... ©DR
En bref - 17.08.2021

#16. A La Paumardière Carine Romarie, du galop au trot

Tout au long du mois d'août, 24H au trot se met à l'heure des ventes. Vous trouverez chaque jour le portrait d'un acteur, qu'il soit éleveur/vendeur, acheteur, consigner ou courtier. Voici le seizième épisode.

Le Haras de la Paumardière présente une quarantaine de yearlings aux ventes cette année. Carine Romarie, 37 ans, est à la tête de cette structure mayennaise, qui prend place à Bazougers, entre Laval et Meslay-du-Maine. L'année dernière, Jévyland, un fils de Cash And Go acheté 80.000 euros par Philippe Allaire, à Deauville, a placé la barre plus haut que les saisons précédentes. Mais les records sont faits pour être battus. Or, qui sait si cela ne sera pas le cas cet été?

Bien sûr, ce ne serait pas pour déplaire à Carine Romarie, pour laquelle le plus important est cependant de réussir de bonnes ventes d'ensemble, afin de satisfaire toute sa clientèle: "Les trois quarts de nos clients sont des fidèles, explique-t-elle, des gens avec lesquels nous travaillons toute l'année. Car la préparation des yearlings pour les ventes n'est qu'une partie de nos activités. La plus conséquente d'entre elles est tout ce qui a trait à la maternité, sachant que nous assurons quelque deux cent cinquante poulinages chaque printemps. A l'année, nous avons une soixantaine de poulinières sur place, sur, environ, cent soixante-dix hectares. Ceux-ci sont partiellement cultivés. De la sorte, nous sommes en autonomie fourragère. En principe, nous n'achetons que les granulés et les minéraux."

Une curiosité: un yearling blanc!

Carine Romarie est installée à son compte depuis 2009. Ingénieur agricole, elle a fait son apprentissage dans le monde du pur-sang, y compris à l'étranger. Après quoi, une fois qu'elle s'est mise à voler de ses propres ailes, elle a adapté son savoir aux trotteurs et elle s'en porte fort bien. Elle présente des yearlings trotteurs aux ventes depuis sept ans maintenant et elle y a vite obtenu des résultats. Cette année, elle en aura dix-huit à Deauville, trois à Argentan et vingt à Caen. Parmi eux, une curiosité, un yearling blanc -officiellement gris pie-, inscrit à la vente d'Arqana Trot, qui se nomme Kéops des Charrons et est par Sam Bourbon; gageons qu'il sera beaucoup visité. "Notre "top-price", enchaîne Carine Romarie, pourrait être notre poulain de Charly du Noyer, Karaté Mix, premier produit d'une soeur de la championne Anna Mix; il est très signé par son père, bai, avec du cadre, de l'épaule, de la puissance. J'aime bien aussi nos "Menuet", qui se partagent entre Argentan et Deauville, en particulier la "deauvillaise" Kéridia Menuet, une soeur, par Enino du Pommereux, de Faredgio Menuet, qui aligne les victoires. Nous avons aussi un bon produit d'Express Jet, Kif des Plans, joli, épais, fait "dans le sang", fruit d'un inbreeding serré sur Coktail Jet. Entre autres, car nous avons un beau lot, homogène, dont j'escompte une bonne vente moyenne. Il faut que les acheteurs sachent que 70 % de nos "I" passés aux ventes, en 2019, sont qualifiés et que nous avons élevé et vendu le classique Inouï Danica, ainsi que la semi-classique Eclipse Danica."

A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite