...
En bref - 10.10.2021

TETF : Express Jet s'impose à Gelsenkirchen

La 4ème étape du Tour Européen du Trotteur Français disputée ce dimanche sur l'hippodrome de Gelsenkirchen en Allemagne a vu la domination d'Express Jet (Goetmals Wood). Bien que celui-ci n'avait encore jamais couru sur un profil de piste corde à droite et n'avait pas été forcément gâté par le tirage au sort des places derrière l'autostart avec le n°1, Express Jet s'est montré le plus fort. Son pilote du jour, l'Allemand Thomas Panschow, l'un des tout meilleurs de son pays et particulièrement à Gelsenkirchen dont il est originaire, a beaucoup contribué à ce succès. Il a en effet réussi à s'extirper d'une troisième ligne à la corde avant l'issue du premier tour pour venir se rabattre en tête un peu plus loin. Dans la ligne droite, le représentant de l'Écurie Hunter Valley s'est montré dominateur et a ainsi renoué avec le succès dans ce Groupe 2 aux dépens de Colonel, autre produit de Goetmals Wood, tandis que la troisième place était beaucoup plus disputée. Elle est finalement revenue à Cyriel d'Atom (Otello Pierji) devant Cicero Noa (Mandarino Blue) et Elvis du Vallon (Rêve de Beylev), obligé de négocier la sortie du tournant final en dehors pour contourner Billie de Montfort (Jasmin de Flore) sur ses fins.
Avec cette victoire, Express Jet se positionne comme un prétendant au circuit dont l'issue se jouera donc le 23 octobre à Mons (Belgique) dans le Grand Prix de la Toussaint.

2 ans : JEDI DE CAHOT ET JICKY GIRL OUVRENT LEURS PALMARÈS

Deux épreuves réservées aux 2 ans se disputaient ce dimanche sur les hippodromes de Cherbourg et de Reims. En Normandie, Jedi de Cahot (Goetmals Wood), placé lors de chacune de ses trois premières courses, a cette fois passé le poteau en tête dans cette épreuve à réclamer, à l'issue de laquelle il a été défendu par son propriétaire, Jacques Cottel (lire ci-dessous), avec au sulky son entraîneur, Thierry Duvaldestin. En Champagne, l'inédite Jicky Girl, confiée à François Giard par son entraîneur Alain Houssin, s'est imposée pour ses débuts en ajustant une autre débutante, Jahika (Dijon). C'est le premier gagnant dans cette génération issue de sa deuxième année de monte pour l'étalon Doberman.

Les réclamers de Cherbourg

Les cinq premières courses de la réunion dominicale sur l'hippodrome de Cherbourg étaient des réclamers. Au final, ce sont treize chevaux qui ont été soit défendus par leurs propriétaires, soit ont changé de mains. Dans la course réservée aux 2 ans, Jacques Cottel a défendu Jedi de Cahot après sa première victoire pour la somme de 18 501 € alors que le taux de réclamation était fixé à 15 000 €. Autre vainqueur de l'écurie Duvaldestin, Geting (Ouragan de Celland) a lui été acheté par Patrick Sitruk pour la somme de 17 855 € (taux de réclamation de 15 000 €). À noter encore que Idole du Don (Roc Meslois) a été défendue par son propriétaire, Valentin Pateau, 5 500 € au-dessus du taux de réclamation (10 000 €) après avoir ouvert son palmarès.

A voir aussi :
...
Grégor impressionne Charley Mottier

Auteur d’une année 2021 remarquable avec six victoires à la clé avant sa course de ce mercredi aux Sables-d’Olonne dans le Trot Open des Régions – Ouest réservé aux chevaux de 5 ans, Grégor (Rolling d'Héripré) a ...

Lire la suite
...
Izoard Védaquais reçu 10/10

Démonstration, c'est le mot juste pour qualifier la nouvelle victoire de l'impressionnant Izoard Védaquais (Bird Parker) ce mercredi aux Sables-D'Olonne. Pour sa rentrée après plus de deux mois sans compétition, le représentant de Philippe ...

Lire la suite
...
Imoko Atout confirme ses constants progrès

Dans l'épreuve qualificative à Le Trot Open des Régions - Grand Nord réservée aux 3 ans, Imoko Atout (Timoko) a facilement dicté sa loi. Le pensionnaire de Guillaume Jouve montre un nouveau visage depuis sa castration. Ce mercredi, ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite