... ©Scoopdyga
Actualité - 16.08.2021

Prix Jean-Luc Lagardère : Vers un grand coup des "D" ?

Le Prix Jean-Luc Lagardère proposera mercredi à la fois une conclusion en apothéose du meeting estival d'Enghien et une forme de transition vers Vincennes, nombre de ses prétendants ayant dans leur ligne de mire le Prix d'Été du 11 septembre prochain.

Et à la lecture des partants de cette course (voir en page 2), nous plaçons clairement en première ligne les 8 ans, c'est-à-dire les "D"... même s'il y a un "L" chez les 8 ans, Looking Superb (Orlandi Vici) à la recherche de son meilleur niveau et qu'on exclura de ce carré VIP. Il lui sera en effet bien difficile de titiller des trotteurs de la trempe de Davidson du Pont (Pacha du Pont), Dorgos de Guez (Romcok de Guez), Détroit Castelets (Neoh Jiel) et Delfino (Speedy Blue) qui composent ici un carré si ce n'est magique, particulièrement intéressant.
Les deux premiers cités sont sous la coupe de Jean-Michel Bazire qui a remporté les quatre dernières éditions de ce sommet estival d'Enghien. Le quadruple lauréat de Groupe 1 Davidson du Pont devra se montrer plus tranchant qu'en dernier lieu dans le Prix de Washington dont il a pris la 4ème place, derrière notamment Violetto Jet (From Above) qu'il retrouve ici. Son compagnon d'entraînement Dorgos de Guez n'avait lui pu mieux faire que 6ème ce jour-là et est donc en appel mercredi, d'autant qu'il n'a jusqu'à maintenant jamais gagné sur l'anneau d'Enghien. Détroit Castelets n'a lui couru qu'une fois sur cette piste : il finissait 5ème de ce même Prix Jean-Luc Lagardère en 2019. Mais son entraîneur Jean-Luc Dersoir nous explique avoir voulu plutôt éviter l'hippodrome valdoisien : "Détroit était un jeune trotteur assez fragile et j'ai
donc fait en sorte d'éviter la piste d'Enghien, réputée par le passé pour être ferme. Mais il est désormais mieux soudé et on peut y aller." En termes de valeur, Détroit Castelets reste sur une performance de référence : c'est lui qui avait décroché la médaille d'argent dans le Prix René Ballière (Gr.1) derrière le phénoménal Face Time Bourbon. Jean-Luc Dersoir revient sur ce résultat élogieux : "Je n'étais absolument pas surpris par cette deuxième place. D'autant plus que Détroit Castelets adore ce parcours des 2100m à Vincennes. C'était volontaire de ne pas le recourir depuis la fin juin avec dans la ligne de mire ce Prix Jean-Luc Lagardère mais aussi et surtout une course fermée le 4 septembre à Vincennes (NDLR : Prix de Beaugency). Cette course aura donc une double utilité pour lui et la longue ligne droite pourrait être à son avantage." Est-ce suffisant pour renouer avec un succès qui le fuit depuis près de deux ans ? Nous le saurons mercredi en début de soirée puisque le départ de la course est fixé à 19h34, sans pouvoir servir de support au Quinté+ avec douze partants. Fermons le ban des 8 ans avec la candidature de Delfino qui n'a peut-être pas le palmarès des chevaux pré-cités mais qui a pour lui deux énormes atouts : sa forme optimale, il reste sur deux succès consécutifs, et son aptitude à Enghien, ses deux victoires ayant eu pour théâtre cette même piste. Avec près de 109 000€ de gains acquis à Enghien, c'est même lui qui arbore le plus fort total sur la piste des douze candidats. Notons enfin que le protégé de la famille Mottier est apparenté à Davidson du Pont par sa lignée maternelle comme nous l'expliquions dans notre édition du 29 juillet (revoir le 24hautrot de ce jour-là). Sur sa lancée, Delfino tentera donc de rivaliser avec des chevaux de Groupe 1 (voir encadré) ci-contre mais aussi un trotteur irréprochable depuis plusieurs semaines : Violetto Jet qui semblait avoir trouvé la meilleure des cadences avec un peu de confort aux antérieurs. Fabrice Souloy tente quelque chose dans ce Prix Jean-Luc Lagardère en déferrant de nouveau son protégé des quatre pieds : c'est la première fois depuis fin mars. Féerie Wood (Rockfeller Center) sera elle aussi pieds nus.
Pour sa rentrée, Étonnant (Timoko) garde lui ses chaussures alors que Féliciano (Ready Cash), autre vainqueur de Groupe 1 en lice, tentera de capitaliser sur son travail public effectué sur cette piste le 7 août dernier.

Les leaders de l'été à Enghien sont là
Ce Prix Jean-Luc Lagardère signifiant la conclusion du meeting d'été d'Enghien, voyons qui occupent les premières places des différents classements. Chez les pilotes, les deux meilleurs sont au départ mercredi, respectivement au sulky de Violetto Jet et de Féerie Wood. Chez les entraîneurs, les trois membres du podium sont aussi présents.

Les top-drivers du meeting d'été à Enghien
1. Franck Nivard - 16 vict.
2. Alexandre Abrivard - 13 vict.
3. Eric Raffin - 11 vict.


Les top-entraîneurs du meeting d'été à Enghien
1. L-C Abrivard - 13 vict. (Féerie Wood)
2. F. Souloy - 8 vict. (Violetto Jet)
3. Ph. Allaire - 7 vict. (Feliciano)

PARTANTS ENGHIEN - Mercredi 18 Août
3 PX JEAN-LUC LAGARDERE - (19H34)
Premium - Att. - (2) - Internationale - 130 000 € - 2 875m
1. DELFINOM. Mottier
2. FEERIE WOODA. Abrivard
3. FAKIR DU LORAULTF. Lecanu
4. BLUES D'OURVILLEP. Houel
5. LOOKING SUPERBF. Lagadeuc
6. VIOLETTO JETF. Nivard
7. DETROIT CASTELETSM. Abrivard
8. FELICIANOD. Thomain
9. CHICA DE JOUDESA. Laurent
10. ETONNANTA. Barrier
11. DORGOS DE GUEZJ.-M Bazire
12. DAVIDSON DU PONTN. Bazire

Les vainqueurs de Groupe 1 en lice

Davidson du Pont - x4 : Prix de France, Critérium des 5 Ans, Prix de l'Étoile, Prix de Sélection
Etonnant : Prix de Paris
Feerie Wood : Championnat Européen des 5 Ans
Feliciano : Prix de l'Étoile
Looking Superb : Prix de l'Atlantique (à Enghien)

A voir aussi :
...
Trois heures et demi de feu à Lexington !

Ce qui interpelle dès le début c'est le rythme de l'actionneur en tribunes. Une sorte de rap hippique endiablé séquencé par des coups de marteau finalement discrets dans ce flux de paroles quasi ininterrompu. En l'espace de ...

Lire la suite
...
20 restants dans le Saint-Léger à Caen

Alors qu'ils étaient 22 engagés validés lundi, le premier forfait du Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) n'a pas vu la liste profondément bouleversée. Ils sont encore 20 restants ce mardi, à la veille de la déclaration des partants ...

Lire la suite
...
Jack Tonic :
une réussite en forme d’hommage

Valeur montante au sein de la génération des 3 ans, venant de s’octroyer deux Groupes 3 consécutivement, Jack Tonic 1’12’’ (Charly du Noyer) est de grande naissance, sa famille maternelle remontant à la championne et matrone Neuilly 1’16’’ (1979-Amyot), puis à la ...

Lire la suite
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite