... © ScoopDyga
Résultat de course - 19.09.2021

Ganay de Banville : le parfait timing de l'exploit

Le Prix de l'Etoile, dans sa conception de course poursuite entre les 3 ans et leurs aînés de 4 et 5 ans, ne pardonne aucune fausse note à ses aspirants au titre, qu'ils soient parmi les jeunes ou les aînés. Cette année, le 5 ans Ganay de Banville a réalisé le coup génial, profitant d'un temps calme dans la montée pour déstabiliser les plus jeunes. Un parfait timing dans son effort, orchestré par un Jean-Michel Bazire inspiré comme jamais.

Les deux moment clés de l'épreuve, qui ont forgé le triomphe de Ganay de Banville (Jasmin de Flore), se situent au départ et dans la montée. La mise en jambes des 3 ans voit Inferno Piper (Coup de Poker) prendre l'ascendant sur le favori Italiano Véro (Ready Cash). L'animateur, piloté par Christophe Martens, perdra de sa superbe dans la montée, tôt donc, laissant à cet instant - et c'est le second moment clé - Ganay de Banville prendre les devants alors qu'Italiano Véro se voit cadenasser derrière Inferno Piper, lequel sera en détresse à l'intersection des pistes. En fait, tout cela s'inscrit dans la course imaginée, en amont par Jean-Michel Bazire, qui nous relate après son triomphe : « Sur les chronos qu’on avait vus récemment avec mon cheval en 1’10’’7, très facilement, et les « gamins » en 1’12’’2 en faisant une vraie course, je savais que cela pouvait coller. Mon cheval est assez vite pour partir et cela s’est passé comme prévu : on a démarré fort, les 3 ans ont repris en montant et là je ne me suis pas posé de question car je devais sortir. Dans le dernier tournant, j’étais au-dessus des autres. Mon cheval était tendu comme un arc. Le chrono est là. »

1'09''8 : un chrono de choix
Tendu comme un arc donc dans le dernier tournant, après avoir soufflé en tête, Ganay de Banville s'impose en 1'09''8, le deuxième meilleur chrono d'un vainqueur du Prix de l'Etoile après les 1'09''4 de Face Time Bourbon l'an dernier, et le quatrième meilleur chrono de l'epreuve, sachant que Frisbee d'Am et Fakir du Lorault avaient signé 1'09''7 il y a douze mois en montant sur le podium.
La lutte entre les 3 ans Idéal Ligneries (Repeat Love), remarquable à l’extérieur du vainqueur dans le dernier tournant, et Italiano Véro, bon finisseur, tourne à l’avantage du second au sujet duquel son Philippe Allaire nous déclare, un brin déçu : « Mon cheval est emmuré vivant à mi-montée derrière le cheval de Christophe Martens qui est fatigué et est repris pour respirer. Ce qui est dommage, c’est qu’Italiano Véro aurait pu le faire devant sans personne mais il a été pris de vitesse dans la descente par le cheval de Christophe Martens qui voulait en découdre. Jean-Michel [Bazire] est venu au bon moment pour prendre la tête. Au moment où il vient, nous on recule, c’est compliqué. Mais je suis content de la fin de course de mon cheval. Je suis un peu amer car on est battus, sachant que mon cheval aurait pu aller devant. Néanmoins, la performance est belle et l’honneur est sauf. »

8 jours de suspension pour David Thomain
Jugé coupable d'avoir d'avoir gêné It's Now or Never et par répercussion Idéfix de Centule, lorsqu'il a sorti son partenaire Italiano Véro du sillage d'Inferno Piper, David Thomain a écopé de 8 jours de suspension.

Le premier Groupe 1 de la casaque de l'Ecurie Bazire en France !
Titulaire de nombreux Groupes 2, notamment avec Aubrion du Gers, la casaque de l'Ecurie J.-M. Bazire ne s'était jamais imposée au niveau Groupe 1 dans l'Hexagone. Cela lui était déjà arrivé à l'étranger, avec Aubrion du Gers justement, notamment en Finlande et Belgique. Dans le volet élevage, ce titre de Groupe 1 est une totale première pour le GAEC du Petit Banville de la famille Duprey.
Sur le futur de Ganay de Banville, Jean-Michel Bazire apprend encore : « Je ne pense pas que les 2.175 mètres soient forcément sa meilleure distance. Sur 2.700 mètres, il n’a aucun problème. L’autre fois sur 3.000 mètres, je n’ai pas mené une très grande course. Il fait toutes distances et aller devant. Il peut aller contre les bons « vieux », sans problème. Maintenant, il va revenir pour l’hiver, dans un mois et demi. »

D'où vient-il ?

C'est le premier des trois produits répertoriés de sa mère, Anaïs de Banville 1'17'' (Quaker Jet), qui n'a pu que se placer, à quatre reprises, dans le nord de la France. La deuxième est Hope de Banville, une fille de Késaco Phédo non qualifiée, et le troisième son foal de l'année, Legend de Banville, par Chablis d'Herfraie. Anaïs de Banville est la sœur de Quéron de Banville 1'13'' (Epicondyle) et de Rush de Banville 1'15'' (Achille), qui totalisent, à eux deux, près de 250.000 € de gains. Comme tous les "Banville", Ganay de Banville, né des oeuvres du champion pluridisciplinaire Jasmin de Flore 1'13'', provient de l'élevage du G.A.E.C .de Banville, animé, dans la Manche, par la famille Duprey.

7e | PRIX DE L'ETOILE
Att - 2200 m - Groupe 1 - 200 000 €
GANAY DE BANVILLE 1'09"8
Jasmin de Flore x Anais de Banville (Quaker Jet)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. J. M. Bazire - Eleveur : G. d. Petit Banville
2e Italiano Vero 1'11"5
3e Ideal Ligneries 1'11"5
4e : I Love Me - 5e : Inferno Piper - 6e : Hermine Girl - 7e : Infant Perrine

Il peut aller contre les bons « vieux ».
Jean-Michel Bazire

Vivier de Montfort 1'14''7 Kronos du Vivier 1'18''1
Jasmin de Flore 1'13''1 Hotesse du Houx 1'27''9
Etoile du Pasteret Mon Tourbillon 1'14''1
GANAY DE BANVILLE Sa Pile
Quaker Jet 1'10''0 Love You 1'10''2
Anais de Banville 1'17''0 Jenny Jet
Ira de Banville Viking's Way 1'15''6
Romane
A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite