... ©ScoopDyga
Résultat de course - 20.09.2020

Chalimar de Guez perce les plafonds

C'est mon premier coup de deux aujourd'hui. Alors, en plus, le réaliser à Vincennes, c'est encore plus beau.
Jean-Yann Ricart

La manière dont Chalimar de Guez a surclassé ses rivaux du Prix Georges Dreux (Gr.3) en dit long sur ses capacités du moment. Jamais le représentant de René Guézille n'a paru aussi fort. Ce succès est aussi celui de toute une équipe qui semble actuellement marcher sur l'eau. Un peu plus tôt, Druss de Guez avait en effet mis en lumière les mêmes protagonistes.

Quand Jean-Yann Ricart débriefe son succès au micro d'Equidia Racing, il commence par parler de ce qu'il n'avait jamais connu : « C'est mon premier coup de deux aujourd'hui. Alors, en plus, le réaliser à Vincennes, c'est encore plus beau. » Le jockey du team Bazire a en effet remporté la deuxième épreuve du programme en selle sur Druss de Guez. Deux fois donc pour la casaque de l'Ecurie Vautors de René Guézille, l'un des propriétaires "historiques" de Jean-Michel Bazire. Jean-Yann Ricart continue : « Et puis, c'est également beau car Chalimar remporte un Groupe. Avec lui, il faut rester vigilant car il pourrait se tromper dans ses allures en voulant aller trop vite à la fin. Aujourd'hui les gars se sont battus pour moi devant et cela a été facile ensuite de les dominer à la fin. »
Le jockey fait allusion à la longue bagarre qui a eu lieu en tête entre Emir de Rebomard (Kepler) et Caban Prior (Sancho Pança). Ce dernier en est sorti victorieux mais, malgré tout son courage, il n'a pu résister aux fins de course de Chalimar de Guez (Nahar de Béval) et Diamant de Tréabat (Kuadro Wild).

Où est le plafond ?
Difficile de dire où sont les limites actuelles du lauréat. Quasiment condamné pour la compétition il y a un an, il est revenu plus fort que jamais, faisant dire à son pilote : « Chalimar est un super cheval. Il a encore besoin de s'endurcir un peu mais, sur longue distance, il pourrait peut-être titiller les bons. »

D'où vient-il ?

Par Nahar de Béval, Chalimar de Guez est le quatrième produit d'une fille de Coktail Jet qui fit une brève et peu concluante carrière de courses qui s'arrêta sur une chute. Cette sœur de Kheops de Guez (215 655 €) s'est révélée meilleure au haras, avec trois autres vainqueurs dont les palmarès sont loin de valoir celui de Chalimar de Guez.

5e | PRIX GEORGES DREUX
M - 2850 m - Groupe 3 - 70 000 €
CHALIMAR DE GUEZ 1'12"9
Nahar de Beval x Phebe de Guez (Coktail Jet)
Jockey : J. Y. Ricart - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. Vautors - Eleveur : R. Guezille
2e Diamant de Treabat 1'13"
3e Caban Prior 1'13"1
4e : Etoile de Bruyere - 5e : Accord Marjacq - 6e : Al Capone Jet - 7e : Carla du Chatelet
A voir aussi :
...
Iermont : nouvelle méthode,
nouvelle victoire

On avait découvert un Iermont entreprenant, vainqueur après avoir coanimé son épreuve à Laval, le 20 février, lors de ses débuts. Cette fois, Maxime Bézier s'est évertué à le faire attendre. Cela n'a nullement changé le résultat ...

Lire la suite
...
Florian Desmigneux fait
briller Ego Turgot

Au terme d'une course menée avec beaucoup d'à-propos Florian Desmigneux mène au succès Ego Turgot (Sancho Turgot), trotteur de qualité mais pas de tous les jours.

Lire la suite
...
Godfather dans un
temps record pour un 5 ans

Labellisé course B, le Prix de Toulon a souri à l'Écurie Louis Baudron qui signe le jumelé gagnant bien que le favori Faithful soit resté en rade, disqualifié. Mais Godfather a lui brillé, faisant afficher un top-chrono.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite