...
En bref - 15.08.2021

#14. Haras des Chardonnets « Vendre des chevaux qui vont aux courses et s’y distinguent »

Tout au long du mois d'août, 24H au trot se met à l'heure des ventes. Vous trouverez chaque jour le portrait d'un acteur, qu'il soit éleveur/vendeur, acheteur, consigner ou courtier. Voici le quatorzième épisode.

Le Haras des Chardonnets sera présent avec vingt-quatre yearlings aux ventes de cette année, se répartissant entre Deauville et Caen. La sœur, par Express Jet, de la lauréate du Prix du Président de la République, Gladys des Plaines, ou encore le premier produit, par Bird Parker, de la toute bonne Une Sérénade, pourraient bien être les vedettes du lot.

Avec son frère, Anthony, Julien Lebrun est à la tête du Haras des Chardonnets depuis le 1er juin 2018.Ils sont installés dans l’Orne, à Saint-Quentin-des-Chardonnets, entre Flers et Vire. Ils oeuvrent dans les pas de leur père, Michel, qui éleva la susnommée Une Sérénade (dix-huit victoires et plus de 750.000 euros de gains). Ils sont éleveurs vendeurs, pour leur propre compte et pour celui de leurs parents, ainsi que de quelques clients, tels la comtesse de Bourbon-Busset et Serge Peltier. L’exploitation est de type traditionnel, s’étendant sur cinquante-sept hectares, que se partagent une quinzaine de poulinières et leurs produits, accompagnés d’un troupeau de bovins, afin d’assurer la bonne rotation des prairies. Les poulains sont préparés à l’ancienne, tournés et marchés exclusivement en main.

Un pari sur Express Jet

Il y aura dix-sept yearlings maison à Deauville, aux ventes d’Arqana Trot, et sept autres à celles de Caen. Julien Lebrun s’arrête sur certains d’entre eux : « J’aime beaucoup Express Jet. Je crois en cet étalon, dont c’est la première production. Nous en avons trois très beaux produits, parmi lesquels Kérozen, frère de six gagnants, dont le bon Feeling Way, et Kosanostra, la sœur de Gladys des Plaines. Nous avons acheté la mère de celle-ci à Deauville, alors que la fille n’avait pas encore révélé ses talents. Nous avons eu de la chance. Nous n’avons pas une grosse puissance financière et avions emprunté pour faire cette acquisition, à 10.000 euros. J’escompte que nous allons être récompensés de cet investissement. A Arqana Trot, nous présentons aussi Kaiser The Best, le premier produit d’Une Sérénade par Bird Parker. Il est bien fait, même s’il n’est pas très grand ; en cela, il ressemble à ses parents, ce qui est une bonne chose. Nous avons également Khéops The Best, un séduisant grand poulain noir, fils de Village Mystic et apparenté de près à Italiano Vero ; Kimberley, une fille de Niky, produit initial d’une sœur, par Quaker Jet, d’Une Sérénade ; ou encore Kaiser de Busset, un fils d’Orlando Vici qui trotte naturellement, tout seul. »

A Caen, les Lebrun comptent spécialement sur King Rising, encore un fils d’Express Jet, et sur Kazakhstan, le frère, par Neutron du Cébé, du semi-classique Impact Player : « Nous avons vendu Impact Player aux ventes d’Osarus Trot, raconte Julien Lebrun. Le prix d’adjudication n’avait pas été élevé, à 6.000 euros, mais l’important est que le poulain s’est révélé bon, gagnant à Vincennes cette année et se plaçant dans le Groupe II Prix Paul Karle. Il faut vendre des chevaux qui vont aux courses et s’y distinguent. A mes yeux, cela importe davantage que le prix de vente. »

A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite