... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 29.09.2021

Fire Cracker, gagnant sur tous les plans

Corde à droite, c'est là où je pense qu'il est le meilleur.
Éric Raffin sur Equidia Racing

La 11ème étape du Grand National du Trot a été remportée par Fire Cracker, mercredi, à Argentan avec, son sulky, Éric Raffin, qui signe son 3999ème succès en France après un coup de trois la veille à Vincennes.

On a pris l'habitude de ses chevauchées solitaires sur la grande piste de Vincennes où il est capable d'enrouler longtemps et à un rythme très soutenu (record de 1'11''8 sur les 2850m. de la grande piste) jusqu'à écœurer ses adversaires. Ce mercredi, Fire Cracker (Quaro) a construit son succès, le deuxième cette saison dans une étape du G.N.T. après Le Croisé-Laroche, dans son style même s'il a vu Cristal du Lupin (Ganymède) revenir sur lui dans les derniers mètres, tandis que Bugsy Malone, un instant fautif dans le premier tournant, diot se contenter de la 5ème place. « On l'avait un peu préparé pour cette course à vingt minutes de la maison », se montre forcément satisfait son entraîneur, Grégory Thorel, sur Equidia Racing. « Il restait sur une très performance dans le Prix d'Été et bénéficiait d'un très bon engagement surtout corde à droite où je pense qu'il est le meilleur », ajoute Éric Raffin qui signe là sa 3999ème victoire française et s'empare de la tête du classement des drivers du circuit. Lui qui s'était donné comme objectif de remporter 4000 victoires à 40 ans (il les fêtera le 24 novembre).
Cette victoire permet à Fire Cracker de se hisser à la 3ème place du classement général, à 19 points du leader Crack Money (Singalo), lequel conforte néanmoins sa position avec son second accessit derrière son compagnon d'entraînement, Cristal du Lupin. De quoi donner le sourire à leur entraîneur Patrick Terry : « David Thomain m'a dit qu'une roue du sulky de Cristal du Lupin a crevé dans le tournant final, sans quoi il aurait pu inquiéter davantage le gagnant. Jean-Paul Marmion me l'avait conseillé pour le Sud-Ouest mais les anneaux sont trop petits pour lui là-bas. Quant à Crack Money, c'est encore très bien ce qu'il fait. Il consolide sa première place au général même s'il faudra se méfier de Fire Cracker. ».

D'où vient-il ?

Ce fils de Quaro 1'13'', élevé par Jean-Paul Lemelletier, dans l'Orne, est le deuxième produit d'Urganza 1'17'' (Hulk des Champs), laquelle a peu couru - onze courses, trois victoires -, et a désormais donné trois vainqueurs avec Invader Artwork (Coup de Poker) et Jazz in Montreux (Akim du Cap Vert). Sous la troisième mère, on trouve, principalement, Joker de Rozoy 1'13'' (279.841 €) et Annette de Rozoy 1'12'' m. (254.072 €).

1ère | GRAND NATIONAL DU TROT PARIS-TURF
Att - 2875 m - Groupe 3 - 85 000 €
FIRE CRACKER 1'14"2
Quaro x Urganza (Hulk des Champs)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : G. Thorel
Propriétaire : Ec. la Pinsonniere - Eleveur : J. P. Lemelletier
2e Cristal du Lupin 1'14"9 Ganymede x Kiosca
3e Crack Money 1'14"3 Singalo x Quiona
4e : Be One des Thirons - 5e : Bugsy Malone - 6e : By And By - 7e : Bad Julry
A voir aussi :
...
Ventes des Critériums Arqana Trot : quel est le concept ?

Nouvelle arrivée sur le calendrier des ventes 2022 et venant clore la toute nouvelle journée des Critériums le 18 septembre, la vente du même nom organisée par Arqana Trot se veut d'un nouveau genre. Explications avec Hugues ...

Lire la suite
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite