... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 28.08.2021

Ici C'est Paris, un nom qui résonne

Plus c’est dur, plus c’est bon avec lui !
Christopher Corbineau

On n'a pas fini d'entendre le slogan des plus fervents supporters du PSG au Parc des Princes avec l'arrivée de la star argentine Messi qui a défrayé la chronique sportive cet été. À Vincennes, c'est aussi un nom qui continue à résonner avec la nouvelle victoire du poulain de Philippe Allaire dans le Prix Pierre Gamare (Groupe 2).

Absents depuis la fin du mois de juin et leurs accessits obtenus dans l'Étrier 3 Ans Finale-Prix d'Essai derrière Ibra du Loisir (Booster Winner), Ici C'est Paris et Indigo du Poret, deux fils de Dollar Macker, ont cette fois composé le couplé gagnant du Prix Pierre Gamare en l'absence de leur rival et devant Inouï Danica (Boccador de Simm) qui avait terminé 4ème le 27 juin. De retour sur le parcours classique de la grande piste plus à leur avantage que la courte distance du deuxième classique réservé à la génération, ils ont terminé à nouveau dans le même ordre, encore séparés par un écart assez minime, tout en établissant le nouveau record de la course en 1'14''4.
« Après deux mois d’absence, il a été préparé au top et était parfait, se réjouit Christopher Corbineau, jockey du vainqueur. Il a été très appliqué et assez dur car il a fait un gros "1300 mètres". Aux tribunes, j’étais bien, à deux au carré. Après, je me doutais que le cheval d’Éric (Raffin) allait prendre la tête et, après un petit temps mort, je suis venu en progression. Plus c’est dur, plus c’est bon avec lui ! Il s’est un peu relâché à la fin mais je l’ai sollicité essentiellement à la voix. Aucune inquiétude là-dessus. » Des inquiétudes, Yannick-Alain Briand, l'entraîneur du deuxième, en a eu quelques-unes même si l'effort final d'Indigo du Poret fait pencher la balance du bon côté : « Il n’était nickel dans l’arrière-main au heat. Est-ce qu’il y a quelque chose qui le gêne ? Éric (Raffin) n’a jamais trop réussi à le mettre dans le collier. J’ai eu peur dans le tournant final où il a eu du mal, ce qui montre qu’il doit avoir une gêne, mais il s'est bien relancé dans la ligne droite ».
Ici C'est Paris est un nom qui va continuer à résonner dans les semaines à venir avec, en point d'orgue, le Prix de Vincennes dans les derniers jours de l'année.

D'où vient-il ?

Elevé par son mentor et propriétaire, Philippe Allaire, Ici C'est Paris (Dollar Macker) est le deuxième produit, mais le premier vainqueur de Blue Valentine 1'16'', gagnante de trois courses, à 3 et 4 ans, puis entrée au haras de bonne heure. Blue Valentine est de grande naissance, étant non seulement par Ready Cash 1'10'', mais ayant pour mère une fille de Love You 1'10'' et de la toute bonne Fine Perle 1'16'' (1993-Marpheulin), lauréate du Prix des Elites et du Saint-Léger des Trotteurs, en prélude à son frère utérin, Gai Brillant 1'14'' (Podosis), qui y ajouté les Prix d'Essai, de Vincennes, des Centaures et du Président de la République, atteignant, en monnaie transformée, le million d'euros de gains. Bon sang ne sait mentir et Ici C'est Paris en est comme la parfaite illustration, jusque dans l'aptitude de la famille proche.

1ère | PRIX PIERRE GAMARE
M - 2700 m - Groupe 2 - 100 000 €
ICI C'EST PARIS 1'14"4
Dollar Macker x Blue Valentine (Ready Cash)
Jockey : C. Corbineau - Entraîneur : P. Allaire
Propriétaire : P. Allaire - Eleveur : P. Allaire
2e Indigo du Poret 1'14"4
3e Inoui Danica 1'14"5
4e : Imbrogliu Mag - 5e : Icarus Of Citrus - 6e : Idylle du Chatault
A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite