...
Actualité - 19.08.2021

Meeting d'été : densité et qualité

L'offre restauration à Vincennes durant le meeting d'été
Réservations obligatoires à l'Espace Uranie

Le meeting d’été débute ce samedi sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle et il s’achèvera le dimanche 26 septembre. S’articulant autour de cinq compétitions classiques, dans les deux disciplines, il est d’une remarquable densité et, sans avoir tout à fait le prestige du meeting d’hiver, il n’en est pas moins un temps fort majeur, aux yeux des professionnels comme à ceux du public.

Il n'y a pas si longtemps, la tradition voulait que le meeting d’été commence un lundi. Mais, depuis l’année dernière, pour mieux mettre en scène l’événement, le choix du samedi, jour davantage porteur en termes de visibilité et d'enjeux, s’est imposé. Et quel samedi, puisque cette journée d’ouverture propose quatre courses de Groupe, préparant déjà à deux des sommets du meeting : ainsi le Prix Jockey - Sulky 5 Ans Qualif #5 (Groupe II) est-il la répétition générale avant le Critérium des 5 Ans, tandis que le Prix Legoux-Longpré (Gr.3) prépare au pendant de celui-ci sous la selle, le Prix de Normandie ; sans compter que les Prix Guy Deloison (Gr.2), pour les femelles de 3 ans, et Pierre Plazen (Gr.2), pour leurs contemporains mâles, peuvent amener les uns et les autres à la poursuite intergénérationnelle du Prix de l’Etoile. Ensuite, dès mercredi de la semaine prochaine, les 4 ans peaufineront leur condition en vue du Critérium qui leur est dévolu, dans les Groupes 2 Prix Guy Le Gonidec, pour les pouliches, et Jules Thibault, pour les poulains. Bref, le tempo est très élevé, à l'instar de ce meeting d'été dense.

Deux Critériums, sinon rien !

C’est que le meeting d’été propose désormais aussi bien le Critérium des 5 Ans que le Critérium des 4 Ans, au cours d’une seule et même réunion regroupant les « Sulky Finales » dédiées aux deux âges. C’était déjà le cas l’an dernier, mais par la force des choses, en raison de la crise sanitaire qui avait contraint, au printemps, à renoncer au Critérium des 4 Ans, traditionnellement disputé à cette saison, et à le reporter à la fin de l’été. Cette fois, la démarche est différente et la chose voulue, afin de valoriser ces deux championnats et de maximiser conjointement leur audience. Deux des autres Groupes 1 du meeting, les Prix de l’Etoile et de Normandie se courent, pareillement, le même jour, mais, en l’espèce, le fait n’est pas nouveau, alors que le cinquième Groupe 1 inscrit à ce programme estival, le Prix des Elites, clôt, comme à l’accoutumée, le meeting, le dernier dimanche de celui-ci.

Les chevaux d’âge ne sont pas oubliés, même s’ils n’ont pas de Groupe I à leur disposition. Mais le Prix d’Eté, attelé, voire le Prix Camille Lepecq, monté, sont des Groupes 2, sans plafond aux gains, qui ne sont pas loin de valoir un Groupe 1 et qui permettent, en contrepartie, aux meilleurs hongres d’être de l’aventure. Les allocations distribuées au cours de ce meeting d’été sont alléchantes et ne déparent pas celles du meeting d’hiver, affichant une moyenne à peu près équivalente, autour de 45.000 euros, sur un laps de temps près de trois fois moins long.

Le meeting d’été 2021, en bref et en chiffres

■ Début le samedi 21 août et fin le dimanche 26 septembre.
■ Un total de 18 réunions, pour 144 courses.
■ 8 réunions de jour, les 21, 28 et 30 août, puis les 4, 11, 19, 23 et 26 septembre ; 6 réunions en fin d’après-midi, le 25 août, puis les 1er, 7, 9, 14 et 21 septembre ; 4 réunions le soir, les 3, 10, 17 et 24 septembre.
■ 5 Groupes 1

Les dates clés du meeting
Samedi 4 septembre : Critérium des 4 Ans (Sulky 4 Ans Finale) et Critérium des 5 Ans (Sulky 5 Ans Finale).
Dimanche 19 septembre : Prix de l’Etoile et Prix de Normandie (Etrier Finale 5 Ans)
Dimanche 26 septembre : Prix des Elites.


A ne pas oublier non plus…

Samedi 28 août : la deuxième édition de la Yearling Cup – Arqana Trot.
Dimanche 26 septembre : les éliminatoires du Grand Prix de l’UET.

Un meeting sans Face Time Bourbon...

Pour la première fois de sa carrière, le crack Face Time Bourbon s’abstiendra de prendre part au meeting d’été, qu’il avait honoré de sa présence tant à 3 ans, y ayant signé sa victoire de Groupe initiale dans le Prix de Montélimar (Groupe 3), qu’à 4 ans, à la faveur de succès dans le semi-classique Prix Jules Thibault (Groupe 2) et dans l’épreuve qualificative au Grand Prix de l’UET, et à 5 ans, âge auquel il fit le doublé classique du Critérium des 5 Ans (Groupe 1) et du Prix de l’Etoile (Groupe 1). Il va nous manquer, certes, d’autant qu’il aurait pu participer au Prix d’Eté, une course internationale de Groupe 2 aux allures de Groupe 1, mais on sait que son principal propriétaire, Antonio Somma, est particulièrement attaché au Grand Prix de la Loterie, qui se disputera cet automne, en Italie, et Face Time Bourbon ne pouvant courir tous les lièvres à la fois, on comprend le choix de le ménager en vue de ce grand engagement transalpin, surtout que s’ensuivra le meeting d’hiver et une tentative de triplé dans le Prix d’Amérique-Legend Race. En résumé, jusqu’à aujourd’hui, jamais Face Time Bourbon n’avait fait l’économie d’un meeting, à Vincennes, que ce soit d’été ou d’hiver. Son absence, ici, est donc un petit événement.

... mais avec ?

Un être nous manquera mais Vincennes est loin d'être dépeuplé pour autant !
Dans les rangs des plus jeunes, à l’attelage, sont attendus les Italiano Vero, que l’on n’a pas revu depuis sa victoire dans le Prix Albert Viel, Impressionist, son dauphin, ce jour-là, et autres Callmethebreeze, sans écarter la pouliche Inoubliable (pas d'engagement à date), alors que, montés, les duettistes du Prix d’Essai, Ibra du Loisir et Ici C’Est Paris, pourraient se retrouver pour une revanche et, peut-être même, une fuite en avant, face à leurs aînés, dans le Prix des Elites.
Le Critérium des 4 Ans sera convoité, quant à lui, par les pensionnaires de Philippe Allaire, Hohneck et Helgafell, mais aussi par Hooker Berry et la nouvelle révélation, Horace du Goutier, sans oublier Hirondelle Sibey, la leader au féminin. Sous la selle, Hallix ne sera pas de la partie, à la différence de celles qui l’encadraient à l’arrivée du Prix du Président de la République, Hirondelle du Rib, annoncée en lice mercredi prochain et de retour sous la selle le 10 septembre, et Hopla des Louanges.
En l’absence de Gu d’Héripré, le Critérium des 5 Ans est spécialement ouvert, les faveurs des uns et des autres pouvant se partager entre Go On Boy, platonique lauréat du Critérium des 4 Ans, revenu en forme cet été, les valeurs montantes, Ganay de Banville, Galius et Giant Chief, Gélati Cut, qui reste sur sa performance de l’Elitloppet, ou encore la revenante aux deux Critériums, Gunilla d’Atout. Montée, Gladys des Plaines est peut-être la jument du Prix de Normandie, après avoir été celle du « Président » en 2020.
Les chevaux d’âge devraient, enfin, faire la place belle aux hongres et aux « Bazire », avec une participation pressentie au Prix d’Eté de Dorgos de Guez, le héros d’Enghien, et de Cleangame, voire également de Davidson du Pont.

Et pour rappel et en conclusion : il sera indispensable de présenter un pass sanitaire pour le public dès samedi et pour TOUS à partir du 30 août.

Ci-dessous, le résumé proposé par LeTROT pour décrire l'offre de restauration à compter de ce samedi 21 août.

A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite