...
Résultat de course - 13.09.2021

Payet : c'est bon pour le moral

Payet (Main Wise As) sait tout faire : parcours à main droite, à main gauche ; herbe, sable, cendrée ; piste montante et descendante ou plate... Le moins que l'on puisse avancer est qu'il n'est pas compliqué, venant d'aligner trois succès à Royan-la-Palmyre, Vincennes et Beaumont-de-Lomagne, aujourd'hui-même, après s'être classé cinquième à Enghien et quatrième, monté, à Meslay-du-Maine, pour sa première tentative en France. En retard de gains, comme nombre de concurrents étrangers - il était le seul de la course ici -, il rattrape, allègrement, le temps perdu, faisant dire à son driver, Anthony Barrier, sur Equidia Racing : « J'avais une vitesse de plus tout le parcours. Celui-ci s'est particulièrement bien déroulé car j'ai pu me placer dans le groupe de tête, sans être trop dans la bagarre. Des victoires comme celle-là, c'est bon pour le moral du cheval. » Entraîneur du fils de Main Wise As - ayant pris le relais, il y a peu, de Jean-Michel Bazire -, Jarmo Niskanen confirmait : « C'est une bonne recrue, en pleine forme actuellement. Il va pouvoir retourner à Vincennes où il a de l'argent à prendre. » Trotteur physiquement près du sang, ce hongre allemand de 6 ans est issu d'une sœur utérine, par Andover Hall, de Virgill Boko (Grand Prix de l'UET) et d'Ulay Boko (Gran Pemio della Vittoria).

Les trois tournois du Trot Open

Trois épreuves comptant pour le Trot Open des Régions, étaient à l'affiche. La première, dédiée aux 3 ans, revient au représentant d'Antoine Griezmann, Iséo de Lou (Prodigious), à propos duquel Martin Cormy, son driver, souligne, sur Equidia Racing : « C'est un sujet de qualité, qu'il faut, pour l'instant, préserver durant le parcours, mais il sait aller au poteau. » La deuxième, vouée aux 4 ans, voit le succès du pensionnaire de Pascal Manceau, Hélios d'Ela (Rieussec), qui y prend sa revanche sur le favori, Honneur de Blay (Tabler). Qu'il s'agisse d'Iséo de Lou ou d'Hélios d'Ela, la lignée mâle est celle de Goetmals Wood, grand-père paternel des deux poulains. La troisième, enfin, plus ouverte que les deux précédentes, est l'apanage du pensionnaire de Julien Foin Gentleman Smart (Oxford du Rib), qui efface, ce faisant, plusieurs sorties en demi-teinte.

4e | GRAND PRIX DYNAVENA MAISAGRI
Att - 2550 m - Course C - 40 000 €
PAYET D.E. 1'14"
Main Wise As x ()
Driver : A. Barrier - Entraîneur : J. Niskanen
Propriétaire : K. M. Hastfarm I Holm Ab - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Espiritu Santo 1'14"3
3e Drole de Mec 1'14"3
4e : Coobya Angano - 5e : Fakir Merite - 6e : Crackor de Forgan - 7e : Calimero du Thiole
A voir aussi :
...
Gazoline du Seux carbure au succès

Déjà lauréate sur le mâchefer parisien il y a deux semaines, Gazoline du Seux (Opium) a doublé la mise de bonne manière dans la première course de cette nocturne. Après un faux départ ...

Lire la suite
...
Pour un peu, c'était deux "Rib" !

Il y avait deux courses intéressantes, à l'attelage, pour les 3 ans, version pouliches et version poulains, ce vendredi à Caen. Dans les rangs des femelles, c'est l'élève et partenaire de Joël Hallais, Idole du Rib (Love You), qui, ...

Lire la suite
...
Un week-end de Groupes 1 en Europe

Ce sont pas moins de cinq Groupes qui se disputeront ce week-end sur le vieux continent. Samedi à Solvalla, les Kriterium et Oaks sacreront les meilleurs poulains et pouliches de 3 ans suédois. Dimanche à Vincennes, le Prix des Elites (Gr.1) sera ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite