...
En bref - 22.08.2021

Atalante : Jean-Charles Fortin dans les pas de Marie-Claire Bénard

Tout au long du mois d'août, 24H au trot se met à l'heure des ventes. Vous trouverez chaque jour le portrait d'un acteur, qu'il soit éleveur/vendeur, acheteur, consigner ou courtier. Voici le dix-neuvième épisode.

Le Haras d’Atalante est présent, cette année, sur les trois places normandes de ventes, à Argentan, Deauville et Caen. Jean-Charles Fortin, son animateur, qui y a pris la succession de Marie-Claire Bénard, peut ainsi compter sur un lot de trente-trois yearlings, dont vingt et un feront le déplacement de Deauville. Ses têtes d’affiche, ici et là : le premier produit de la championne sous la selle Bellissima France ; la sœur du lauréat du Prix de Vincennes, Gangster du Wallon ; la sœur du classique File Gin…

Le Haras d’Atalante, situé sur la commune ornaise d’Omméel, tout près d’Exmes, au pays du Haras du Pin, est réputé de longue date dans le monde du trot. Marie-Claire Bénard l’y a implanté, durablement, se faisant naguère connaître avec le champion précoce Auxerrois, qu’elle fit naître et éleva ; un Auxerrois qui enleva le Critérium des Jeunes, puis résista à ses aînés, Ursulo de Crouay et Ultra Ducal, dans un Prix de l’Etoile resté fameux. Marie-Claire Bénard a progressivement passé le relais à son beau-fils, Jean-Charles Fortin, qui lui a définitivement succédé il y a deux ans et qui a continué l’œuvre, dans le même esprit. S’étendant sur une quarantaine d’hectares, le haras accueille des juments en pension à l’année, lesquelles viennent compléter l’effectif maison, fort, en moyenne, de dix poulinières. La préparation des yearlings aux ventes constitue une activité importante pour l’exploitation ; travaillés en main, ceux-ci y ont un manège à leur disposition.

Quid du millésime 2021 ?

Le millésime 2021 sera-t-il supérieur à celui de 2020 ? L’an dernier, l’enchère la plus élevée lancée pour un yearling du Haras d’Atalante le fut, à 67.000 euros, pour Jonah de Joudes, un fils de Royal Dream et de Belle de Joudes, celle-ci trois quarts sœur du classique Artiste de Joudes. Or, Belle de Joudes délègue son frère, cette année, Kahill de Joudes, par Charly du Noyer… Jean-Charles Fortin détaille, par ailleurs : « A Osarus Trot, les trois yearlings de Mme Hesloin devraient bien faire, à commencer par Kiss Me France, le premier produit de Bellissima France par Atlas de Joudes. A Arqana Trot, nous avons les sœurs des classiques Gangster du Wallon et File Gin (N.D.L.R. : ce dernier né et élevé au haras, soit dit au passage), Kivala du Wallon et Kaoh Gin, respectivement par Eros du Chêne et Brutus de Bailly. Nous y avons aussi un bon Bold Eagle, King Georges Ellis, ou encore un joli Bird Parker, Kama d’Orgères. Il y a également un Goetmals Wood, Kingsman Ellis, poulain important, avec des points de force, ou bien une fille d’Orlando Vici, Keenlove, dans le type de son père, mais avec davantage de cadre. Kendless, fille de Saxo de Vandel, devrait bien faire elle aussi, surtout que sa sœur aînée, Justify Love donne des promesses, chez Richard Denéchère, s’étant qualifiée en 1’18’’, dès le mois de mai, à Bordeaux. Parmi les produits issus de jeunes étalons, on peut citer Klems de Javie, un fils d’Enino du Pommereux, Kocarde, par Davidson du Pont, une pouliche sérieuse, Kyo de Joudes, un fils de Fabulous Wood et d’une mère par Coktail Jet, qui a du modèle, ou bien Kyrria, une belle fille d’Express Jet, sœur de notre élève semi-classique Drop. »

A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite