... ©Aprh
Actualité - 02.10.2021

Éric Raffin dans les temps d'un nouveau record

L a 4000ème (international compris) aux Sables d'Olonne, comme chez lui, la 4000ème en France à Vincennes vendredi soir, Éric Raffin a fait dans le choix des rois pour atteindre ces caps symboliques. Mais pas question de s'en arrêter là pour le Vendéen.

4000 avant les 40 : ça, c'est fait
Le 24 novembre prochain, Éric Raffin aura 40 ans. Et comme il l'avait lui-même annoncé en début de saison, il voulait s'assurer de remporter sa (ses) 4000ème(s) avant de changer de décennie. C'est chose faite et la marge est telle qu'il peut désormais se concentrer sur d'autres objectifs.
Il y a tout d'abord bien sûr dès ce dimanche le Grand Prix de la Loterie au sulky de Face Time Bourbon dont il est devenu le pilote titulaire depuis la fin du meeting d'hiver 2020-2021. C'est leur première échéance cruciale tant on sait Antonio Somma, le propriétaire principal du crack français, attaché à la course en bon Napolitain qu'il est. La seconde échéance aura pour théâtre le dernier dimanche de janvier 2022 avec une troisième tentative dans le Prix d'Amérique - Legend Race avec l'ambition d'une troisième victoire en ce qui concerne le cheval ; une première pour le pilote.

Objectif 3ème Sulky d'Or
Mais avant cela, il faut donc conclure 2021 et les challenges là aussi, là encore, ne manquent pas. Tant mieux car ce n'est pas pour déplaire au bientôt quadragénaire.
Il faudra tout d'abord confirmer sa place de numéro 1 des drivers. Le double tenant du titre du Sulky d'Or compte au soir de ce 2 octobre 25 victoires d'avance sur Yoann Lebourgeois. C'est un matelas confortable pour atteindre ce premier but.

Le sommet des 345
L'autre grand défi (potentiel) qui attend Éric Raffin est l'établissement du record du nombre de victoires en une année pour un pilote français. En 2019, comme si l'histoire de notre sport voulait apporter une touche d'élégance à la situation, Éric Raffin avait atteint le 31 décembre le score faramineux de 345 victoires, égalant ainsi le total record de Jean-Michel Bazire. Ce samedi soir, en même temps qu'il s'envolait pour Naples, il comptabilisait 258 succès. Il lui reste donc un tout petit peu moins de trois mois pour remporter 87 courses. Dit comme cela, ça parait très élevé. Mais à y regarder de plus près c'est du domaine "tout à fait possible". Éric Raffin avait en effet remporté sur la période du dernier trimestre 92 courses. Un an plus tôt, année du record, 91. Éric Raffin est donc même en fait en avance sur le tableau de marche de 2019.
Pour relever ce nouveau challenge, Éric Raffin devra donc garder le même rythme que les saisons précédentes quand il validait des mois à 30 succès en moyenne, attelé et monté cumulés. Son agent Éric Fournier sait lui aussi ce qu'il lui reste à faire.

Le palmarès d'Éric Raffin
2 sulkys d'or (2019 et 2020)
5 étriers d'or (2006, 2007, 2011 ex–æquo avec Franck Nivard, 2015, 2016)
37 victoires de Groupe 1 attelé et monté

A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite