... © Aprh
Actualité - 25.08.2021

Hanna des Molles et Hokkaïdo Jiel : l'heure des grandes espérances

Il n’a pas pris dur aujourd’hui, il n’a fait que 400 mètres pour finir.
Jean-Luc Dersoir (absent de cette photo)

Les deux dernières épreuves préparatoires et qualificatives au Critérium des 4 Ans ont parfaitement joué leur rôle. Elles ont livré des vainqueurs légitimes, Hanna des Molles chez les pouliches et Hokkaïdo Jiel chez les mâles, qui haussent simultanément d'un cran leurs ambitions pour la finale, dans dix jours. Elles ont aussi, a contrario, écorné les supériorités supposées des leaders les plus attendus : Hirondelle Sibey chez les filles et Hooker Berry chez les garçons. Bref, les prestations du jour vont interférer dans les prochaines heures sur la confiance des uns et des autres. Celle-ci pourrait même changer de camp ou, au moins, se retrouver distribuée chez un plus grand nombre de postulants.



D'un point de vue sportif, les Sulky Summer Races Qualifs#5 et #6 ne peuvent soulever aucune réserve. Chacun et chacune a pu livrer sa prestation à sa guise et les échecs - notamment de la part d'Helgafell et d'Hastronaute dans le Prix Jules Thibault - ne peuvent être imputables qu'à des fautes personnelles. Les épreuves se sont déroulées à des rythmes élevés. La gagnante chez les pouliches, Hanna des Molles (Village Mystic), se voyant créditer de 1'12''2, le nouveau record de la course et la nouvelle référence pour une pouliche de 4 ans sur le parcours des 2.700 mètres de Vincennes. Le vainqueur chez les mâles, Hokkaïdo Jiel (Brillantissime) signe pour sa part une performance kilométrique approchante en 1'12''4. Le constat est sans appel : il fallait être affûté(e) pour performer ce mercredi.

SULKY SUMMER RACES 4 ANS QUALIF#6
PRIX GUY LE GONIDEC

HANNA DES MOLLES EN MODE CRITÉRIUM

Cela ne fait désormais aucun doute. Le contingent des pouliches dans la génération des "H" déléguera plusieurs candidates au succès dans le Critérium des 4 Ans (Gr.1) dans dix jours. La victoire d'Hanna des Molles (Village Mystic) a incontestablement mis en lumière une candidate qui a su hausser son niveau depuis ses dernières tentatives. Le moins que l'on puisse écrire que le timing est parfait pour la pensionnaire de Laurent Abrivard qui « s'est baladée » selon les propres mots de son driver Alexandre Abrivard.

Un vrai test pour toutes
Vite au premier rang, Alexandre Abrivard a volontairement tenu en respect Franck Nivard aux commandes d'Havanaise (Ricimer) dans la première partie de la descente, à un tour du but. Il connaissait les intentions de son adversaire, celles de prendre la tête et la corde mais il voulait s'assurer au préalable que l'épreuve resterait sélective. Ce premier fait de course, avec Hanna des Molles et Havanaise qui ont pris un peu de champ sur leurs rivales, a commencé à produire son effet en obligeant leurs poursuivantes à entrer dans le rouge. Hanna des Molles était affûtée et en mode offensif (notamment déferrée des quatre pieds) et son partenaire n'était pas là pour jouer dans la demi-mesure. Alexandre Abrivard nous a détaillé tout cela dans son debrief : « Elle avait eu un programme compliqué avec des courses européennes contre les mâles depuis le début de saison. On la laissait ferrée et ne faisait que l’entretenir en condition. Cette course contre les seules pouliches était son objectif. On l’a donc déferrée et on l’a travaillée plus fort que lors du printemps et du début d’été. On a transformé l’essai. J’ai voulu provoquer la chance en roulant devant pour ne pas laisser trop de facilité à Havanaise. Il fallait juste que l’ouverture se fasse à la fin et elle s’est faite. »
L'accélération finale de la lauréate qui s'est détachée sans forcer d'Havanaise, elle-même à distance de la courageuse Hatha Josselyn (Charly du Noyer), laquelle a eu le mérite de lancer les hostilités en haut de la montée, a donné à voir la même pouliche que durant l'été dernier, lors de son installation au sein de l'élite de sa promotion, ou que lors du début d'hiver, au moment de son sacre dans le Critérium des 3 Ans.


