... ©Aprh
Résultat de course - 23.09.2021

Icône de Castelle retrouve le chemin du succès

Pas impossible que le meilleur soit à venir
Alexandre Abrivard

Lauréate des cinq premières courses de sa carrière, Icône de Castelle (Rocklyn) n'avait plus gagné depuis le 23 janvier dernier. Pour sa 2ème course après un sérieux break, la fille de la championne Miss Castelle a fait belle impression en remportant ce Gr.3 Prix de Taverny.

Dans son palmarès désormais riche de six victoires, c'est ici la première sur la Grande Piste, de surcroît sur le parcours de référence : les 2700m. Sur ce même tracé, elle avait d'ailleurs signé sa dernière bonne prestation même si elle avait été finalement disqualifiée, Alexandre Abrivard nous rafraîchissant la mémoire : "Ce jour-là elle n'avait galopé que pour finir et était battue par la bonne I Love Me donc cela n'était donc pas une inquiétude. En revanche, elle n'avait qu'une course dans les jambes et ça pouvait paraître court mais elle est tellement bien à l'entraînement qu'elle a confirmé en course aujourd'hui. Je suis ravi car c'est une jument qu'on adorait qui a connu un passage à vide fin d'hiver-printemps. Mais elle n'était sûrement pas venue du fait de son modèle et elle avait besoin d'un break après un superbe début de carrière. Il doit y avoir un brin de marge dans la mesure où elle ne s'entraîne fort que depuis trois semaines."
Icône de Castelle (Rocklyn) a contrôlé Italienne (Goetmals Wood) durant les 1000 derniers mètres de course, celle-ci évoluant à son extérieur alors qu'I Want You (Ganymede) complète le podium. Quant à la suite, elle se situera quoi qu'il arrive à l'attelé, la pouliche représentant les couleurs de l'Écurie Beaudoin étant "ambleuse et ayant besoin de poids donc on ne la verra pas au monté" contrairement à sa mère.
Notons également qu'Icône de Castelle a été lauréate de son concours de modèle régionale et sera attendue pour la Finale nationale au Mans (voir l'édition de Province Courses l'Hebdo de cette semaine).
On soulignera enfin pour la même équipe père-fils Abrivard le succès du bon Hobbes (Niky) plus tard dans l'après-midi, affiché lauréat après l'analyse d'une photo-finish serrée avec Hippocrate (Coktail Jet).

D'où vient-elle ?

Icône de Castelle est de grande naissance, étant par Rocklyn 1'11'' et la millionnaire Miss Castelle 1'11'' m. (Goetmals Wood), lauréate d'un Prix des Elites mais aussi deuxième d'une autre édition de ce championnat inter-générations, ainsi que des Prix du Président de la République et de Normandie. Elle s'imposa, en outre, dans dix semi-classiques. Il s'agit d'une soeur de l'étalon Ludo de Castelle 1'11'' (Cygnus d'Odyssée). Icône de Castelle est le 5ème gagnant engendré par Miss Castelle après, chronologiquement, Unijet Castelle 1'17'' (Coktail Jet - 22.560 €), Villa Castelle 1'16'' (Love You - 22.980 €), Duc de Castelle 1'12'' (Quaker Jet - 156.030 €) et Fine de Castelle 1'14'' (Saxo de Vandel - 67.660 €).

3e | PRIX DE TAVERNY
Att - 2700 m - Groupe 3 - 66 000 €
ICONE DE CASTELLE 1'14"5
Rocklyn x Miss Castelle (Goetmals Wood)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ec. Beaudoin - Eleveur : Ec. Beaudoin
2e Italienne 1'14"9 Goetmals Wood x Doceanide
3e I Want You 1'14"9 Ganymede x Viva La Vida
4e : Ivresse de Blary - 5e : Inmarosa - 6e : Chimera Jet - 7e : Imperieuse Steed
A voir aussi :
...
Imperator d'Ela avec de la marge

Récent lauréat sur l'hippodrome de Toulouse, Imperator d'Ela (Carat Williams) double la mise en s'imposant avec aisance dans la deuxième épreuve du programme. Arrivé dans les boxes de Matthieu Varin au cours du deuxième semestre 2023, le ...

Lire la suite
...
L'agenda de la semaine

La fin du meeting d’hiver de Vincennes est le début d’un nouveau cycle, celui de la reprise de l’activité en région. La semaine à venir va ainsi être marquée par le lancement du Grand National ...

Lire la suite
...
Ready Cash garde la main de peu, Bird Parker arrive

D'un hiver à l'autre, rien ne semble changer au sommet du classement des étalons. Ready Cash termine le meeting à la première place avec exactement le même nombre de gagnants (32). Rien ne change, ce n'est pourtant pas tout à fait vrai. ...

Lire la suite
...
Raffin-Bazire : inséparables

Le minime avantage que Jean-Michel Bazire avait pris lors de la veille de la clôture du meeting avec Destiny Di Poggio (Bold Eagle) n'a pas suffit pour lui permettre de terminer seul à la première place du classement des ...

Lire la suite