... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 08.09.2021

Fly Speed ne cesse de s'épanouir

Mon père a eu l'intelligence de lui enlever l'enrênement.
Jean-Philippe Monclin

La 10ème étape du GNT a confirmé l'ascension de Fly Speed ces dernières semaines. En l'espace d'un mois et demi, le 6 ans entraîné par Jean-Marie Monclin a remporté deux Groupes 3, un niveau qu'il n'avait encore jamais abordé avant cet été.

Classement du GNT après la 10ème étape
1. Crack Money 49 Points
2. Deganawidah 44 pts
3. Firello 36 pts

On n'ira pas jusqu'à dire que rien ne résiste actuellement à Fly Speed (Neutron du Cébé) - il venait d'être devancé à Enghien par Gold Mencourt (Bird Parker) tout en devant, il est vrai, rendre 25m. - mais il a incontestablement franchi un palier. « Mon père a eu l'intelligence de lui enlever l'enrênement », avance Jean-Philippe Monclin sur Equidia pour expliquer les progrès de ce mâle de 6 ans élevé par Michel Triguel. Cette nouvelle victoire, la deuxième dans un Groupe 3, niveau où il est donc invaincu en deux courses après son succès de l'été dans le Prix de la Chaussé d'Antin à Enghien, illustre parfaitement son épanouissement. Car Fly Speed a vite perdu le bénéfice de son avance de 25m. en se montrant fautif dans les premiers hectomètres. « Il est parti mollement comme moi et il m'a échappé, explique le driver lauréat toujours au micro de la chaîne des courses. Mais c’est peut-être ce qui nous fait gagner au final car je n’avais pas l’intention d’aller devant. Quand je suis venu, je ne pensais pas passer aussi facilement Favori de l'Iton qui n'était sûrement pas dans un bon jour. Après, j'ai essayé de m'en aller dans le dernier tournant et il s'est repris pour finir en étant seul devant. » Son avance était toutefois suffisante pour résister au retour d'Eddy du Vivier (Rolling d'Héripré).

Fric du Chêne établit le nouveau record de la piste
Il y a trois ans, Cleangame (Ouragan de Celland) avait remporté cette étape du GNT délocalisée à Pornichet en établissant le record de la piste en 1'12''1. Trois ans plus tard, Fric du Chêne (Nobody du Chêne) fait mieux alors qu'il devait rendre 50m. en prenant la 3ème place dans la réduction kilométrique de 1'11''6 ! « Il est impressionnant, réagit son entraîneur Julien Le Mer. Il a été bien drivé, son pilote (Gabriele Gelormini) se faufilant à la corde. »

D'où vient-il ?

C'est un sans faute que réalise Icaranda (Cygnus d'Odyssée), lauréate à Vincennes et plus de 100.000 € de gains, pour le compte de l'élevage de Michel Triguel : elle lui a donné 5 produits âgés de plus de 2 ans et tous sont qualifiés. Le meilleur est bien sûr Fly Speed (231.190 € de gains) mais on peut aussi citer Big Speed (79.340 €) et Derby Speed (114.115 €).

1ère | GRAND NATIONAL DU TROT PARIS-TURF
Att - 2725 m - Groupe 3 - 85 000 €
FLY SPEED 1'12"5
Neutron du Cebe x Icaranda (Cygnus d'Odyssee)
Driver : J. Monclin - Entraîneur : J. Monclin
Propriétaire : E. Leomy - Eleveur : M. Triguel
2e Eddy du Vivier 1'12"6
3e Fric du Chene 1'11"6
4e : Elie de Beaufour - 5e : Fairplay d'Urzy - 6e : Cadet - 7e : Elvis d'Evron
A voir aussi :
...
Cleangame débute sa tournée des régions

La brillante démonstration de Cleangame (Ouragan de Celland) dans le Prix d'Eté (Gr.2), dimanche 11 septembre, prouve que le champion de Jean-Michel Bazire a retrouvé toutes ses sensations. Son entraîneur avait, à chaud, évoqué le Grand Prix de la Fé...

Lire la suite
...
Imhotep Madrik de plus en plus fort

Après un premier succès à Vincennes décroché le 1er septembre au prix d'un extrême courage, Imhotep Madrik (Prodigious) a réitéré mais avec une marge nettement plus confortable. Le parcours du jour, les 2.175 mètres de ...

Lire la suite
...
100e victoire d'Emilie Le Beller,
ce mardi à Vincennes

Cela faisait presque dix mois qu'Emilie Le Beller n'avait pas franchi le poteau d'arrivée en tête à Vincennes. La dernière fois, c'était le 30 novembre dernier, en selle sur Héros du Pré (Rieussec) qui se permettait de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite