... © Mark Kentell
Actualité - 13.09.2021

Ventes de Caen : la conjugaison de l’offre et de la demande

L'esprit de la vente, celui d'une vente de service, n'a pas changé.
Jean-Pierre Viel

Les ventes de Caen s’étalent, cette année, du mardi 14 septembre au mardi 12 octobre, proposant huit vacations, soit une de plus que l’an dernier. Sept d’entre elles sont dédiées aux yearlings, tandis que le la huitième est consacrée aux foals. Au total, il y a 919 inscrits.

Au fil des années, les ventes de Caen n’ont cessé de monter en puissance, grâce aux résultats en compétition de leurs représentants. Sans les mentionner tous et sans omettre le premier d’entre eux, le champion Ursulo de Crouay – gagnant de huit Groupes 1, en France et à l’étranger, pour près de 1,7 million d’euros de gains, en monnaie transformée –, on citera les Good Morning Paris, Lune du Dollar, Nancy Menuet, Nouba du Saptel, Paradis Cordière, Quel Amour Dudel, Quémeu d’Ecublei, Rapide Lebel, Uhlan du Val, Une Fille d’Amour, Univers de Pan, Valdice de Mars, Aldo des champs, Almira Marancourt, Black d’Avril, Canari Match, Carlos des Caux, Carly, Cleangame, Corail d’Aure, Dragon d’Avril, Dragon du Fresne, Eclipse Danica, Général du Parc, Go On Boy, Guide Moi Forgan, Hector des Champs, Hora Béji, Hytte du Terroir et autres Inouï Danica, la dernière révélation en date, adjugé 2.000 euros, foal, et vainqueur, cette année, du semi-classique Prix Hémine (Groupe 2), à Vincennes, avant de revenir à Caen se classer deuxième du Saint-Léger des Trotteurs (Groupe 1). Le même vient de changer de propriétaires pour 400.000 € sur le ring deauvillais d'Arqana Trot cette fois.

Demandez le programme !
■ Mardi 14 septembre, 114 yearlings, lots 1 à 114.
■ Mercredi 15 septembre, 112 yearlings, lots 115 à 226.
■ Jeudi 16 septembre, 111 yearlings, lots 227 à 337.
■ Mardi 28 septembre, 114 yearlings, lots 338 à 451.
■ Mercredi 29 septembre, 111 yearlings, lots 452 à 562.
■ Jeudi 30 septembre, 111 yearlings, lots 563 à 673.
■ Vendredi 1er octobre, 109 yearlings, lots 674 à 782.
■ Mardi 12 octobre, 137 foals, lots 783 à 919.
Le début de chaque vacation est fixé à 13 heures 30. Pour plus d’informations, www.ventes-caen-trot.com.

Inouï Danica, la dernière révélation en date
Inouï Danica n’a pas été acheté cher ; Ursulo de Crouay, son susnommé glorieux prédécesseur, non plus, puisqu’il fut acquis pour l’équivalent de 900 euros, à l’âge foal lui aussi. En termes de rentabilisation, convenons qu’on ne peut guère faire mieux. Le rapport qualité-prix est, d’ailleurs, la marque de fabrique des ventes de Caen, ainsi que l’attestent également, par exemple, un Carly (vendu 17.000 euros, yearling), un Cleangame (11.000 euros, yearling), un Go On Boy (13.000 euros, yearling) ou encore un Guide Moi Forgan (8.500 euros, yearling). Acquérir un bon cheval, à un prix raisonnable, est comme le vade-mecum de l’acheteur caennais !
Le vade-mecum de l’acheteur caennais : acquérir un bon cheval, à un prix raisonnable
L’an dernier, les ventes de Caen ont enregistré un chiffre d’affaires record, avoisinant les trois millions d’euros, avec plus de 75 % de vendus et un prix moyen à 4.700 euros. Des résultats plus que satisfaisants, qui n’ont pas manqué d’attirer l’attention et de susciter des vocations. Ainsi le catalogue contient-il près de cent numéros de plus que l’an passé, ce qui a entraîné la création d’une journée supplémentaire. Parallèlement, les chevaux issus des ventes continuent à briller en compétition : aux premiers jours de septembre, trois cent soixante-quinze gagnants sont comptabilisés, dont cent trente-cinq depuis le 1er juillet, et soixante-seize « J » sont d’ores et déjà qualifiés. Tous ces résultats, sur le ring et sur la piste, participent d’un cercle vertueux, faisant que, d’année en année, pedigree, modèle et présentation des chevaux se sont améliorés, pour procurer une offre sans cesse plus attractive. En retour et en bonne logique, la demande suit.
Jean-Pierre Viel : « Une vraie vente de service »
Actuel président de la Société du Cheval Anglo-Normand, Jean-Pierre Viel y a succédé à son père, Albert, qui créa, à ce poste, les ventes de Caen, il y a, maintenant, plusieurs décennies. Le fils rappelle quel était alors l’esprit de cette initiative : « A cette époque-là, les principales ventes se déroulaient à Vincennes, mais il y avait relativement peu d’élus, s’agissant de ventes de sélection. D’où la volonté de mon père d’organiser des ventes ouvertes au plus grand nombre, afin que chacun puisse écouler au mieux sa production. L’esprit était celui d’une vente de service, afin de permettre aux éleveurs de vendre le plus de chevaux possible, à un coût peu élevé. Or, cela n’a pas changé. L’Association des Eleveurs Normands, qui organise ces vacations, n’a pas de but lucratif. Elle s’efforce, simplement, de couvrir ses frais. »

Le catalogue 2021 : florilège
No 24, la sœur du classique monté, Volcano Vici, par Brutus de Bailly (Haras de Brassé, pour le compte de l’E.A.R.L. Jack Doliveux).
No 74, le frère, par Bird Parker, du tout bon hongre Balbir (Comte Dominique de Bellaigue).
No 85, une fille de Dijon, issue d’une sœur d’Orlando Vici (Haras de Brassé, pour le compte de l’E.A.R.L. Jack Doliveux).
No 122, le seul « Django Riff » du catalogue, à savoir une femelle, premier produit d’une fille de Love You, sœur de Quito d’Avèze (Christophe Ferouelle).
No 152, une fille de Bird Parker, premier produit d’une sœur de Chancelière Citrus par Quaker Jet (Ecurie Foxglen).
No 195, la sœur, par Timoko, d’Action Venési, Ucrin Venési, Volcan Venési, etc. (Elevage Venési).
No 305, la sœur du champion Sévérino, par Very Nice Marceaux (Elevage de Tillard).
No 319, la sœur de Dream de Lasserie, par Booster Winner (Haras de Vire, pour le compte de Jean-Claude Couapel).
No 401, la sœur, par Eridan, des « Groupes I » Valseur de Kacy et Apollon de Kacy (Haras d’Ecouché, pour le compte de Didier Aubert).
No 415, la sœur du gagnant du Prix de Normandie, Ulysse, par Dexter Fromentro (S.N.C. Jean Levesque).
No 428, un mâle par Eye of the Storm, deuxième produit d’une sœur de la classique Baraka d’Henlou, mère d’Italiano Vero (Michel Grandin).
No 431, un frère, par Bold Eagle, d’Atout de Kacy et Envoûtante de Kacy (Haras d’Ecouché, pour Didier Aubert).
No 441, un fils de Very Nice Marceaux, issu d’une sœur de la matrone Kidéa, d’où Ready Cash et autres (Haras d’Ecouché, pour le compte de Catherine et Colette Nicolas).
No 509, un frère de Ceylan Dairpet, par Booster Winner (Haras Dairpet).
No 531, un fils de Fakir du Lorault et d’une propre sœur d’Opus Viervil (Gilles Mesnage).
No 613, un fils de Prince d’Espace et d’une sœur, jeune poulinière, par Baccarat du Pont, du gagnant de Critérium Sun Céravin.
No 892, une fille de Captain Sparrow, deuxième produit d’une sœur de Doberman par Ganymède.


Les vendeurs les plus représentés
■ Haras de Vire : 41 lots.
■ Haras Dairpet : 32 lots.
■ Haras de la Paumardière : 25 lots.
■ Comte Dominique de Bellaigue : 22 lots.
■ Ecurie Gérard Jouenne : 18 lots.
■ Haras d’Ecouché : 16 lots.
■ Elevage Erca : 16 lots.
■ Ecurie des Charmes : 15 lots.
■ Haras du Boulay : 14 lots.
■ Haras de Brassé : 13 lots.
■ Coutainville Elevage : 12 lots.
■ Haras d’Atalante : 10 lots.
■ Ferme des Hutreaux : 10 lots.
■ Elevage du Noyer : 10 lots.
■ Eugène Richer : 10 lots.
■ Elevage de Tillard : 10 lots.
■ Elevage de Touchyvon : 10 lots.

Les étalons les plus représentés
YEARLINGS
Cristal Money : 17 lots.
Doberman : 17 lots.
Eye of the Storm : 17 lots.
Ouragan de Celland : 17 lots.
Boccador de Simm : 16 lots.
Quaro : 16 lots.
Tag Wood : 13 lots.
Very Nice Marceaux : 13 lots.
Fakir du Lorault : 12 lots.
Coup de Poker : 11 lots.
Uniclove : 11 lots.
Vulcain de Vandel : 11 lots.
Express Jet : 10 lots.
Ni Ho Ped d’Ombrée : 10 lots.
Bilibili : 9 lots.
Clif du Pommereux : 9 lots.
Feeling Cash : 9 lots.
Saxo de Vandel : 9 lots.
Artiste de Joudes : 8 lots.
Dollar Macker : 8 lots.
Offshore Dream : 8 lots.
Prince Gédé : 8 lots.
Unique Quick : 8 lots.
FOALS
Let’s Go Along : 9 lots.
Doberman : 7 lots.
El Villagio : 4 lots.
Magnificent Rodney : 4 lots.
Bad Boy du Dollar : 3 lots.
Captain Crazy : 3 lots.
Clif du Pommereux : 3 lots.
Eye of the Storm : 3 lots.
Look de Star : 3 lots.
Roc Meslois : 3 lots.

A voir aussi :
...
Gazoline du Seux carbure au succès

Déjà lauréate sur le mâchefer parisien il y a deux semaines, Gazoline du Seux (Opium) a doublé la mise de bonne manière dans la première course de cette nocturne. Après un faux départ ...

Lire la suite
...
Pour un peu, c'était deux "Rib" !

Il y avait deux courses intéressantes, à l'attelage, pour les 3 ans, version pouliches et version poulains, ce vendredi à Caen. Dans les rangs des femelles, c'est l'élève et partenaire de Joël Hallais, Idole du Rib (Love You), qui, ...

Lire la suite
...
Un week-end de Groupes 1 en Europe

Ce sont pas moins de cinq Groupes qui se disputeront ce week-end sur le vieux continent. Samedi à Solvalla, les Kriterium et Oaks sacreront les meilleurs poulains et pouliches de 3 ans suédois. Dimanche à Vincennes, le Prix des Elites (Gr.1) sera ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite