... © Aprh
En bref - 20.09.2021

Grand Prix de l'UET : une batterie française de sept partants

La déclaration des partants des éliminatoires du Grand Prix de l'UET n'a laissé que sept partants en lice, dans la version française, qui se disputera dimanche à Vincennes. L'épreuve aura lieu sur le parcours des 2.100 mètres départ lancé de la grande piste. Hirondelle Sibey (Gazouillis), avec le 7 derrière l'autostart et toujours en quête d'un grand titre de Groupe 1, et Helgafell (Charly du Noyer), avec le 3, sont les deux candidats les plus riches au départ. On trouve trois autres participants du récent Critérium des 4 Ans (Gr.1) : Héliade du Goutier (Prodigious), Hermès Pat (Up and Quick) et Hakim Griff (Brillantissime). Le champ de partants est complété du néerlandais Wild West Diamant (Muscle Hill), présenté par Paul Hagoort, et d'Hermine Sibey (Atlas de Joudes). Hohneck (Royal Dream), parmi les engagés dimanche, est sorti de la liste ce lundi.

Deux batteries et 17 partants à Solvalla
Organisées dimanche à Solvalla, les deux batteries scandinaves du Grand Prix de l'UET réuniront 17 partants. Dans la première (9 inscrits), l'invaincu Calgary Games (Readly Express), tout auréolé de son titre dans le Derby suédois (Gr.1), affrontera le norvégien Cicero T.G. (Kadabra), deuxième pour sa part dernière du Derby norvégien (Gr.1). Citons encore dans cette batterie Consalvo (Ready Cash), troisième du Derby finlandais (Gr.1), et Mister Hercules (Trixton), lauréat de la Breeder's Crown (Gr.1) l'an dernier.
Dans la seconde batterie, le représentant de Björn Goop San Moteur (Panne de Moteur), troisième du Derby suédois, affrontera le finlandais Sahara Jaeburn (Ready Cash), vainqueur de Groupe 1 à 3 ans.

Les étalons du week-end, de Ready Cash à Very Nice Marceaux

Entre samedi et dimanche, 80 étalons ont vu un de leur produit au moins s'imposer. 80 pères de gagnants mais un seul a pu signer quatre succès via sa production : Very Nice Marceaux (Jag de Bellouet). Ils sont sept dans sa suite à compter au moins deux vainqueurs (lire tableau ci-dessous). Sous l'angles des gains, Ready Cash (Indy de Vive) conclut n tête et est le seul sire à voir son cumul du week-end dépasser 100.000 € à 101.220 €. La deuxième place d'Italiano Véro (Ready Cash) dans le Prix de l'Etoile aura été une contribution essentielle du week-end pour l'étalon du Haras de Bouttemont.

Le TOP-10 des étalons du week-end (en victoires)
Rang - Père - nbre de gagnants / nbre places / gains cumulés
1. Very Nice Marceaux - 4 gagnants / 4 places / 37.670 €
2. Prodigious - 3 gagnants / 3 places / 61.950 €
3. Village Mystic - 3 gagnants / 2 places / 30.550 €
4. Atlas de Joudes - 3 gagnants / 2 places / 29.480 €
5. Orlando Vici - 3 gagnants / 3 places / 27.750 €
6. Uniclove - 3 gagnants / 3 places / 27.220 €
7. Ganymède - 3 gagnants / 2 places / 21.720 €
8. Hulk des Champs - 3 gagnants / 0 place / 20.380 €
9. Ready Cash - 2 gagnants / 7 places / 101.220 €
10. Jag de Bellouet - 2 gagnants / 2 places / 77.770 €
Vingt-et-un autres étalons ont enregistré deux victoires durant le weekend avec un cumul de gains inférieur à celui de Jag de Bellouet (77.770 €). Dans le

Cleangame en star du Grand Prix de la Fédération du Nord

Le Grand Prix de la Fédération Régionale du Nord (Gr.3), mercredi à Amiens, a réuni huit candidats. Cleangame (Ouragan de Celland) en sera évidemment la tête d'affiche après son impressionnant succès dans le Prix d'Eté (Gr.2), le 11 septembre. Le pensionnaire de Jean-Michel Bazire a hérité du 2 derrière l'autostart. Il aura à ses côtés, dans le couloir 3, le second millionnaire de l'épreuve, Bugsy Malone (Ready Cash), disqualifié dernièrement sur l'herbe d'Alençon. L'épreuve permettra aussi d'assister au retour de Ce Bello Romain (Jam Pridem) dans le programme national après deux tentatives en août à l'étranger. Fakir du Lorault (Vaillant Cash) poursuit pour sa part sa montée en puissance après une troisième sortie estivale qui l'a montré en progrès (7e du Prix de Beaugency à Vincennes).

A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite