...
Résultat de course - 29.09.2021

Ampia Mede Sm s'offre Galius

Elle ne se cachait pas déjà beaucoup depuis ses débuts sur notre sol dans les boxes du Haras de Ginai de Fabrice Souloy à la sortie de l'hiver dernier. Après son succès aux dépens du vainqueur du Critérium des 5 Ans, Galius (Love You), ce mardi, Ampia Mede Sm (Ganymède), le cinquième de suite en région parisienne, s'affiche de plus en plus comme une candidate au prochain Prix Ténor de Baune (Gr. 2) entre autres. « Cela a toujours été une bonne jument, insiste Fabrice Souloy. Ça va être top pour cet hiver. Je n'étais pas inquiet du manque de rythme au début car je sais qu'elle a beaucoup de vitesse. Elle a aussi de la tenue, elle a tout en fait. Des chevaux comme ça il n'y en a pas beaucoup, à part Gu d'Héripré. » La référence est lâchée, ce qui induit que Ampia Mede Sm pourrait avoir des ambitions dans les Groupes 1 de l'hiver quand bien même ses gans au début de l'automne de ses 5 ans flirtent avec les 300 000 € ? « On va voir, reste mesuré son entraîneur, elle aura des Groupes 2 à sa programme. Tout de suite, on va la mettre un peu au repos car elle n'a pas de programme. Mais elle aura des courses à sa disposition cet hiver. » « Elle se fait au système des courses françaises, c'est-à-dire qu'elle ne tire plus comme elle pouvait le faire au début quand elle est arrivée. Elle est zen dans sa tête. Donc forcément elle finit mieux », relève de son côté Franck Nivard. Dans le clan de Gailus, il n'y a aucune déception. « Cela a été une course calme, ils ont fait un très bon dernier kilomètre, ce que l'on avait demandé à Yoann (Lebourgeois), juge Séverine Raimond. Il ne souffle pas, la course s'est faite comme ça. Les vrais combats vont venir plus tard. »

Just a Winner oublie en gagnant

Frère du très bon Excellent, Just A Winner (Un Amour d'Haufor) a gagné en débutant avant de se montre fautif à deux reprises. Au départ de cette épreuve pour 2 ans dans le cadre de l'opération « Achat en Piste », il a facilement renoué avec le succès avec à son sulky Laurent Abrivard. « Il faut qu'il oublie la mésaventure qu'il a connue à Vibraye. Après avoir gagné, il a en effet échappé dans les camions, lui qui est déjà un peu sur le « gaz », revient le vainqueur. Aujourd'hui [lire mardi], j'ai décidé de venir devant mais je n'avais pas le choix en fait vu le lot. Il s'est rapproché sans être nullement affolé, je l'avais même ensuite sur le bout des doigts. Il est un peu spécial dans la bouche, la mère les fait un peu comme ça. Excellent (son frère) n'était pas très facile. Il faut l'emmener aux courses pour qu'il oublie. J'espère qu'il va progresser à courir. Il faudrait qu'il arrive à casser un peu son allure car il a un grand braquet. Je l'avais sur le bout des doigts. » À propos d'Excellent, plus revu depuis vingt mois, Laurent Abrivard a signalé qu'il était toujours au ralenti avec l'espoir quand même de le revoir en fin de meeting d'hiver.

1ère | PRIX EMILE BEZIERE
Att - 2850 m - Groupe 3 - 80 000 €
AMPIA MEDE SM 1'15"6
Ganymede x ()
Driver : F. Nivard - Entraîneur : F. Souloy
Propriétaire : S. Se.Fin. - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Galius 1'15"6
3e Freyja du Pont 1'16"4
4e : Grand Art - 5e : Al Capone Stecca - 6e : Valzer Di Poggio
A voir aussi :
...
Des victoires avec
l'Amérique en toile de fond

Cette journée de samedi était résolument européenne au trot avec le Grand Prix des Nations à Milan en Italie, le Prix de la Ville de Caen chez nous en Normandie et la Finale du Tour Européen du ...

Lire la suite
...
Réunion très européenne dimanche à Enghien

À l'instar de ce samedi qui nous aura menés à travers l'Europe, la réunion de ce dimanche à Enghien est très continentale avec trois courses au label européen pour la moitié des courses. La plus dotée d'entre elles ...

Lire la suite
...
Des ténors dans le Prix Isara mardi soir à Vincennes

Il y aura du beau monde mardi soir au départ du Prix Isara à Vincennes, course qui permet à des chevaux n'ayant pas gagné 30 000€ depuis le 1er avril et en vue de monter en puissance pour le meeting d'hiver. On retrouvera ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite