... © Woodbine Mohawk Park
En bref - 20.09.2020

La championne US Ramona Hill encore impériale

Lauréate des Hambletonian Stakes (Gr.1) il y a quelques semaines, aux dépens des mâles, dont deux fils de Ready Cash, Ramona Hill (Muscle Hill) a, de nouveau, fait très forte impression samedi soir en remportant les Elegantimage Stakes. Cette fois, c'est au Canada, à Woodbine Mohawk Park (là où Bold Eagle avait triomphé à l'automne dernier) que la championne des 3 ans nord-américains a enregistré son sixième succès de l'année, le tout en sept sorties. Elle en a profité pour égaler le record de l'épreuve en bouclant son mile en 1'51''4/5, soit 1'09'9 en réduction kilométrique.
La représentante d'une association de quatre membres (Brad Grant, Crawford Farms Racing, Robert LeBlanc et In The Gym Partners) est entraînée par Tony Alagna et était drivée par Andrew McCarthy, lequel a déclaré aux médias américains : « Elle a été aussi bonne que d'habitude ce soir. Elle est tout simplement extraordinaire. C'est une expérience incroyable d'être assis au sulky d'une telle pouliche. »
Ramona Hill a laissé à nette distance Sister Sledge et Sorella sans devoir se livrer à fond. Son driver Andrew McCarthy a d'ailleurs précisé qu'il ne lui avait demandé qu'une seule fois son maximum cette année, en l'occurrence dans l'Hambletonian. La carrière de Ramona Hill se compose désormais de douze victoires en quatorze sorties pour un total de 1 452 066 $ de gains.

Un mouvement social retarde le début de la réunion de Vincennes

Dimanche à Vincennes, un mouvement social de salariés de LeTROT, dont certains ont investi la piste, notamment au niveau de l’aire de départ des 2 700 mètres de la grande piste, a retardé le début de la réunion et décalé la première course de plus d’une heure. Initialement prévue à 13h25, le Prix Dangeul s’est finalement disputé à 14h35. Plusieurs représentants socioprofessionnels, dont Jean-Michel Bazire, Eric Raffin, Franck Nivard, Matthieu Abrivard, Jean-Michel Baudouin, Bruno Bourgoin et Marc Sassier, sont allés à la rencontre des manifestants pendant les discussions. L’ensemble de la réunion a été décalée d’une heure et dix minutes. Le Quinté s'est ainsi disputé à 16h25.

La réunion de Nîmes annulée dimanche en raison de fortes précipitations

De fortes pluies se sont abattues dans le Gard dans la nuit de samedi à dimanche. Contacté dimanche matin, Antoine Maubon, président de la société des courses de Nîmes, nous a expliqué : « Il y a vraiment eu beaucoup de précipitations durant la nuit et les pistes étaient complètement détrempées. Les conditions de sécurité pour les chevaux et les jockeys ou drivers ne pouvaient plus être respectées, d'où cette décision d'annulation. En revanche, je tiens à préciser qu'il n'y a pas de dommages sur nos infrastructures. Il n'y a pas de date disponible pour un report proche de cette réunion. Elle sera probablement replacée au dimanche 29 novembre, avec les mêmes conditions de courses. Si la fédération régionale et les sociétés mères valident ce choix dans les prochains jours, cela nous ferait quatre réunions en novembre : celles traditionnelles des 1er et 11 novembre, complétées des dimanches 22 et 29. »

A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite