... © ScoopDyga
En bref - 01.10.2021

Rentrée de Délia du Pommereux et Feeling Cash, dimanche à Laval

La réunion CSI (Internet) de dimanche à Laval permettra de voir en action des compétiteurs de tout premier plan. Le Prix de Montigné-le-Brillant sera notamment le cadre de la rentrée de Délia du Pommereux (Niky) et de Feeling Cash (Ready Cash). La première n'a pas été revue le 19 juin, date de sa deuxième dans le Kymi Grand Prix (Gr.1) à Kouvola en Finlande, battue ce jour-là par Ce Bello Romain (Jam Pridem).
La représentante de Noël Lolic, entraînée par Sylvain Roger, suit ici le même programme que l'an dernier quand elle avait déjà effectué sa rentrée dans cette épreuve lavalloise, y concluant neuvième, après quatre mois sans compétition. Elle sera cette année dans la même configuration, présentée ferrée des quatre pieds et drivée par on entraîneur. On trouvera à ses côtés - tous les concurrents s'élancent au même échelon de départ de 2.850 mètres - Feeling Cash, autre rentrant millionnaire. Absent depuis sa sixième place dans le Prix de l'Île-de-France (Gr.1), le 7 février, le 6 ans aura pour la première fois François Lagadeuc sur son sulky ce dimanche et sera plaqué des antérieurs. L'épreuve est aussi riche de Flamme du Goutier (Ready Cash) et Diable de Vauvert (Prince d'Espace), vus récemment en piste et qui continueront ici leur montée en régime vers le meeting d'hiver.
Autre épreuve relevée de l'affiche dominicale lavalloise, le Prix Loïc Bellanger donnera à voir deux éléments classiques de 5 ans : Gala Téjy (Atlas de Joudes) et Grâce de Faël (Sam Bourbon) qui devront rendre 50 mètres sur 2.850 mètres. Au deuxième échelon de départ, Guevara du Pont (Tabler) trouve un bel engagement.

100e Qatar Prix de l'Arc de Triomphe : des Français très minoritaires

La déclaration des partants, ce jeudi, a fixé à 15 le nombre de candidats à l'édition du Centenaire du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr.1), qui se disputera dimanche à ParisLongchamp. Deux supplémentations au coût unitaire de 120.000 € ont été enregistrées : celle d'Adayar (Frankel), un 3 ans défendant la casaque de Godolphin qui est le favori des bookmakers, et celle de Snowfall (Deep Impact), une pouliche de 3 ans qui appartient aux animateurs de Coolmore. Ils ont respectivement hérité de la stalle 11 et 9 au départ. Egalement très en vue, l'irlandaise Tarnawa (Shamardal), sous les couleurs de Son Altesse Aga Khan et montée par Christophe Soumillon, a reçu le 3 au tirage au sort.
Dans un contexte international très relevé, le quatuor français en lice, largement minoritaire donc, n'aura pas la partie facile. Et ce, d'autant plus que la tricolore la plus en vie, Raabihah (Sea The Stars), a hérité de la stalle 15 au départ ce jeudi. Cette pensionnaire de Jean-Claude Rouget est âgée de 4 ans et reste sur un succès dans le Prix de Pomone (Gr.2). Les trois autres concurrents entraînés en France sont Baby Rider (Gleneagles), avec le 13, Sealiway (Galiway), avec le 10, et Bubble Gift (Nathaniel), avec le 6. À noter que les deux derniers vainqueurs de l'épreuve sont français, Sottsass (Siyouni), l'an dernier, et Waldgeist (Galileo), en 2019.

Obligation du pass sanitaire étendue aux 12 ans et plus

La Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH) vient de diffuser son cahier des charges d'accueil du public sur les hippodromes, valable à compter de ce jeudi, lequel intègre les dernières dispositions gouvernementales et précise : « Toute personne âgée d’au moins 12 ans et 2 mois accédant à l’hippodrome (public, bénévoles, salariés, prestataires, partenaires, socioprofessionnels) doit présenter un pass sanitaire valide. » Le document complet par ce lien.

A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite