...
Actualité - 09.10.2021

De l'ombre à la lumière

Ça restera un moment inoubliable !
Christophe Martens

Le public venu nombreux aura eu raison de se montrer patient. Ambiancés par un DJ inspiré, les spectateurs ont certes dû attendre deux heures de plus que prévu (voir page 4) mais quelle récompense ! Ils ont pu assister à un spectacle fabuleux pour inaugurer l'illumination de la Grande Piste de Vincennes. Un double spectacle puisqu'après le show, la course Quinté+ Night Session fut également superbe.

L'attente n'aura finalement fait qu'accroître la curiosité et l'impatience. Orchestrée par 200 drones qui ont réalisé un show son et lumière exceptionnel, la cérémonie d'ouverture de la Grande Piste de Vincennes a offert un spectacle superbe et tellement moderne. Les aéronefs ont tour à tour dessiné dans la nuit parisienne les logos des organisateurs en commençant par le coeur de l'hippodrome de Vincennes. Le ton était donné et le public n'a cessé de réagir à l'enchaînement de ces tableaux aériens qui ont mis en scène la nouvelle marque déclinée, Quinté+ Night Session, le logo du PMU et enfin celui de LeTROT lequel s'est décliné sous ses deux formes : attelé et monté, sulky et étrier. Le tout en reprenant le mouvement des battues du trotteur. Bluffant.
Les chevaux ont ensuite pris le relai : tout d'abord en mode exhibition avec la démonstration du potentiel que représente la nouvelle technologie d'illumination puis les acteurs principaux, cette fois en mode compétition à l'occasion du Prix Charley Mills - Quinté+ Night Cession.
Devant des tribunes bien garnies donc, les acteurs semblent clairement avoir pris beaucoup de plaisir à évoluer sur ce nouvel anneau de lumière. On a choisi de leur donner la parole.

Tony Le Beller : "C'est splendide ! C'est sur la grande piste qu'on juge nos chevaux. Ce serait bien qu'on court un maximum sur cet anneau. Ça change un peu nos habitudes mais on s'y fera très vite, faites-nous confiance !"

Eric Raffin : "On a été calmes et on aurait pu peut-être aller plus vite. L'impression est très agréable, pour une première les sensations sont bonnes. Il faut dire qu'on la connait par coeur cette grande piste."

Alexandre Abrivard (après sa victoire dans la 4ème) : "J'ai pris la tête de la course spécialement pour voir ce que cela donnait en allant devant après avoir été plutôt derrière dans le Quinté. Il faut s'habituer au contexte mais ça reste avant tout la grande piste, il n'y a pas de piège, c'est le meilleur tracé. À piloter en tout cas on est bien, et on retrouve nos repères comme en plein jour. En passant devant les tribunes, la clameur des tribunes nous a fait du bien d'autant que c'est rare."

Jean-Philippe Monclin : "C'est excellent, l'organisation est topissime. Il faut savoir le dire. J'ai été surpris au début d'apprendre la mise en place de ce projet mais on m'a bien expliqué que les parieurs appréciaient jouer sur la grande piste donc c'est très ainsi. C'est étonnant, on a une impression de vitesse accentuée."

Christophe Martens : "Ça restera graver dans les annales. Je suis vraiment content car je me rappelle aussi avoir gagné le premier euro-quinté en Belgique à Mons et là le premier Quinté nocturne sur la grande piste, c'est beau. Ce n'était pas une course comme une autre, on l'a bien senti dans le peloton. On va s'y faire vite mais c'était différent, forcément. J'ai pris beaucoup de plaisir, c'est comme si j'avais gagné un Groupe, c'était une course et une ambiance spéciales."

Pierre Levesque : "Dès le heat, les sensations étaient différentes et les chevaux d'âge ont même été tentés de prendre la petite piste. C'est en tout cas une très bonne chose pour la satisfaction des parieurs et optimiser les jeux. Ça me fait un peu drôle personnellement étant donné mon expérience."

Sur le podium, le Président de LeTROT Jean-Pierre Barjon a lui aussi fait part de son enthousiasme : "Quel spectacle formidable ! On a inscrit le trot dans une modernité nécessaire et merci au public qui a répondu présent. La fête était belle et moderne, ça donne une image positive."

Le Prix Charley Mills - Quinté+ Night Session
La course qui restera donc comme la première course sur la grande piste illuminée a été remportée par un Marcello Wibb (Raja Mirchi) dans son costume favori : celui de snipper final imparable. Dans une ligne droite spectaculaire suite à une course peu rapide, le protégé de l'Écurie Black And White a profité d'un parcours "au millimètre, pouvant gicler pour finir" comme nous l'a précisé son driver Christophe Martens. Zerozerrosette Gar (Wishing Stone) a une nouvelle fois fini à grande vitesse mais le lauréat avait fait la différence. Bon troisième, Echo de Chanlecy (Quinoa du Gers) complète le podium mais son driver Tony Le Beller a émis quelques regrets : "Je me suis décalé mais j'avais en fait la bonne place. Dommage, j'aurais gagné sinon." Pour l'anecdote, on notera en regardant le replay de la course, que Drop des Duriez, un habitué de Vincennes en nocturne a de lui-même mis le clignotant à gauche comme pour prendre la petite piste à l'intersection des tribunes. Heureusement, Franck Nivard était vigilant et a rétabli la situation. Et oui, les chevaux aussi vont vite s'y faire !

D'où vient-il ?

En provenance de l'élevage suédois, Marcello Wibb (Raja Mirchi) a pour mère Astoria Amour 1'12'' (Andover Hall), qui a effectué une bonne carrière de course, en Scandinavie, chez Lutfi Kolgjini, et qui est issue de la classique américaine Dream of Joy 1'12'' (1997-Victory Dream), lauréate de la Breeders' Crown des 2 ans et soeur utérine du champion Tom Ridge 1'08'' (Muscles Yankee), vainqueur du World Trotting Derby et du Peter Haughton Memorial.

3e | PRIX QUINTE+ NIGHT SESSION (CHARLEY)
Att - 2700 m - Course B - 67 000 €
MARCELLO WIBB 1'13"3
Raja Mirchi x ()
Driver : C. Martens - Entraîneur : V. Martens
Propriétaire : E. Black And White - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Zerozerosette Gar 1'13"3
3e Echo de Chanlecy 1'13"4
4e : Helena Di Quattro - 5e : Tjacko Zaz - 6e : Flaya Kalouma - 7e : Fly Speed
A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite