En bref - 25.09.2021

Lara Boko et Francesco Zet, vainqueurs des classiques suédois

La grande réunion classique du jour à Solvalla a consacré Lara Boko (Djali Boko) dans les Oaks et Francesco Zet (Father Patrick) dans le Kriterium. La pouliche de 3 ans est une petite-fille de Ready Cash par son père Djali Boko et est née aux Pays-Bas. Présentée par Timo Nurmos, elle a dominé avec beaucoup d'assurance la représentante de Björn Goop Bright Crystal (Readly Express) en 1'12''1 (sur 2.140m.). Le succès a encore été plus facile pour Francesco Zet, seul en scène dans le final pour dominer Global Cashflow (Ready Cash) en 1'12''7 (sur 2.640m.). Daniel Redén l'entraîne et Örjan Kihlström le drive, soit la même équipe que Don Fanucci Zet, le dernier vainqueur de l'Elitloppet (Gr.1).

Affaire Propulsion : pas de sanction pour Daniel Redén

La Commission disciplinaire de Svensk Travsport (STAD), l'organisateur des courses au trot en Suède, vient de rendre ses décisions dans l'affaire Propulsion. Elle confirme la responsabilité de fait de Daniel Redén, comme entraîneur, suivant l'article 72 du code des courses suédoises, dans les infractions liées à la présentation de Propulsion dans des courses après une névrectomie. En revanche, devant l'absence de preuves sur sa connaissance réelle de l'opération subie par son pensionnaire avant qu'il n'intègre ses boxes, les officiels suédois ont décidé de ne pas condamner le professionnel. En parallèle, la Commission suédoise a confirmé l'interdiction faite à Propulsion de se produire dorénavant dans toute compétition. Une décision presque symbolique sachant le cheval désormais entré au Haras. L'avocat de Daniel Redén s'est dit heureux de l'absence de sanction vis-à-vis de l'entraîneur mais conteste, sur le fond, la décision d'interdiction de courses faite au cheval. Les deux parties (Daniel Redén et Stall Zet d'un côté et Svensk Travsport de l'autre) ont deux semaines pour lancer une procédure devant la Cour d'Appel suédoise du trot.

TETF à San Pardo : revoilà Billie de Montfort

C'est la tenante du titre des deux dernières éditions du Tour Européen du Trotteur Français (TETF), en 2018 et 2019, la version 2020 ayant été annulée pour crise sanitaire mondiale. Billie de Montfort (Jasmin de Flore) refait son apparition cette année dans le TETF, ce dimanche, dans la troisième des cinq étapes , sur l'hippodrome de San Pardo, aux Baléares. L'immarcescible représentante de la famille Dauphin, entraînée par Sébastien Guarato, a déjà participé par deux fois au Grand Prix des Baléares (Gr.2), la grande épreuve du calendrier local, pour une victoire (en 2019) et une deuxième place (en 2018). En l'absence du leader actuel du tour européen Feydeau Seven (Rédéo Josselyn), la championne aura sa route ses suivants au classement général : Blues d'Ourville (Password), Baron du Bourg (Lilium Madrik), 12 points chacun, Donuts Deladou (Baccarat du Pont), 11 points, et Eclat de Gloire (Tiégo d'Etang), 10 points. Quatrième de la précédente étape à Avenches, Express Jet (Goetmals Wood) sera également de la partie. Billie de Montfort effectuera une semi-rentrée puisque sa dernière prestation s'est tenue le 15 août à Montecatini et s'est soldée par une deuxième place dans un Groupe 1. Elle sera confiée pour la première fois à David Bekaert.

TETF : l'émotion de Guillermo Horrach Vidal

Natif des Baléares et connu en France pour avoir été au service de Jean-Michel Bazire, Guillermo Horrach Vidal participera au Groupe 2 espagnol dimanche à San Pardo, associé à El Greco Bello (Meaulnes du Corta) et nous a confié son émotion : « Pour moi, courir le Grand Prix des Baléares est un rêve. Enfant, mon père venait me chercher à l’école pour aller voir les chevaux qui arrivaient à l’aéroport. Alors disputer l’épreuve avec un cheval français, c’est magnifique. Les gens attendent cette grande course, un peu on attend le Prix d’Amérique en France. Quand j’ai appris que je disputais l’épreuve, j’ai tout de suite appelé mes parents et j’avais envie de pleurer. »

23 engagés dans l'étape GNT d'Argentan

Ils sont 23 ce samedi midi (1er forfait) sur la liste des engagés de la 11e étape du Grand National du Trot, qui se disputera mercredi prochain à Argentan. Au troisième échelon de départ, la monte de Franck Nivard a d'ores et déjà été déclarée sur Bugsy Malone (Ready Cash). Les deux premiers du circuit, Crack Money (Singalo) et Deganawidah (Kaisy Dream) sont sur la liste, tout comme Elie de Beaufour (Royal Dream), avec Jean-Michel Bazire, et Fire Cracker (Quaro) avec Eric Raffin.

A voir aussi :
...
Grégor impressionne Charley Mottier

Auteur d’une année 2021 remarquable avec six victoires à la clé avant sa course de ce mercredi aux Sables-d’Olonne dans le Trot Open des Régions – Ouest réservé aux chevaux de 5 ans, Grégor (Rolling d'Héripré) a ...

Lire la suite
...
Izoard Védaquais reçu 10/10

Démonstration, c'est le mot juste pour qualifier la nouvelle victoire de l'impressionnant Izoard Védaquais (Bird Parker) ce mercredi aux Sables-D'Olonne. Pour sa rentrée après plus de deux mois sans compétition, le représentant de Philippe ...

Lire la suite
...
Imoko Atout confirme ses constants progrès

Dans l'épreuve qualificative à Le Trot Open des Régions - Grand Nord réservée aux 3 ans, Imoko Atout (Timoko) a facilement dicté sa loi. Le pensionnaire de Guillaume Jouve montre un nouveau visage depuis sa castration. Ce mercredi, ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite