... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 06.09.2021

L'étape à Elvis du Vallon, le circuit à Clarck Sotho

La finale du Trophée Vert a été à l'image du circuit 2021, c'est-à-dire très longtemps indécise, avec un suspense qui s'est prolongé jusque dans les derniers hectomètres. La victoire revient au meilleur finisseur, Elvis du Vallon. Battu de peu après avoir cherché le passage dans la ligne droite, Clarck Sotho ne perd pas tout cependant, puisqu'il remporte le challenge aux points.

Le rideau est tombé sur le Trophée Vert 2021 à l'issue d'un final haletant qui a fait la part belle aux chevaux des vingt-cinq mètres. Un, deux et trois ! Le podium est exclusivement composé - à savoir Elvis du Vallon (Rêve de Beylev), Clarck Sotho (Oiseau de Feux) et Duel du Gers (Quaker Jet) - de chevaux qui, contrairement à leurs participations dans les différentes étapes, n'avaient plus à rendre cinquante mètres. « Cette année, j'ai trouvé que les étapes étaient particulièrement sélectives, que c'était vraiment difficile de rendre 50 mètres », confie à ce sujet Matthieu Abrivard, l'un des habitués du circuit. Le trio gagnant est assurément composé par les meilleurs chevaux en qualité de cette finale. Ces trois-là ont, qui plus est, bénéficié d'un parcours idéal ramené dans un wagon de trois emmené par Freyja du Pont (Quinoa du Gers) au sulky de laquelle Jean-Michel Bazire ne gardera pas un grand souvenir de cette épreuve, regrettant à l'image d'un certain nombre de professionnels l'état de la piste (lire en page suivante). L'animateur, Diego de Cahot (Uniclove), a été celui finalement qui a le mieux tiré son épingle du jeu parmi les concurrents du premier échelon. « On a couru pour gagner et on termine quatrième, étant simplement battus par meilleurs que nous, estime Théo Duvaldestin. En raison de la piste un peu tirante, j'ai essayé de reprendre un peu mon cheval dans le dernier tournant mais on a été dominés sur une pointe. »
Dans cet exercice, Elvis du Vallon s'est montré le plus fort, tout à l'extérieur, après avoir cependant donné quelques frayeurs à David Thomain et Charles Cuiller en se montrant hésitant dans les premiers mètres. « Il n'a peut-être pas eu trop ses appuis à ce moment-là, avance le second comme raison. Après, il a eu un parcours idéal, et puis c'est quand même le cheval de classe du lot. À la base, je voulais lui accorder un break après sa troisième place dans le GNT des Sables-d'Olonne mais je me suis ravisé en voyant la qualité de cet engagement et en le qualifiant lors de l'étape de Montier-en-Der. Comme il est un peu souffreteux, il a plus de confort sur l'herbe. C'est une vraie satisfaction de remporter la finale d'un tournoi comme le Trophée Vert. » Duel du Gers ne sera pas donc pas le premier cheval à remporter la finale à deux reprises. Il a trouvé plus fort que lui en Elvis du Vallon et même en Clarck Sotho qui l'a ajusté au passage du poteau. « Je n'ai pas de regret car j'ai le sillage du futur gagnant. Mais il est meilleur sprinteur que le mien. C'est simplement dommage de perdre de si peu la deuxième place », réagit Matthieu Abrivard qui pense revenir à La Touche dans trois semaines avec son pensionnaire.


Une piste qui ne donne pas satisfaction
« La piste aurait été parfaite s'il n'avait pas plu. » Jean-Michel Bazire maniait l'humour avant de rentrer en piste au sulky de Freyja du Pont mais il a fait passer le message, partagé par une grande partie de ses confrères. « Vu la météo, on ne peut pas s'attendre à une piste dans un tel état. À l'entrée de la ligne droite notamment, il y a un passage très difficile. » Le président Crosnier n'a pas cherché à nier la situation : « Je suis le premier confus. On n'a pas répondu présent par rapport à l'enjeu. On a trop arrosé la semaine dernière ».

L'autre héros du jour aura donc été Clarck Sotho quand bien même l'issue de ce Trophée Vert aurait pu être encore meilleure pour le cheval de Loïc Martin qui aurait probablement lutté avec Elvis du Vallon s'il n'avait rencontré des problèmes de trafic dans la ligne droite. « C'est un peu dommage mais on ne va pas se plaindre non plus, juge Loïc Martin. Le circuit ne faisait pas partie de ses objectifs mais on s'est pris au jeu après ses deux victoires d'étape, quand on a vu qu'il était à quelques points du leader au classement général. Le cheval a souffert d'une petite fêlure cet hiver. Heureusement, on l'a arrêté à temps. Dans sa carrière, il a beaucoup couru à Vincennes où il faut descendre sur le pied de 1'06'' et remonter sur celui de 1'08''. Quand il se retrouve sur l'herbe, ça lui redonne du peps. Il redevient un poulain. C'est un cheval que j'ai élevé, je m'en occupe et mon neveu le mène. On ne peut pas rêver mieux. »
Clarck Sotho remporte ce Trophée Vert 2021 pour trois petits points aux dépens de By and By (Niky), ce qui constitue une déception pour l'entraîneur de ce dernier, Mathieu Varin : « Je suis forcément déçu mais je crois que la « carrosserie » de mon cheval commence à fatiguer ».

Classement final du Trophée Vert 2021
1. Clarck Sotho 57 points
2. By and By 54 pts
3. Détroit Ace 46 pts
4. Duel du Gers 41 pts
5. Cash de l'Alba / El Tigre Segah 37 pts

D'où vient-il ?

Cinquième produit de Première de Beylev (non qualifiée), Elvis du Vallon est le frère de Vautour du Vallon (19 240 € de gains). Son éleveur est Gérard Henry qui compte parmi ses créations Volcan du Vallon (117 590 €). La grandmère d’Elvis est la bonne compétitrice de province Déesse Grand Bois (200 280 €).

5e | PRIX V AND B
Att - 2775 m - Groupe 3 - 70 000 €
ELVIS DU VALLON
Reve de Beylev x Premiere de Beylev (Elvis de Rossignol)
Driver : D. Thomain - Entraîneur : Ch. Cuiller
Propriétaire : Ec. du Hs. de L'epinay - Eleveur : G. Henry
2e Clarck Sotho Oiseau de Feux x Mocanda
3e Duel du Gers Quaker Jet x La Chasse Verte
4e : Diego de Cahot - 5e : El Tigre Segah - 6e : Ce Retour d'Oscar - 7e : Deesse de Gueron

C'est un cheval que j'ai élevé, je m'en occupe et mon neveu le drive. On ne peut pas rêver mieux.
Loïc Martin

Fortuna Fant 1'17''1 And Arifant 1'16''5
Reve de Beylev 1'09''5 Ariane de Brion 1'15''5
Heloise Poterie 1'16''9 Toscan Poterie 1'16''5
ELVIS DU VALLON Capucine Poterie
Elvis de Rossignol 1'13''0 Sancho Panca 1'15''2
Premiere de Beylev Velvet Slipper (US)
Deesse Grand Bois 1'15''9 Talouet Grand Bois 1'16''6
Paola Grand Bois 1'23''6
A voir aussi :
...
Inexess Bleu dans un exercice inhabituel pour lui

Ancienne épreuve de haut niveau du plateau de Soisy, cataloguée Groupe 3 jusqu'en 2017, le Prix de New York compte à son palmarès des éléments classiques comme The Best Madrik (Coktail Jet) ou Robert Bi (Toss Out). Parmi les vainqueurs ...

Lire la suite
...
Julien Raffestin stoppe sa carrière de jockey

C'est par son compte Facebook que Julien Raffestin a annoncé, ce jeudi, la fin de sa carrière de jockey monté : "Clap de fin ! Je dis au revoir à une discipline qui m’a énormément apporté et m’a offert ...

Lire la suite
...
En élevage, l’omniprésence
génétique du trot monté

Dans dix jours, à Vincennes, la Journée des Champions proposera un Festival du trot monté (ou Étrier pour reprendre les codes voulus par la SETF) avec trois courses de Groupes 1, toutes classiques, les trois Finales des Étrier 3 ans, 4 ans et 5 ...

Lire la suite
...
Le Lauréat du Parc gagne en sagesse et sur la piste

C'est un 3 ans très bien né. Le Lauréat du Parc est un fils de Ready Cash (Indy de Vive) et de la bonne Sometime (Blue Dream), qui a conclu sa carrière avec 12 victoires et des gains de 531.568 €. ...

Lire la suite