On a retrouvé la meilleure Havanaise
Capable de lancer les courses de loin, Havanaise n'avait plus produit une telle valeur depuis plusieurs mois, notamment depuis son passage raté au monté. Cette fois, la pouliche s'est remise en orbite et François-Pierre Bossuet nous a déclaré : « Je suis très satisfait de sa performance. Elle est battue par une super jument qui a gagné le Critérium des 3 Ans. Il n’y a rien à dire. Elle n’a jamais été aussi vite et le déferrage l’a incontestablement aidée. J’avais beaucoup misé sur cette course. Je vais maintenant voir comment elle récupère et, si elle est bien, on tentera notre chance dans le Critérium. Aujourd’hui, elle a fait une vraie course devant et soufflait après son effort. »

La performance mi-figue mi-raisin d'Hirondelle Sibey
Le contraste est saisissant entre les trajectoires proposées par Hanna des Molles et Hirondelle Sibey. Quand la première dépose ses cartes sur table en vue de remporter le pot dans la finale, la seconde n'a pas montré son brio habituel. Alors qu'elle avait fait preuve de facilité lors de sa rentrée contre les mâles à Enghien récemment, concluant en roues libres, elle a cette fois nettement baissé de pied à la fin. À sa décharge, elle n'a pas eu le meilleur des parcours dans une épreuve qui a "bardé", contrainte d'ouvrir le wagon de deuxième épaisseur à mille mètres du but. Le fait qu'elle était par ailleurs plaquée et non présentée en mode offensif permet à son entraîneur Jean-Michel Baudouin de lui garder toute sa confiance. Le professionnel nous a ainsi déclaré : « Mon impression est bonne. Elles ont battu un record et Hirondelle a voyagé à deux de Havanaise (comprendre en deuxième épaisseur). J’avais demandé à Eric [Raffin] de faire le dernier kilomètre car, la dernière fois, elle n’avait fait que suivre. Elle en a eu un petit marre à l’entrée de la ligne d’arrivée. On va dire que c’est normal car elle était restée ferrée, n’avait ni œillères ni débouche-oreilles. Maintenant, il nous reste dix jours pour qu’elle récupère et monte encore sur cette course. Elle sera déferrée des quatre pieds et aura des œillères dans le Critérium. On y croit. »

Des autres participantes, il convient d'évoquer le bon comportement d'Harina Dream (Radjah de l'Abbaye), maintenue après avoir empiété à l'intérieur dans le final. Pour ses débuts à ce niveau, elle a certes effectuer le "petit" parcours mais s'en sort avec les honneurs. De son côté, Jean-Michel Bazire nous a appris qu'Hatha Josselyn ne serait pas au départ du Critérium dans dix jours.

Une candidate plus que crédible au doublé des Critériums
Et si Hanna des Molles ne mettait tout simplement ses pas sur ceux de Gunilla d'Atout, auteure du doublé Critérium des 3 et 4 Ans ?






SULKY SUMMER RACES 4 ANS QUALIF#5
PRIX JULES THIBAULT

HOKKAÏDO JIEL : LA POSSIBLE VICTOIRE DU DÉCLIC

À l'image d'Hanna des Molles dans le Prix Guy Le Gonidec, Hokkaïdo Jiel (Brillantissime) a gagné avec de la marge. Lorsqu'il a produit son accélération finale, il y a eu lui et les autres. Il s'agit de la première victoire semi-classique d'un élément déjà deux fois quatrième de Groupe 1 (tout en étant malheureux dans le Critérium des 3 Ans durant l'hiver). Tout ceci fait dire à son entraîneur Jean-Luc Dersoir : « Cette victoire n’est pas vraiment une surprise. Il avait déjà montré ses moyens et, s’il n’avait pas gagné à ce niveau, c’est qu’il avait connu pas mal de déboires. Aujourd’hui, tout s’est bien passé, il a été dans les bons wagons. La course s’est durcie en montant, ce qui nous arrangeait. On est heureux de gagner, enfin, un Groupe 2 car, jusque-là, à chaque fois, on passait à côté. »

Du cheval qui laisse souvent la meilleure note de l'épreuve, Hokkaïdo Jiel s'est mué cette fois en grand vainqueur. Et si c'était la course du déclic, celle qui change la carrière d'un cheval ? Jean-Luc Dersoir nous apprend dans cette perspective : « Il part mieux dorénavant. Il a pris de la force certainement. Il n’a pas pris dur aujourd’hui, il n’a fait que 400 mètres pour finir. Dans le Critérium, ce ne sera pas la même course. Il ne faut pas sous-estimer les pouliches. Si le cheval reste comme aujourd’hui, j’aborderai le Critérium avec confiance. »

Les bonnes notes
Même si on attendait mieux d'Hooker Berry (Booster Winner), le partenaire de Jean-Michel Bazire a conclu très convenablement en pleine piste, perdant la deuxième place à la fin face à Hohneck (Royal Dream). À titre de comparaison, dans un contexte a priori comparable (il était ferré), sa prestation est meilleure que celle d'Hirondelle Sibey. Pour JMB, pas de déception donc dans son analyse qu'il nous a donnée après course : « Sa prestation est bonne. Il faut seulement dire qu’il est un peu moins performant à Vincennes avec la montée. Sur ce qu’il montre aujourd’hui, il jouera normalement un rôle dans le Critérium. » Au jeu des comparaison toujours, on peut relever les propos de Pierre-Yves Verva, le pilote d'Hokkaïdo Jiel, sur Equidia : « Sa victoire est amplement méritée. Cela tombe bien juste avant le Critérium. Le petit Hooker est un super cheval mais Hokkaïdo est peut-être un petit cran au-dessus. »
Place à celui a arraché la deuxième place en progressant côté intérieur dans le final : Hohneck. Le pensionnaire de Philippe Allaire a voyagé assez loin et Franck Nivard, son driver, nous a expliqué : « Je suis content de sa fin de course. On était un peu loin dans le parcours mais il a vraiment bien conclu. »

Les animateurs n'ont pas été récompensés
Animée par Hastronaute (Booster Winner) qui a tenu tête à Helgafell lorsque celui-ci a voulu s'emparer du lead au début de la montée, l'épreuve a perdu ses deux animateurs au début de la ligne d'arrivée. Chacun s'est mis consécutivement à la faute. Au sujet d'Hastronaute, encore en tête au moment de son bévue, le coup est rude pour son entraîneur Yannick Henry : « On ne comprend pas trop pourquoi il a fait la faute. Matthieu [Abrivard] m’a dit qu’il allait au-dessus des autres. Le ciel m’est tombé sur la tête. Je pense qu’aujourd’hui, il était en train de montrer ce qu’il pouvait faire. Maintenant sa faute peut nous poser un problème au niveau des gains pour courir dans le Critérium. »
Ce qui semble certain, c'est qu'Hastronaute allait mieux qu'Helgafell dans le final. Pour ce dernier, le grand retour au premier plan n'a donc toujours pas sonné. Philippe Allaire a encore quelques jours pour trouver des solutions. Quant à Eric Raffin, sa décision concernant son partenaire du Critérium des 4 Ans (entre Helgafell et Hirondelle Sibey) est moins évidente que jamais.
Il n'y a pas à dire : la confiance a peut-être changé de camp.

D'où vient-il ?

Hokkaido Jiel (Brillantissime) est le deuxième produit et le premier vainqueur engendré par Victory Jiel 1'15'' m., une fille de Love You 1'10'' gagnante de trois courses, sous la selle, à Vincennes, et jugée digne de prendre part au classique Prix de Vincennes, ainsi qu'à plusieurs semi-classiques. Victory Jiel a eu, depuis, Isis Jiel (Password), à qualifier, Jamie Lee Jiel (Ouragan de Celland) et Kimiko Jiel (Rédéo Josselyn). Victory Jiel est la soeur de huit vainqueurs, dont, au premier chef, Quairos Jiel 1'13'' (Goetmals Wood), lauréat de neuf courses, pour plus de 200.000 €, Unity Jiel 1'12'' m. (Cygnus d'Odyssée), qui a amassé, pareillement, plus de 200.000 €, Topaze Jiel 1'14'' m. (Capriccio), gagnante de onze courses (193.020 €), et Draco Jiel 1'13'' m. (Quaro), titulaire de dix victoires et de 157.540 € de gains.

2e | SULKY 4 ANS QUALIF 5 - PRIX J. THIBAULT
Att - 2700 m - Groupe 2 - 100 000 €
HOKKAIDO JIEL 1'12"4
Brillantissime x Victory Jiel (Love You)
Driver : P. Y. Verva - Entraîneur : J. L. Dersoir
Propriétaire : E. Luck - Eleveur : E. Luck
2e Hohneck 1'12"6
3e Hooker Berry 1'12"6
4e : Hede Darling
Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Brillantissime 1'10''6 Kidea 1'18''2
Ivre de Victoire 1'15''7 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
HOKKAIDO JIEL April Pearl 1'17''6
Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Victory Jiel 1'15''0 Guilty Of Love 1'17''1
Hiosca Jiel 1'15''8 Jiosco 1'15''8
Playa
A voir aussi :
...
Gazoline du Seux carbure au succès

Déjà lauréate sur le mâchefer parisien il y a deux semaines, Gazoline du Seux (Opium) a doublé la mise de bonne manière dans la première course de cette nocturne. Après un faux départ ...

Lire la suite
...
Pour un peu, c'était deux "Rib" !

Il y avait deux courses intéressantes, à l'attelage, pour les 3 ans, version pouliches et version poulains, ce vendredi à Caen. Dans les rangs des femelles, c'est l'élève et partenaire de Joël Hallais, Idole du Rib (Love You), qui, ...

Lire la suite
...
Un week-end de Groupes 1 en Europe

Ce sont pas moins de cinq Groupes qui se disputeront ce week-end sur le vieux continent. Samedi à Solvalla, les Kriterium et Oaks sacreront les meilleurs poulains et pouliches de 3 ans suédois. Dimanche à Vincennes, le Prix des Elites (Gr.1) sera ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite