... (© G. Forni)
Actualité - 09.10.2021

Calgary Games, époustouflant 4 ans Ivensong fait jouer la Marseillaise

Extreme devance Aetos Kronos

Les grandes confrontations européennes, sous l'égide de l'UET, n'ont pas déçu ce samedi à Åby, en Suède. Elles ont sacré un champion chez les 4 ans, époustouflant vainqueur du Grand Prix de l'UET (Gr.1). Elles ont permis aussi à la délégation française de briller avec intensité. Ivensong remporte ainsi le Championnat Européen des 3 Ans (Gr.1) alors qu'Hirondelle Sibey obtient une valorisante deuxième place derrière l'intouchable Calgary Games.

L'Union Européenne du Trot avait conçu une affiche de premier plan ce samedi à Åby. Il restait aux acteurs à produire leur meilleure partition. Cela a bien été le cas, notamment de la part de la star attendue, Calgary Games (Readly Express), totalement souverain dans le Grand Prix de l'UET (Gr.1) qui porte désormais son compteur d'invincibilité à neuf victoires. Hirondelle Sibey (Gazouillis) a eu beau livrer une prestation sans faille, elle a seulement déclenché un peu plus le champion dans le final qui n'a fait qu'accélérer pour prendre ses distances. La victoire d'Ivensong (Ready Cash) dans le Championnat Européen des 3 Ans (Gr.1) est un acte de bravoure et devient même une première : jamais un vainqueur français ne s'était imposé en terrain étranger à l'exception de l'expatrié Olimède (Ganymède), au palmarès en 2005 à Jägersro mais sous l'entraînement suédois de Lutfi Kolgjini. Au total, les acteurs français se sont montrés à leur avantage ce samedi si l'on ajoute les victoires de Jonathan Carré et d'Eric Raffin dans les deux épreuves montées du jour.

GRAND PRIX DE L'UET

AVEC CALGARY GAMES, LES JEUX SONT VITE FAITS

Est-ce que la faute de San Moteur (Panne de Moteur), dès l'ouverture des ailes de l'autostart aurait changé le cours du Grand Prix de l'UET (Gr.1) ? Difficile à imaginer tant la maîtrise de Calgary Games (Readly Express) a été totale, du départ à l'arrivée. Nanti du 4 derrière l'autostart, il est parti vite pour prendre la tête après avoir effacé Hirondelle Sibey (Gazouillis) à son intérieur, laquelle s'est évertuée avec succès à prendre son sillage. Le partenaire de Jorma Kontio a ensuite bouclé son premier demi-tour en 1'10''7 tenant alors en respect Helgafell (Charly du Noyer) contraint de réaliser son premier tour nez au vent avant de voir Global Badman (Yield Boko) lui offrir un dos bienvenu. Calgary Games a accéléré en progression depuis le dernier tournant et, seule à cet instant, Hirondelle Sibey était en mesure de garder le contact. Dans le final, le vainqueur était au-dessus des autres. Il a réalisé 1'07''6 dans ses 500 derniers mètres. Hirondelle Sibey faisait une excellente dauphine devant Mister Hercules (Trixton) qui n'a jamais quitté le couloir intérieur. Les autres français ont ensuite formé un tir groupé avec les belles fins de course d'Héliade du Goutier (Prodigious) et d'Hakim Griff (Brillantissime) devant Helgafell.

L'ARRIVÉE OFFICIELLE
1er Calgary Games (J. Kontio) 1'11''8
2e Hirondelle Sibey (E. Raffin) 1'12''0
3e Mister Hercules (Ö. Kihlström) 1'12''1
4e Héliade du Goutier (G. Gelormini) 1'12''1
5e Hakim Griff (H. Crebas) 1'12''4

Le troisième titre de Timo Nurmos
Neuf courses et neuf victoires. Tel est le palmarès actuel de Calgary Games à qui Timo Nurmos a construit une carrière tout en sagesse. Après des débuts en juin 2020, sa nouvelle perle n'a couru que trois fois à 3 ans. Il n'a affronté le top niveau que récemment, remportant le Derby suédois (Gr.1) au début du mois de septembre sans jamais n'avoir pris part à de Groupe au préalable. Un Derby qu'il a survolé en y signant le temps record (1'11''7 sur 2.640m. autostart). Pour son entraîneur, il s'agit d'une troisième victoire dans le Grand Prix de l'UET après celles de Readly Express en 2016 et de Villiam en 2018. Au sujet de Calgary Games, il a déclaré aux médias suédois : « Pour l'instant, nous ne lui trouvons aucun défaut. Il est très complet, possède beaucoup de force et de vitesse. Il est également très élégant. »

« Un des meilleurs » pour Jorma Kontio
Pour l'une des plus fines cravaches européennes, le Finlandais Jorma Kontio (68 ans), il s'agit d'un quatrième titre dans le Grand Prix de l'UET après ceux décrochés avec Jexpress Dahlia (1992), Readly Express (2016) et Villiam (2018). Le driver finlandais place (évidemment) très haut Calgary Games dans son panthéon personnel, en déclarant après sa démonstration du jour : « C'est l'un des meilleurs chevaux auxquels j'ai été associé et il a encore gagné avec de la force et de la marge aujourd'hui. »
Devenu propriété du grand haras suédois Menhammar Stuteri, Calgary Games effectuera sa première saison de monte l'an prochain. D'ici là, son programme n'a pas encore été arrêté. Sa participation au meeting d'hiver de Vincennes avait néanmoins été évoqué il y a quelques semaines par Timo Nurmos. Ce serait sportivement une très bonne nouvelle.

D'où vient-il
Après avoir échoué d’un rien dans le Championnat Européen des 3 Ans, avec Red Lady Express [lire en page suivante], Readly Express met dans le mille, ici, avec Calgary Games. L’empreinte est celle, française, de Ready Cash, auteur de Readly Express, mais aussi, en guise de référence, ce jour, d’Ivensong, « tombeuse » de Red Lady Express, et de Bold Eagle, d’où Aetos Kronos, dauphin d’Extreme dans le Championnat Européen des 5 Ans. La mère de Calgary Games, Olympia Tilly 1’11’’, fille de l’américain Lindy Lane 1’10’’ (Valley Victory), a glané un peu plus de 180.000 euros et est la sœur d’Earl Tilly 1’11’’ (Alf Palema), qui en a quelque 300.000 à son actif. Les « Tilly » sont un label en Suède, qui s’est, souvent, favorablement exporté, notamment par l’entremise de la franco-suédoise Icora Tilly 1’14’’ (Fakir du Vivier), de niveau semi-classique sur notre sol, proche parente d’Olympia Tilly et mère du champion et millionnaire en euros Victory Tilly 1’08’’.


CHAMPIONNAT EUROPÉEN DES 3 ANS

L'exploit de la tricolore Ivensong
La grande journée de l'Europe du Trot ne pouvait pas mieux commencer pour le clan tricolore, avec la victoire d'Ivensong (Ready Cash) dans le Championnat Européen des 3 Ans (Groupe 1) pour l'entraînement de Philippe Allaire, lequel était le tenant du titre avec Helgafell (Charly du Noyer). C'est la dixième fois que cette épreuve prestigieuse revient à un trotteur français. Au palmarès complet où les mâles figurent plus souvent qu'à leur tour, c'est seulement la cinquième pouliche à dicter sa loi. Parmi elles, on comptait déjà trois françaises, à savoir Autour d'Aunou (Speedy Somolli), Mahana (Défi d'Aunou) et Pearl Queen (Carpe Diem), respectivement sacrées à Enghien en 1991, à Vincennes en 2003 et à Laval en 2006. Après Olimède en 2005 déjà en Suède qui ne courait toutefois pas pour un entraînement français, la Marseillaise a donc retenti à l'issue de ce Championnat Européen des 3 Ans couru à l'étranger.
La combinaison de la victoire d'une femelle française à l'étranger en fait un authentique exploit qui s'est joué à très peu de choses. L'écart au passage du poteau est en effet minime entre Red Lady Express (Readly Express), qui a vite pris le meilleur malgré son n°6 derrière l'autostart, et la partenaire de David Thomain, qui, grâce à l'open stretch, a pu ajuster sa rivale à l'intérieur de celle-ci, sans même que le débouche-oreilles ne soit utilisé. « Ce que la pouliche réussit à faire est d'autant plus exceptionnel qu'elle a beaucoup tiré (N.D..R;L. : le lasso dont elle est munie habituellement est interdit en Suède) dans le dos de l'animatrice qui est très estimée. J'avais peur qu'elle n'ait plus qu'un fond de réservoir pour finir, a réagi Christophe Toulorge, son éleveur-propriétaire. Depuis le début, Philippe (Allaire) dit qu'elle est encore meilleure sur les pistes plates. Sans être chauvin, je crois que c'est formidable ce qu'elle a fait. Maintenant, tout le mérite en revient à Philippe qui est un chef d'orchestre hors normes. »


L'ARRIVÉE OFFICIELLE
1ère Ivensong (D. Thomain) 1'12''7
2e Red Lady Express (C. Jepson) 1'12''7
3e Aquarius Face (A. Kolgjini) 1'12''9


Cette édition 2021 du Championnat Européen des 3 Ans restera d'autant plus dans les annales que son couplé gagnant est donc composée de deux femelles aux dépens d'Aquarius Face (Mosaique Face), le premier mâle, alors qu'Invictus Madiba (Booster Winner), le second représentant tricolore s'est montré fautif dans le tournant final (il était sur une troisième ligne). Marquée du sceau tricolore, cette épreuve l'est aussi parce que la gagnante est une fille de Ready Cash, dont c'est là le 19ème vainqueur de Groupe 1 de sa production, et qu'il est lui-même le père de Readly Express dont Red Lady Express est une fille. Enfin, Aquarius Face a pour mère une jument française, élevée par Lutfi Kolgjini et fille de Look de Star et Keila des Jacquets.

D’où vient-elle ?
Ivensong représente l’élevage de Christophe Toulorge et de Norbert Janssens. Elle est par Ready Cash 1’10’’, là où sa dauphine suédoise, Red Lady Express, se recommande de Readly Express, l’un des meilleurs fils du crack et étalon phénomène, qui réussit là un tir groupé dont il est devenu coutumier. Ivensong est apparentée de près à Face Time Bourbon, avec non seulement Ready Cash pour trait d’union, mais encore Une Crown 1’19’’ (1986-Speedy Crown), que l’on pointe, chez elle, en position de troisième mère et, chez lui, en lieu et place de quatrième mère. Et puis il y a le même Love You 1’10’’ comme père de mère. Gagnante de deux courses en Belgique, Amy Crown 1’16’’, la première mère, donne, en Ivensong, son deuxième produit, avant Jakarta Galaa 1’15’’ (Brillantissime), qui a ouvert son palmarès, dès cet été, à Enghien. Suit Lahora Galaa, née ce printemps, propre sœur d’Ivensong.

CHAMPIONNAT EUROPÉEN DES 5 ANS

Le danois Extreme domine Aetos Kronos
Surprise à l'arrivée du Championnat Européen des 5 Ans (Groupe 1) où le duel tant attendu entre Aetos Kronos (Bold Eagle) et Don Fanucci Zet (Hard Livin), les deux meilleurs de la génération en Suède, n'a pas eu lieu. Ou plutôt si mais dans le premier tournant et pas dans la phase finale. Partis respectivement avec les numéros 6 et 7 derrière l'autostart, ils se sont livrés bataille dans le premier tournant où le partenaire d'Örjan Kihlström s'est retrouvé en troisième épaisseur, avec à son intérieur son rival qui avait lui-même à sa gauche Extreme (Chocolatier), parti aussi vite qu'eux avec le n°2. Si Örjan Kihlström n'a pas insisté, il s'est retrouvé sur une troisième ligne avant le tournant suivant quand Aetos Kronos s'est rabattu en tête. Steen Jull, l'entraîneur-driver du 5 ans danois, avait alors une place de choix. Encore fallait-il pouvoir attaquer Aetos Kronos dans la phase finale. C'est ce qu'a fait le vainqueur du Danskt Travderby 2020 en profitant, comme l'avait fait un peu plus tôt Ivensong chez les 3 ans, de l'open stretch pour se rendre maître de la situation dans le chrono de 1'11''2 (2140m - autostart). Si le wagon de la corde s'est révélé être le bon, le vainqueur de l'Elitloppet 2021, bloqué jusqu'au début de la ligne droite, a pourtant dû se contenter d'arbitrer sûrement la lutte pour la troisième place, à défaut de pouvoir rivaliser pour la victoire.


L'ARRIVÉE OFFICIELLE
1er Extreme (S. Juul) 1'11''2
2e Aetos Kronos (M.-A. Djuse) 1'11''3
3e Don Fanucci Zet (Ö. Kihlström) 1'11''5


Celle-ci revient donc au pensionnaire de Steel Jull, professionnel danois âgé de 71 ans considéré dans son pays comme l'un des plus grands entraîneurs de tous les temps, ayant décroché le titre national à plusieurs reprises. Il compte notamment à son palmarès six Danskt Travderby mais aussi la Copenhagen Cup, le Kymi Grand Prix et l'Elite Rennen avec Legendary Lover K., l'un des tout meilleurs chevaux entraînés par ses soins, avec lequel il était d'ailleurs venu courir le Prix d'Amérique en 2003 dont ils avaient pris la septième place d'une édition remportée par Abano As. Et donc maintenant un Championnat Européen des 5 Ans !


D’où vient-il ?
Issu de l’élevage danois, Extreme est inbred sur plusieurs étalons phares aux Etats-Unis, notamment Valley Victory (3x5), Armbro Goal (4x4) et Super Bowl (4x5x7). Il possède également trois courants de sang de la mère d’Armbro Goal, Armbro Flight (5x5x5). Son père, Chocolatier 1’10’’, a été un champion outre-Atlantique, vainqueur, entre autres, du World Trotting Derby et de la Breeders’ Crown des 2 ans ou encore deuxième de l’Hambletonian. Quant à sa mère, Swiss Watch, il s’agit d’une jeune poulinière, fille de From Above 1’10’’ (Elitloppet) et de la jument canadienne Oaklea Omega 1’11’’, double placée des Ontario Sire Stakes, puis bonne gagnante en Scandinavie, où elle a poursuivi son œuvre à l’élevage.


Éric Raffin s'impose en selle sur Mindyourvalue W.F.
Dans la foulée du succès de David Thomain au sulky d'Ivensong dans le Championnat Européen des 3 Ans, Éric Raffin s'est également imposé dans une épreuve au trot monté de cette réunion en selle sur Mindyourvalue W.F. (Hovding Lavec). Le pilote vendéen connaît bien ce trotteur suédois âgé de 8 ans entraîné par Robert Bergh puisqu'il a notamment terminé troisième avec lui du Prix Jules Lemonnier (Groupe 2) l'hiver dernier à Vincennes. À noter encore que l'autre épreuve au monté de la réunion a été remportée par un autre tricolore, à savoir Jonathan Carré qui fait carrière en Suède.

Indy de Vive 1'11''9 Viking's Way 1'15''6
Ready Cash 1'10''3 Tekiflore 1'19''8
Kidea 1'18''2 Extreme Dream 1'14''7
IVENSONG Doceanide du Lilas 1'16''8
Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Amy Crown 1'16''0 Guilty Of Love 1'17''1
Jodie Crown 1'15''0 Bon Conseil 1'15''6
Une Crown (US) 1'19''4
A voir aussi :
...
Grégor impressionne Charley Mottier

Auteur d’une année 2021 remarquable avec six victoires à la clé avant sa course de ce mercredi aux Sables-d’Olonne dans le Trot Open des Régions – Ouest réservé aux chevaux de 5 ans, Grégor (Rolling d'Héripré) a ...

Lire la suite
...
Izoard Védaquais reçu 10/10

Démonstration, c'est le mot juste pour qualifier la nouvelle victoire de l'impressionnant Izoard Védaquais (Bird Parker) ce mercredi aux Sables-D'Olonne. Pour sa rentrée après plus de deux mois sans compétition, le représentant de Philippe ...

Lire la suite
...
Imoko Atout confirme ses constants progrès

Dans l'épreuve qualificative à Le Trot Open des Régions - Grand Nord réservée aux 3 ans, Imoko Atout (Timoko) a facilement dicté sa loi. Le pensionnaire de Guillaume Jouve montre un nouveau visage depuis sa castration. Ce mercredi, ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite