... © SEPT
En bref - 16.09.2020

Indigo du Poret : le premier vainqueur de Dollar Macker

CCe mercredi 16 septembre, à Marseille-Borély, Dollar Macker (Saxo de Vandel) a vu son premier produit franchir le poteau d’arrivée en tête. Son nom : Indigo du Poret. Les premiers rejetons du double vainqueur de Groupe 1 (Prix des Elites et des Centaures) sont les « I ». Sur ses 63 produits enregistrés au SIRE, 13 d’entre eux ont obtenu leur billet pour la compétition. Qualifié 1’19’’5 à Caen par Cédric Lebourgeois pour le compte de Philippe Allaire, Indigo du Poret n’a pas manqué ses débuts. Portant désormais les couleurs de José Davet et entraîné par Yannick-Alain Briand, il a surclassé ses rivaux dans la phase finale à Marseille-Borély. Propriétaire notamment de Direct Way, Gazelle Daxel et Hooker Mannetot, José Davet semble détenir un nouveau bon élément chez les jeunes pousses.
Rappelons que sous l’entraînement de Philippe Allaire, Dollar Macker avait conclu sa carrière avec plus de 730 000€ de gains.

Valzer di Poggio reçu 8 sur 8

Visiblement encore et toujours déclassé aux gains (qui s’élèvent dorénavant à 229 040€), Valzer Di Poggio (Love You), associé à Jean-Michel Bazire, n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer une huitème fois de suite dans sa sortie du jour à La Capelle. Notez que ce cheval transalpin découvrira un engagement de choix le dimanche 27 septembre à Vincennes dans une course fermée à 250 000€. Féerie Wood (Rockfeller Center), Fire Cracker (Quaro) ou encore Feydeau Seven (Redeo Josselyn) pourraient également être sur les rangs.

David Békaert voit double à Marseille-Borély

Lauréat à deux reprises ce mercredi 16 septembre sur l’hippodrome de Marseille Borély avec Hary des Dagardes (Olitro), pour le compte de Jean-Baptiste Bonet, et Formi (Tucson), pour celui de Ludovic Peltier, David Békaert a signé ses 67e et 68e victoires de l’année. En 2019, le fils de Philippe Békaert avait marqué son record personnel de victoires en une année, 77, après être monté à 74 en 2018. Avec encore trois mois d’activité d’ici la fin de l’année, il devient logique de penser que David Békaert va faire encore mieux en 2020. Une saison pourtant marquée par deux mois sans courses.

A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier), Matthieu Abrivard annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite