... © Aprh
Actualité - 23.09.2021

Quand exceptionnel rime avec événementiel

Parmi les décisions du Comité de Le Trot prises la semaine dernière, dont le communiqué intégral a été publié dans 24H vendredi, la densification de la journée et même du week-end du Prix d’Amérique ne passe pas inaperçue. Les deux jours acquièrent une plus grande dimension internationale, avec, au premier chef, la création de deux Groupes 1 le dimanche.

Ces deux Groupes 1, labellisés internationaux, sont le Prix Ourasi, pour les 4 ans, et le Prix Bold Eagle, pour les 5 ans, et ils prennent place, délibérément, lors de la réunion du Prix d’Amérique, se déroulant le dimanche 30 janvier. La volonté est ainsi une nouvelle fois affichée, par Le Trot, de procéder à une « événementialisation » de son programme de sélection et, en l’occurrence, de sa journée la plus médiatique et la plus prestigieuse. À l’œuvre sur le projet, au sein de Le Trot, Benoît Fabrega explique : « Le but est d’avoir les meilleurs chevaux européens, voire mondiaux, de tous les âges, ce week-end là, à Vincennes. C’est aussi de faire venir du monde, beaucoup de monde, et de générer plus d’enjeux. Aujourd’hui, si l’on veut marquer les esprits, en matière de communication, et attirer le public, il faut créer de l’exceptionnel. C’est un fait qui n’est pas propre aux courses, mais aux spectacles en général, tout spécialement sportifs. En prolongement, en fin d’hiver, nous aurons la journée des poursuites, avec les Prix de Sélection et des Centaures, qui clôturera le meeting. Au mois de juin, nous aurons la réunion des grands tournois montés, avec les Prix d’Essai, du Président de la République et de Normandie, complétés du Prix René Ballière, et, à terme, en septembre, la journée des Critériums, pour les 3 ans, les 4 ans et les 5 ans. Ces réformes s’inscrivent, les unes et les autres, dans la même logique d’optimisation du programme et du spectacle des courses. »

La filière du Prix Ourasi
■ Critérium des 3 Ans (Groupe 1), 19 décembre 2021.
■ Prix Charles Tiercelin (Groupe 2), 9 janvier 2022, épreuve internationale et qualificative.
Prix Ourasi (Groupe 1), 30 janvier 2022.
N. B. : le Prix Ourasi, qui était, jusqu’à maintenant, un Groupe 3 pour poulains de 2 ans, disputé en première partie de meeting, devient le Prix Timoko, inscrit, en l’espèce, au programme du 4 décembre 2021, comme le Prix Vourasie, son pendant au féminin.

La filière du Prix Bold Eagle
■ Prix Octave Douesnel (Groupe 2, mâles), 11 décembre 2021, épreuve internationale et qualificative.
■ Prix Ariste Hémard (Groupe 2, femelles), 12 décembre 2021, épreuve internationale et qualificative.
■ Critérium Continental (Groupe 1), 26 décembre 2021, épreuve internationale et qualificative (y compris au Prix d’Amérique).
■ Prix de Croix (Groupe 2), 15 janvier 2022, épreuve internationale et qualificative.
Prix Bold Eagle (Groupe 1), 30 janvier 2022.

À l’image du Prix d’Amérique, les Prix Ourasi et Bold Eagle, dotés de 200.000 euros chacun, auront leurs étapes qualificatives. L’idée est, comme cela est le cas depuis deux ans, de créer des mini championnats et des événements qui s’installent sur plusieurs semaines, voire mois. Pour le Prix Ourasi, il n’y aura qu’un rendez-vous qualificatif, le Groupe 2 Prix Charles Tiercelin, couru trois semaines plus tôt, le 9 janvier, et nouvellement paré du label international, dont les trois premiers seront automatiquement qualifiés. Pour le second, le chemin est plus long et davantage balisé, avec les Prix Octave Douesnel (Groupe 2), le 11 décembre, pour les mâles, et Ariste Hémard (Groupe 2), pour les femelles, le 12 du même mois, le Critérium Continental (Groupe 1), le 26 décembre, et le Prix de Croix (Groupe 2), le 15 janvier, soit autant de compétitions internationales qualifiant les trois premiers à l’arrivée, le vainqueur du Critérium Continental demeurant, parallèlement, qualifié pour le Prix d’Amérique, ce qui met, sur ce plan, les deux courses légèrement en concurrence. Le choix d’Ourasi et de Bold Eagle pour baptiser ces deux nouvelles compétitions d’envergure n’est évidemment pas le fait du hasard, un jour de Prix d’Amérique, les deux cracks comptant six Prix d’Amérique victorieux à eux deux et le premier étant le recordman absolu de la course, avec quatre succès à son palmarès.





Deux Groupes 2 généreusement dotés, en appoint, le samedi
Pour muscler, maintenant, la réunion du samedi (N.D.L.R. : le 29 janvier, en l’occurrence) et faire, définitivement, de ce week-end le grand rendez-vous de l’année, les Groupes 2 Prix Paul Viel, pour les poulains de 3 ans, et Roquépine, pour les pouliches du même âge, viennent se greffer au Prix du Luxembourg (Groupe 3), assortis de la même étiquette internationale que celui-ci. Benoît Fabrega commente, à ce sujet : « Ce sont des courses que nous avançons d’une semaine dans le calendrier, ce qui procurera à leurs participants un temps de récupération plus long, avant de les voir prendre part au Critérium des Jeunes du 20 février. Nous les « surdotons » un peu, qui plus est, à 120.000 euros. Trois semaines plus tôt, les 8 et 9 janvier, auront eu lieu les Prix Gélinotte (Groupe 2), pour les femelles, et Maurice de Gheest (Groupe 2), pour les mâles, toutes deux internationales et qualificatives, pour les trois premiers, aux Prix Roquépine et Paul Viel. »

LeTrot met en scène et scénarise sa propre démarche
La présente démarche de LeTrot n’est pas sans s’inspirer de ce qui se fait ailleurs, y compris dans d’autres disciplines. Au galop, le week-end du Prix de l’Arc de Triomphe est de cette veine, comme celui de la Breeders’ Cup, aux Etats-Unis. Au trot, toujours outre-Atlantique, les Hambletonian et les Breeders’ Crown sont également regroupés. En Suède, le week-end de l’Elitloppet est, pareillement, à marquer d’une pierre blanche, à l’instar des jours de Derbys en Italie. L’innovation passe donc par l’analyse des « recettes » qui fonctionnent et ont fait leurs preuves. Puis on adapte, on met en scène et on scénarise, à sa façon, souhaitée la plus efficace.

D'autres grandes affiches à venir avec l'optimisation du programme des chevaux d'âge
Le processus n'est pas arrivé à son terme. LeTrot travaille actuellement à l'optimisation du programme des chevaux d'âge, aussi bien à l'attelé qu'au monté. Il y aura donc logiquement et forcément, à la fin de ce projet, l'émergence de nouvelles dates phare dans le calendrier. Benôît Fabrega résume en ces termes : « L'idée sera encore de rendre ce programme plus attractif, plus lisible et plus facile à valoriser en terme de communication. »

Réunir les champions de demain avec ceux d'aujourd'hui
Proposer deux Groupes 1 internationaux, pour 4 ans d'une part et 5 ans d'autre part, le jour du Prix d'Amérique, permet de rendre le week-end plus fort à l'échelle mondiale. Le week-end réunit aussi les champions de demain sur la même scène que les vedettes qui participent au Prix d'Amérique. C'est un peu comme la Finale de la Coupe Gambardella qui est proposée en lever de rideau de la Finale de la Coupe de France.

A voir aussi :
...
Et si vous versiez la taxe d'apprentissage à l'Afasec?

Le versement de la taxe d'apprentissage concerne toutes les entreprises employant au moins un salarié, domiciliée en France et sujette à l'impôt sur les sociétés. Aussi, afin de soutenir le travail de formation menée par la ...

Lire la suite
...
Belina entretient
le rêve Josselyn

La Journée des Champions sera exceptionnelle. Sept Groupes sont à l’affiche dont cinq Groupes 1. Les champions du moment, génération par génération, répondront à l’appel. Pour tout éleveur, se voir représenter dans ces temps ...

Lire la suite
...
Lady Princess confirme son beau potentiel

Dans nos radars depuis sa qualification en février à Grosbois (2 étoiles Province Courses), Lady Princess (Gotland) remporte une deuxième course consécutive. Après celle de la fin avril sur cette même piste de La Capelle, la proté...

Lire la suite
...
Dimanche, c'est aussi jour de Trophée Vert

La place de leader du classement général du Trophée Vert pourrait être en jeu dimanche à l'occasion de la 7ème étape du circuit des meilleures pistes en herbe, à Niort. À Feline De Calvi (Tag Wood) de défendre sa ...

Lire la suite