti, il nous a fait très mal. La dernière fois, elle courait très bien à Vincennes en étant ferrée. Gaby avait fait fort pour lui donner une vraie course de préparation pour aujourd'hui, où elle disposait d'un bon engagement : piste plate et que des femelles. C'est une jument qui est longue à se préparer car elle ne se livre pas. M. Lemoine me fait confiance et c'est magnifique de ne pas louper un objectif. Il ne faut pas rater ces courses-là. »

Gagnante de sa première sortie de l'année, à Vincennes, le 19 janvier, Belle Emotion avait produit de belles valeurs depuis sans réussir à s'imposer. La jument (224 860 € avec ce succès) peut encore espérer dépasser le capital gains de sa mère, la bonne Marine du Hauzey, qui a conclu sa carrière avec 289 090 €. Le temps presse néanmoins.

D'où vient-elle ?

Sa mère Marine du Hauzey (289 090 €) compte plusieurs succès à Vincennes et a aussi brillé dans le Sud-Est, concluant quatrième du Prix de la Côte-d'Azur (Gr.2) à Cagnes-sur-Mer. Belle émotion est son premier produit, immédiatement suivie par Chic et Belle (209 860 €).
On retrouve dans cette famille maternelle le tout bon Pinson (792 240€), lequel nous ramène à l'actualité principale de cette semaine, le Prix de Cornulier : il y a avait participé deux fois (meilleur classement = 6ème) après avoir remporté notamment le Prix du Calvados.

4e | PRIX KESACO PHEDO
Att - 2850 m - Course C - 31 000 €
BELLE EMOTION 1'14"1
Prodigious x Marine du Hauzey (Go Lucky)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : P. A. Rynwalt-boulard
Propriétaire : F. Lemoine - Eleveur : F. Lemoine
2e Eire d'Helios 1'14"3
3e Effigie Royale 1'14"4
4e : Dulcinee du Dollar - 5e : Dame de Bellouet - 6e : Dame de Tillard - 7e : Divine Girl
A voir aussi :
...
Global Empire à l'aube d'une belle saison

C'est avec une belle autorité que Global Empire a remporté cette course comptant pour l'Open des Régions des 5 ans. Et plusieurs indices laissent à penser qu'il a les moyens de bien faire ce printemps, voire toute l'année.

Lire la suite
...
Charley Mottier,
Monsieur 60 % au Croisé-Laroche

Les cinq heures de route effectuées par Charley Mottier pour rejoindre Le Croisé-Laroche depuis le nord Mayenne ne laisseront aucune amertume. Le professionnel présentait deux partants et est reparti avec deux victoires.

Lire la suite
...
Suspension des rencontres équestres jusqu'au 28 mars

La Fédération Française d'Équitation et le Groupement Hippique National ont fait savoir ce lundi par voie de communiqué : "Afin de maitriser le développement d’une épidémie de Myeloencéphalite - EHV1 (rhinopneumonie) après ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite