... ©ScoopDyga
Résultat de course - 20.09.2020

Goldy Mary en rattrapage victorieux

Elle prend de la force et elle va encore s'améliorer.
Matthieu Abrivard

Régulièrement invitée aux festins semi-classiques et même classique ces derniers temps, Goldy Mary trouvait dans le Prix de Clermont-Ferrand une épreuve fermée à sa mesure. Elle n'a pas manqué cet objectif qu'on peut considérer comme une cible de rattrapage et de transition avant de retourner vers de plus hautes sphères.

Les frères Mouheb, Hassad et Farès, (Ecurie HM Stables), ont vécu le récent Critérium des 4 Ans (Gr.1) comme un cauchemar quand leur représentante Goldy Mary (Ready Cash) a pris le galop. « Aujourd'hui, elle s'est rattrapée, réagit Hassad au micro d'Equidia. C'est parce qu'elle a beaucoup de classe. C'est la vraie et la bonne Ready Cash. Après le super été qu'elle a fait, elle est peut-être un peu défraîchie mais c'est normal. » Quant à l'avenir, le propriétaire continue : « Ce meeting d'hiver sera déterminant pour elle car on sait qu'à cet âge de 4 ans, il y a un cap à passer. Soit elle le passe, soit elle restera dans sa catégorie en essayant de la déclasser de temps en temps. A la maison, elle fait des trucs super qui nous font rêver mais on sait que l'entraînement et la compétition ce n'est pas pareil. »

La victoire de la patronne
C'est en patronne du peloton que Goldy Mary a signé son succès du jour. Venue en tête à la sortie du premier tournant, elle n'a jamais ensuite été contrecarrée dans son entreprise. Son entraîneur et driver Matthieu Abrivard l'a pilotée en confiance, expliquant sur Equidia : « Avec elle, il faut faire attention à ce qu'elle reste toujours bien concentrée. C'est une bonne jument. On avait visé cette course-là pour se consoler du Critérium. Elle est aussi bonne en venant de derrière qu'en allant devant - ce que j'ai fait aujourd'hui car je n'ai pas voulu prendre de risque. Elle a des lignes en béton mais elle continue de grandir et a beaucoup d'allures. Ce sont des choses contre elle mais c'est bien car elle prend de la force et elle va encore s'améliorer. »

D'où vient-elle ?

Sa mère Bloody Mary (2 vict.), dont elle est le premier produit, est une fille de la championne Mara Bourbon (1 657 405 €). Goldy Mary est donc une nièce de Follow You (325 050 €) et de Headline (105 840 €). Elle a été acquise 300 000 € à la dernière vente du Prix d'Amérique. C'est la très grande famille "Bourbon" avec Qualita Bourbon, Sam Bourbon et, bien sûr, Face Time Bourbon.

6e | PRIX DE CLERMONT-FERRAND
Att - 2700 m - Course A - 44 000 €
GOLDY MARY 1'13"9
Achetée aux ventes Arqana Trot 300 000 € par SAS LANGLAIS BLOODSTOCK
Ready Cash x Bloody Mary (Coktail Jet)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : M. Abrivard
Propriétaire : Ec. Hm Stables - Eleveur : J. Dubois
2e Amelie Grif 1'14" Varenne x
3e Glorissima 1'14" Royal Dream x Up To The Moon
4e : Alcide Roc - 5e : All Wise As - 6e : Galilea Money - 7e : Give Me Cash
A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite