... © ScoopDyga
Résultat de course - 14.10.2021

Invincible Cash assure

Des trois épreuves de l'après-midi dédiées au Trot Open des Régions-Sud-Est et labellisées B, la première, le Prix d'Avignon, vouée aux 3 ans, était la plus intéressante, forte de la présence d'un sujet classique, Invincible Cash (Ready Cash), invaincu, en trois sorties, à 2 ans, chez lui, dans le Centre-Est, et à Paris, avant de se hisser, au cours de l'hiver, au niveau des meilleurs, au premier chef comme troisième d'In The Money et Italiano Vero dans le Critérium des Jeunes (Gr.1). Un peu moins en vue par la suite, le poulain de Ludovic Peltier était ici en quête d'une victoire le fuyant depuis la fin de l'année dernière et, surtout, d'un voyage bon pour le moral, dans un cadre et un contexte nouveau pour lui. Même aux vingt-cinq mètres, il va de soi qu'il avait largement les moyens de vaincre et il ne s'en est pas privé, venant en tête au dernier passage en face, par l'extérieur, et contrôlant ensuite sûrement la situation. Mission accomplie, serait-on tenté d'écrire, ce que confirmait Ludovic Peltier, au micro d'Equidia Racing : « Je suis venu ici pour le rassurer, lui redonner l'envie. C'est réussi, en attendant de retrouver Vincennes. »

Forever Evariste !

Outre la course d'Invincible Cash, il y avait deux attractives compétitions pour chevaux d'âge. Disputée sous la selle, sur 3.000 mètres, le Prix Frédéric Mistral a vu la victoire de son grand favori, Forever Speed (Uriel Speed), qui s'est cependant mis au galop juste après le poteau, gardant, in extremis, le bénéfice de ses efforts, lui dont les performances à Vincennes sont classiques, puisqu'il s'est classé quatrième tant du "Président" que du "Normandie". En selle sur le fils d'Uriel Speed, Julien Raffestin, qui est aussi son entraîneur, avait toutefois la mine soucieuse : « Il est tombé boiteux à la fin, déclarait-il sur Equidia Racing, d'où son hésitation dans ses allures. On va voir ce qu'il en est dans les heures qui viennent. »
Dans le Grand Prix d'Automne, couru à l'attelage, sur 2.300 mètres, avec départ à l'autostart, Evariste du Bourg (Jasmin de Flore) signe sa troisième victoire consécutive, en partant de loin et en n'attendant personne. C'est le vingt-deuxième succès de sa carrière et le cap des 300.000 euros de gains est, pour lui, presque atteint.

700e victoire pour Romuald Mourice comme driver
Sept centième victoire, en tant que driver, ce jeudi, à Marseille-Borély, pour Romuald Mourice, qui mène au succès son pensionnaire, Ellington Dream (Opus Viervil), dans le Prix Barcelonnette. Sept cents, c'est également la marque actuelle de David Bekaert (en lice à Borély) qu'il a atteinte samedi dernier à Nîmes grâce à Femto de Vauvert (Rockfeller Center).
Ce jeudi, il faut encore citer le coup de deux de Julien Raffestin, qui gagne avec Forever Speed et Galaxie de Flam (Boccador de Simm).

3e | PRIX D'AVIGNON
Att - 3000 m - Course B - 27 000 €
INVINCIBLE CASH 1'17"
Ready Cash x Urawa Turgot (Orlando Vici)
Driver : L. Peltier - Entraîneur : L. Peltier
Propriétaire : Ec. des Ludels - Eleveur : Ec. le Tremont
2e Illico de Castelle 1'17"1
3e Inbreed 1'17"3
4e : Ipso du Fer - 5e : Il Vient du Lude - 6e : Idylle Darling
A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite