En bref - 08.10.2021

Mouvement social et tensions au sommet de l'Institution

Cette grande soirée inaugurale "co-produite" par LeTROT et le PMU a eu pour arrière-plan des tensions entre les deux Présidents des sociétés-mères et le Directeur Général du PMU Cyril Linette. Ce dernier a en effet manifesté son désaccord sur le sujet de l'emménagement en un lieu unique des équipes de LeTROT, de France Galop et du PMU, et se serait rangé du côté des syndicats en remettant en cause cet objectif de 2022. Pour confirmer sa position, le PMU a envoyé par le biais de sa Directrice des Ressources Humaines un courrier interne à ses salariés allant dans le sens de la remise en question de ladite décision (extrait ci-dessous). Le courrier a été révélé jeudi par le site "Turf débridé" et repris par le quotidien Jour de Galop ce vendredi qui qualifiait la situation "d'incroyable imbroglio, dont les conséquences seront sans doute lourdes". Ce genre de dissension livrée sur la place publique est effectivement de l'ordre de l'inédit. Interrogé sur le sujet par nos soins, Jean-Pierre Barjon, le Président de LeTROT, n'a pas souhaité commenter cette actualité.
Comme en écho à cette réunion de mercredi, initialement prévue pour écouter les doléances des syndicats de salariés de l'institution, plusieurs représentants syndicaux (PMU et LeTROT) ont manifesté ce vendredi soir sur la piste de Vincennes, revendiquant l'arrêt des réductions des effectifs, la distribution de la prime Macron pour tous, la mise en place d'enquêtes de la mesure de la santé au travail et la remise en cause du déménagement dans l'établissement Thémis. Entendus par les dirigeants de LeTROT mais aussi par plusieurs professionnels venus à leur rencontre, ils ont sollicité une rencontre entre représentants des deux parties, un peu après 19h30. Après des négociations qui auront duré une heure, les dirigeants du trot ont obtenu un report des négociations refusant d'être sous la contrainte d'un blocage.

Extrait du mail envoyé aux salariés du PMU

Voici un extrait du courriel envoyé par la Direction des Ressources Humaines du PMU à ses salariés et publié par le site 'Turf débridé'.
-----
Nous tenons à vous réaffirmer par le présent courrier, les engagements qui ont été pris par la Direction Générale du PMU. Concernant la situation de la Qualité de Vie au Travail et consciente des changements importants et structurants opérés ces derniers mois au sein du PMU, comme déjà annoncé, la Direction Générale du PMU confirme le lancement d'une enquête interne sur la prévention des Risques Psycho Sociaux au plus tard en décembre 2021 afin d'ajuster et de consolider son plan d'actions mis en place à la suite de l'enquête réalisée en 2019.
Concernant le projet de déménagement du siège social, la Direction du PMU émet les plus grandes réserves vis-à-vis du projet dans un immeuble commun tel qu'il est envisagé aujourd'hui à Thémis - sans pour autant remettre en cause le principe d'un regroupement des équipes dans un bâtiment unique. En effet, en l'état, ce projet ne semble pas en capacité de répondre aux besoins de l'entreprise et des collaborateurs ; au contraire, sans évolution, il fait courir au PMU des risques inacceptables en matière d'environnement de travail :
- Localisation inappropriée
- Surface insuffisante
- Absence de solutions de parking offertes aux collaborateurs
- Incohérences vis-à-vis des obligations statutaires et réglementaires de la filière ;
- Génération d'incertitudes et d'anxiété forte des collaborateurs dans l'attente d'un regroupement de fonctions supports au sein de l'institution
.
------

A voir aussi :
...
Hohneck, étalon
le plus demandé en 2024

La saison de monte 2024 est close. La date du 14 juillet fait traditionnellement office de jalon final projetant l’élevage dans une nouvelle phase qui le conduira jusqu’à la… prochaine saison de monte. Nous avons aggloméré les premières donné...

Lire la suite
...
Horus de Val signe un coup de trois

Lorsqu'il avait gagné la veille de la fête nationale aux Sables d'Olonne, Eric Lambertz avait prévenu : "Rendez-vous à Meslay-du-Maine !" avait-il lancé à son arrivée aux balances. Ce dimanche Horus De Val (Viking de Val) signe une troisième victoire ...

Lire la suite
...
Une délégation japonaise olympique à Amiens

Belle ambiance sportive samedi soir à Amiens. Alors que les jeunes cavaliers en herbe de l'académie poneys de Christophe Soumillon ont participé à plusieurs courses en lever de rideau sous le signe du galop, toutes les courses au trot du soir ...

Lire la suite
...
La flamme olympique est passée par Grosbois

La flamme olympique de Paris 2024 a passé pratiquement 30mn au sein du Domaine de Grosbois ce dimanche, au coeur d'une nouvelle étape programmée à cinq jours de la Cérémonie d'Ouverture. De 14h30 à 15h, la célèbre flamme ...

Lire la suite