... © Aprh
Actualité - 12.08.2021

Hohneck pose ses jalons, nouveau record pour un « Allaire »

Dans un effectif comme celui de Philippe Allaire, les jalousies peuvent aller bon train entre concurrents de top niveau. Hohneck n'a pas voulu laisser passer son tour dans le Prix de Genève (Gr.3), remportant avec style une épreuve qui conduit dorénavant vers le Critérium des 4 Ans (Gr.1). Et pour faire bonne figure, il a imité son compagnon d'entraînement Bugsy Malone, qui a établi le nouveau record de la piste de Saint-Malo mercredi, en fixant la nouvelle référence pour les 4 ans à Enghien sur longue distance. Pas de jaloux.

On savait Philippe Allaire bien armé dans ce Prix de Genève (Gr.3) avec Hohneck (Royal Dream) et Hatchet Man (Goetmals Wood). Les deux ont livré une prestation impeccable, seul Harvest de Bulière (Charly du Noyer) parvenant à se glisser entre eux. Le premier rôle est revenu à Hohneck qui continue de la sorte sa montée en puissance vers le Critérium des 4 Ans (Gr.1), programmé le 4 septembre. Troisième sur cette même piste le 31 juillet dans le Prix de Milan (Gr.3), il a de nouveau pris l'ascendant sur Harvest de Bulière (4e dans le «Milan »), chacun étant dans la même configuration : ferré pour le vainqueur et plaqué et déferré pour son dauphin. C'est ce dernier qui a lancé les hostilités de loin, dans le dernier tournant, avant de subir l'assaut de Hohneck. C'est à lui que l'on doit le chrono stratosphérique réalisés par le deux premiers : 1'12''2. C'est tout simplement le nouveau record d'un 4 ans sur le parcours des 2.875 mètres d'Enghien, effaçant les 1'12''8 d'Earl Simon (Prodigious) signés dans le Prix Gaston Brunet (Gr.2), en avril 2018.
Voilà donc un deuxième record à l'actif d'un pensionnaire Philippe Allaire en moins de 24 heures, après l'exploit chronométrique de Bugsy Malone, mercredi à Saint-Malo (1'12''7 sur 3.000m). Cet élément est aussi retenu par l'entraîneur dans son analyse de la performance de Hohneck, au micro d'Equidia : « Il avait quatre alus aujourd’hui et il bat le record des 4 ans en 12’’2. C’est très bien. On sait que le cheval qui nous a mis un peu la misère [Harvest de Bulière] est un très bon cheval. On est à moins d’un mois du Critérium et il faut être prêt. Il ne manque pas grand monde aujourd’hui à part Hooker Berry qui est préparé aux petits oignons. » De son côté, pour son retour aux affaires après sa chute de mardi à Cabourg, Franck Nivard s'est immédiatement projeté vers le grand objectif de Groupe du 4 septembre : « Le cheval était bien sans être encore à son top. Je pense qu’il va encore progresser pour le Critérium et il y sera en plus déferré. Ce sera un plus. »
Après avoir animé l'épreuve, Hatchet Man a semblé en difficuté au début de la ligne d'arrivée. Il s'est néanmoins immédiatement ressaisi pour contenir la pression finale d'Hermès Pat (Up and Quick), l'une des bonnes notes de l'épreuve après avoir perdu 25 mètres au départ sur cafouillage. Sur son pensionnaire Hatchet Man, Philippe Allaire a commenté : « Il n’a pas eu les oreilles débouchées et effectuait une vraie rentrée après un break et notre mauvaise idée de le courir au monté [N.D.L.R. : dans le Prix du Président de la République]. Il avait besoin de cette course. »

Chacun pose ses pions
Il y eu en fait matière à satisfaction pour tous dans ce Prix de Genève. De Harvest de Bulière, devenu un fil rouge de la promotion, à Hermès Pat, auteur d'un bon dernier kilomètre. Et que dire de la rentrée d'Hirondelle Sibey (Gazouillis) ? La partenaire de Louis Baudouin aurait pu se classer plus près si elle n'avait trouvé un mur devant elle dans le final. Une prestation qui comble son entraîneur Jean-Michel Baudoin : « J’avais demandé à Louis de ne pas faire d’extérieurs, de seulement suivre côté corde. Elle court très bien car il m’a dit que, si elle avait eu le passage à la fin, elle aurait été troisième. Tout va bien. Aujourd’hui, elle était vraiment ferrée et elle m’a un peu surpris d’être aussi près des premiers. Elle va peut-être courir la dernière épreuve préparatoire contre les seules femelles en étant plaquée. Tout va bien. On va avoir de la pression jusqu’au 4 septembre mais c’est bien. »
Même les absents appellent des louanges. C'est ainsi que Philippe Allaire apprend sur Helgafell (Charly du Noyer) : « Il n’était pas là mais c’est un pur sang, un cheval qui se prépare vite. Il est très bien. Il aura une course dans les jambes quinze jours avant le Critérium, cela lui suffira. »
Tout va bien chez les 4 ans.

D'où vient-il ?

C'est un euphémisme d'écrire qu'Hohneck est bien né ! Issu du croisement de Royal Dream 1'10'' avec une fille de Ready Cash 1'10'', soit le jumelé gagnant du Prix d'Amérique 2013, à l'origine aussi de Havana d'Aurcy, la lauréate du Critérium des Jeunes, il est le premier produit de Caranca 1'14'' (quatre victoires et 53.120 €). Le suivent Impéria Védaquaise 1'14'' m. (Prodigious), Jubéo Védaquais (Thorens Védaquais), qualifié en mai, et Kastel Védaquais (Royal Dream). Caranca est, tout bonnement, la propre soeur des classiques Dawana 1'10'' et Gotland 1'11''. Leur mère, Sanawa 1'13'' (2006-Jeanbat du Vivier), a gagné le Critérium des Jeunes.

1ère | PRIX DE GENEVE
Att - 2875 m - Groupe 3 - 80 000 €
HOHNECK 1'12"2
Royal Dream x Caranca (Ready Cash)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : P. Allaire
Propriétaire : P. Allaire - Eleveur : J. P. Guay
2e Harvest de Buliere 1'12"2
3e Hatchet Man 1'12"4
4e : Hermes Pat - 5e : Hirondelle Sibey - 6e : Hakim Griff - 7e : Hirondelle du Rib
Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Royal Dream 1'10''7 Guilty Of Love 1'17''1
Ida Bourbon Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
HOHNECK Ocre Et Verte 1'17''1
Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Caranca 1'14''5 Kidea 1'18''2
Sanawa 1'13''0 Jeanbat du Vivier 1'10''3
Himalayenne 1'19''0
A voir aussi :
...
Des victoires avec
l'Amérique en toile de fond

Cette journée de samedi était résolument européenne au trot avec le Grand Prix des Nations à Milan en Italie, le Prix de la Ville de Caen chez nous en Normandie et la Finale du Tour Européen du ...

Lire la suite
...
Réunion très européenne dimanche à Enghien

À l'instar de ce samedi qui nous aura menés à travers l'Europe, la réunion de ce dimanche à Enghien est très continentale avec trois courses au label européen pour la moitié des courses. La plus dotée d'entre elles ...

Lire la suite
...
Des ténors dans le Prix Isara mardi soir à Vincennes

Il y aura du beau monde mardi soir au départ du Prix Isara à Vincennes, course qui permet à des chevaux n'ayant pas gagné 30 000€ depuis le 1er avril et en vue de monter en puissance pour le meeting d'hiver. On retrouvera ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite