... © ScoopDyga
Présentation de course - 25.09.2021

Profiter du contexte européen pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix de l'UET) n'ont pas suffi à mobiliser les foules. Dans ce contexte, un homme double ses chances : Jean-Michel Baudouin.

Deux pouliches, deux "Sibey", signature de l'élevage familial, pour Jean-Michel Baudouin dans l'éliminatoire du Grand Prix de l'UET ce dimanche. Si la candidature d'Hermine Sibey (Atlas de Joudes) ne déclenche pas vraiment une pluie d'arguments en sa faveur - en dépit de la qualité de la pouliche -, celle d'Hirondelle Sibey (Gazouillis) est bien autre. Il s'agit tout simplement de l'élément le plus riche de sa promotion dans le tableau féminin et actuellement seulement surpassée sous cet angle - de peu de surcroît - par deux mâles : Hooker Berry (Booster Winner) et Hohneck (Royal Dream). Quatrième favorite du récent Critérium des 4 Ans (Gr.1), elle y produira une performance décevante, concluant septième sans excuse réelle comme en témoigne la réaction d'Eric Raffin, son pilote : « On a eu la bonne course. On s’est fait bien ramener par Hooker Berry mais elle n’avait pas de gaz. » On remet donc les compteurs à zéro pour Hirondelle Sibey qui conserve ce dimanche le Sulky d'Or à ses commandes, ce dernier l'ayant préférée dans le Critérium à Helgafell (Charly du Noyer). Le principal paramètre en sa défaveur est sa place extérieure derrière l'autostart (le 7).

Helgafell, sur la voie du renouveau ?
Helgafell, le nom est jeté. L'ex leader de la promotion des "H" a connu un début d'année 2021 compliqué perdant dernièrement la monte d'Eric Raffin. Sixième, et donc un rang devant Hirondelle Sibey dans le Critérium des 4 Ans, il a produit un effort final intéressant, prouvant sans doute un retour de flamme. Il constitue l'autre protagoniste de premier plan de cette épreuve d'autant plus qu'il s'élancera avec le numéro 3 derrière l'autostart. L'occasion est belle pour lui et Hirondelle Sibey de se relancer dans ce contexte européen peu concurrentiel.

Le tempérament bouillant d'Hermès Pat
Capable de belles performances durant le printemps, Hermès Pat (Up And Quick) a aussi montré son imprévisibilité cet été à Enghien. Il constitue pourtant, en théorie, la troisième candidature française prioritaire.

Wild West Diamant : des titres mais des lignes récentes sans relief

Seul candidat étranger au départ, Wild West Diamant (Muscle Hill) a remporté le Derby allemand (Gr.1) il y a un an. Depuis, le pensionnaire de Paul Hagoort a plus soufflé le froid que le chaud. Il vient d'être battu par deux fois à Berlin par des concurrents qui sont difficiles à cerner.

PARTANTS VINCENNES - Dimanche 26 Septembre
8 GRAND PX DE L'U.E.T. - (17H35)
Premium - Att. - (A) - Euro.-auto. - 60 000 € - 2 100m
1. HERMES PATY. Lebourgeois
2. WILD WEST DIAMANTM. Abrivard
3. HELGAFELLD. Thomain
4. HELIADE DU GOUTIERG. Gelormini
5. HERMINE SIBEYL. Baudouin
6. HAKIM GRIFFA. Abrivard
7. HIRONDELLE SIBEYE. Raffin
A voir aussi :
...
Meilleur Apprenti de France : les vainqueurs des lads drivers / jockeys

Les résultats du concours national MAF ont été divulgués ce samedi en fin d'après-midi dans les activités liées au cheval. Dans la catégorie lads-drivers et lads-jockeys, voici les cinq vainqueurs, tous médaillés ...

Lire la suite
...
Les Estivales de Cabourg,
la formule à grande audience

On n'en finit pas de mesurer les conséquences de la crise sanitaire de la Covid. Quelquefois, ou même souvent, avec un sentiment de surprise. Dans les prochaines heures, plusieurs animations habituelles de l'été au trot reprennent leur ...

Lire la suite
...
Hokkaida soigne ses statistiques

Son neveu, Jazz In Bellay (Prodigious) lui avait ouvert la voie en ouverture de réunion en s’imposant pour ses premiers pas en région parisienne. Hokkaida (Charly du Noyer) l’a suivi et s’est montrée accrocheuse ...

Lire la suite
...
Jazz In Bellay, jazz in progress

Il avait déjà fait parler de lui yearling lors de son passage sur le ring d’Arqana en septembre 2020 où il avait été acquis pour la somme de 140.000 € par l’écurie Meydan. C’est sous la casaque de l’...

Lire la suite