...
En bref - 16.08.2021

#international. Les yearlings suédois sur le ring mardi

Ce mardi 17 août, à Solvalla, se tiennent les ventes de yearlings suédois sélectionnés. Les étalons français y sont particulièrement bien représentés, ayant d’ailleurs marqué de leur empreinte les éditions les plus récentes.

En 2020, les produits de Ready Cash ont fait un tabac à ces ventes, faisant afficher, d’une part, le « top-price », avec l’adjudication, à deux millions de couronnes, de Windmill Jam, dont la mère est une fille de Muscle Hill, et, d’autre part, atteignant ou dépassant deux fois supplémentaires le million de couronnes, via On The Move, vendu 1.600.000 couronnes (un peu moins de 160 000€), et Peppe Barosso, adjugé pour un million. En 2019, c’était mieux encore, puisqu’il y avait cinq fils de Ready Cash dans le Top 10 de la vente, dont le top à 1.800.000 couronnes, Klondyke River, les quatre autres étant adjugés entre 1.000.000 et 1.200.000 couronnes. En 2018, enfin, c’est un produit de Bold Eagle, Habrik AM, qui partageait l’enchère la plus élevée de la vacation, à 1.600.000 couronnes, avec Hefner AM, un fils de Muscle Hill dont la mère est par Love You. L’élite de nos courants de sang apparaît donc particulièrement prisée dans le cadre des ventes suédoises. Il faut ajouter que deux des fils de Ready Cash comptant parmi les adjudications les plus fortes de l’exercice 2019, à savoir Mister Invictus (1.200.000 couronnes) et All In Sox (1.000.000), aujourd’hui âgés de 3 ans, sont en train de transformer l’essai sur les pistes.

Les étalons français en force
Le catalogue de la présente édition est riche de 136 lots. L’étalon qui y est le plus représenté est Father Patrick, avec 14 lots. Il précède Bold Eagle, qui peut compter sur 9 yearlings, lui-même suivi par Readly Express, S.J.’S Caviar et Trixton, chacun d’eux déléguant 8 lots. Au passage, on pointera que Trixton est le père de Mister Hercules, un récent gagnant de Breeders’ Crown passé par la vente de Solvalla. Les autres étalons français présents dans le catalogue se nomment, par ordre alphabétique, Bird Parker (2 lots), Brillantissime (7 lots), Earl Simon (2 lots), Face Time Bourbon (5 lots), Feeling Cash (1 lot), Love You (1 lot), Orlando Vici (1 lot), Ready Cash (2 lots) et Un Mec d’Héripré (1 lot). Le sang de Ready Cash est largement dominant parmi tous les nôtres, même s’il y a des exceptions, à savoir Earl Simon (Prodigious), Love You (Coktail Jet), Orlando Vici (Quadrophénio) et Un Mec d’Héripré (Orlando Vici). Ready Cash est, en outre, représenté par plusieurs de ses fils étrangers, tels Readly Express et Traders (2 lots).

Le catalogue est fort, par ailleurs, de grands noms, bien connus de nous, même s’ils nous sont moins familiers. Citons les Andover Hall (1 lot), Cantab Hall (2 lots), Going Kronos (1 lot), Googoo Gaagaa (2 lots), Maharajah (6 lots), Muscle Hill (4 lots), Nuncio (5 lots), Propulsion (2 lots), Raja Mirchi (3 lots), Robert Bi (2 lots), jusqu’au vétéran Varenne (2 lots). Or, d’autres pourraient être mentionnés, dans ce qui est une vraie vente de prestige.

La France, bien ancrée dans la panoplie européenne du trotteur de haut niveau
Si l’on entre davantage dans le détail, on pointe un certain nombre d’attaches françaises, notamment dans les rangs des pères de mères, avec des petits-fils ou petites-filles de Love You (4), Ready Cash (3), Juliano Star (2), Offshore Dream (2), Coktail Jet (1), Ganymède (1), Goetmals Wood (1), Look de Star (1), Olimède (1), Orlando Vici (1)…

Sans compter des présences plus lointaines, mais importantes, des mêmes Coktail Jet et Love You, voire d’Abo Volo, Giant Cat, Défi d’Aunou, Késaco Phédo, Ténor de Baune, Tibur et autres. Le sang français fait partie, à plein titre, de la panoplie européenne du trotteur de haut niveau, ainsi que l’atteste un tel catalogue, assorti de souches maternelles à l’avenant, celles, pêle-mêle, d’Agyptia, Bambina, Ever Jet, Udamès, Une Crown, pour ne citer qu’elles. Il y a le trotteur standardbred, majoritaire, bien sûr, en Scandinavie, mais aussi le trotteur français, qui vient en appoint, certes, mais qui est loin d’être quantité négligeable et entérine des croisements porteurs, comme celui, déjà devenu un classique, des sangs de Ready Cash et de Muscle Hill, dans un sens ou dans l’autre.

Une part de Face Time Bourbon
Preuve de l’importance, sinon de l’exception, française, si l’on nous autorise l’expression, en milieu de vente, le lot 58 est dédié à la possible acquisition d’une part de notre crack Face Time Bourbon. De quoi agrémenter la présence hexagonale à ce rendez-vous.

A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite