...
Résultat de course - 03.09.2021

Girly Béco surprend et plante ses jalons

Aun peu plus de deux semaines du Prix de Normandie, on attendait surtout, dans cette dernière préparatoire, la "Présidente", Gladys des Plaines, ou encore Gospel Pat, rentrant, mais spécialiste du parcours, en l'occurrence les 2.175 mètres de la grande piste, et Granvillaise Bleue, soeur cadette de Vittel de Brévol, gagnant, précisément, de la célèbre course pour les 5 ans montés. On a été détrompé, avec la victoire, surprise, de Girly Béco (Tiégo d'Etang), tôt sur la jambe, occupant une bonne place dès le début, puis profitant de l'aspiration de Granvillaise Bleue dans la montée, avant de se montrer dominatrice dans la ligne droite, sur le pied de 1'11''8, le troisième meilleur temps de l'histoire de la course. Belle satisfaction pour Maxime Bézier, mentor de la jument, qui voyait celle-ci remporter son deuxième semi-classique, plus de dix-huit mois après sa victoire dans le Prix de Pardieu, sur le même tracé. L'entraîneur mayennais déclarait, en substance, sur Equidia Racing: "Elle a tout de suite été dans la course. Il fallait profiter de cette occasion, ce semi-classique n'étant pas l'objectif de tout le monde. Moyennant quoi, elle n'a pas dit son dernier mot sur les 3.000 mètres du Prix de Normandie. Je vais avoir un peu plus de pression dans les deux semaines à venir!" Jockey de Girly Béco, Guillaume Martin poursuivait: "La jument avait besoin de se faire réveiller. Là, avec le bonnet fermé, sans enrênement, pieds nus, elle était parfaite." Demeurée ferrée et ayant été le point de mire de la future lauréate, Granvillaise Bleue ne démérite pas et sera redoutable le jour J, comme Gladys des Plaines, ferrée elle aussi et longtemps attardée, avant de fort bien finir. "Elle est devenue très froide, paresseuse, constatait Mathieu Mottier, sur Equidia Racing, mais elle ne m'a pas déplu. Nous gardons notre chance sur les 3.000 mètres du Prix de Normandie."

Aptitude garantie

Girly Béco est restée la propriété de son éleveur, l'Ecurie Hervé Guérin. Elle est par Tiégo d'Etang, un vainqueur du Prix de Normandie, prochain objectif de la fille. Verveine Gédé, la mère, a gagné deux courses et 45.000 euros. Elle est par Diamant Gédé, telle celle qui a mis bas le jeune champion Italiano Vero. L'élevage Dreux est omniprésent, de part et d'autre, du côté maternel, garantissant l'aptitude montée, dont n'a pas manqué d'hériter Girly Béco.

2e | ETRIER 5 ANS Q4 - PRIX H. CERAN-MAILLARD
M - 2175 m - Groupe 2 - 100 000 €
GIRLY BECO 1'11"8
Tiego d'Etang x Verveine Gede (Diamant Gede)
Jockey : G. Martin - Entraîneur : M. Bezier
Propriétaire : E. H. Guerin - Eleveur : E. H. Guerin
2e Granvillaise Bleue 1'11"9
3e Galla de Manche 1'12"
4e : Gladys des Plaines - 5e : Gospel Pat - 6e : Good Luck Quick - 7e : Grande Copine
A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite