... © Aprh
Actualité - 21.10.2021

Tour Européen : une finale palpitante

C'est déjà l'heure de la finale. Le Tour Européen du Trotteur Français propose samedi son cinquième et dernier rendez-vous de l'année. Les quatre premières étapes ont consacré trois vainqueurs différents, Feydeau Seven (étapes 1 et 2), Eclat de Gloire (étape 3) et Express Jet (étape 4). Si le premier s'avance en favori, il ne devra pas commettre d'erreur pour repartir avec le titre car tout reste possible. Palpitant.

Tout a commencé le 29 août aux Pays-Bas sur l'hippodrome de Wolvega. Une première étape qui allait dessiner une première esquisse de ce que allait être le classement général actuel, à deux jours de l'ultime round. Feydeau Seven (Rédéo Josselyn) [photo lors de sa victoire à Avenches] s'imposait en effet avec style, selon une formule à la mode, devant Blues d'Ourville (Password) et Baron du Bourg (Lilium Madrik). Feydeau Seven est toujours le leader du circuit à la veille de la Finale, alors que Baron du Bourg, troisième ex aequo, et Blues d'Ourville, cinquième, ne sont précédés que par Express Jet (Goetmals Wood) et Eclat de Gloire (Tiégo d'Etang), les vainqueurs des deux dernières étapes. Tous seront bien là samedi à Mons. Ils se tiennent dans un mouchoir de poche au classement, les quatre premiers étant séparés de cinq points, Feydeau Seven affichant 31 points, Express Jet 28, Eclat de Gloire et Baron du Bourg 26. Tout est possible ce samedi.

Classement du TETF
1er - Feydeau Seven : 31 points (2 participations)
2e - Express Jet : 28 points (3 participations)
3e - Eclat de Gloire : 26 points (2 participations)
3e - Baron du Bourg : 26 points (4 participations)
5e - Blues d'Ourville : 15 points (3 participations)

On trouvera au départ ce samedi les huit premiers du classement général. Au total, ce sont 36 trotteurs qui auront sillonné l'Europe dans le cadre du Tour Européen 2021.

Un leader qui semble solide mais sans possibilité d'erreur
Souverain lors des deux premières étapes, Feydeau Seven avait alors fait montre d'une belle supériorité à chaque fois. À Avenches, il avait notamment battu Eclat de Gloire qui s'annonce comme son principal challenger. Au crédit de Feydeau Seven, il faut lister cette suprématie récente sur ses principaux rivaux et le fait qu'il sera présenté déferré ce samedi. Ce n'était le cas ni à Wolvega ni à Avenches (il y était pieds nus des seuls postérieurs). La dernière prestation du représentant d'Alexandre Skowronski sans ses fers remonte au 31 janvier à Vincennes et cela s'était soldé par une victoire dans un Groupe 3. En sa défaveur, deux points peuvent être avancés. D'une part, il n'a pas couru depuis le 14 septembre. D'autre part, il s'élancera avec le 6 derrière l'autostart. Eclat de Gloire aura pour sa part le 4. Cela redistribue un peu les cartes par rapport à leur rencontre d'Avenches où Feydeau Seven avait reçu le 2 et Eclat de Gloire le 9 (en deuxième ligne).

Des opposants en forme
Express Jet et Eclat de Gloire ont aussi posé leur marque dans ce TETF 2021 en s'imposant chacun avec brio. Ils arrivent dans la finale l'ambition gonflée de leur dernier succès. Et c'est tant mieux pour le spectacle. C'est Express Jet qui a été le moins favorisé lors du tirage au sort des places au départ avec une position en seconde ligne.

Mieux vaut s'imposer pour remporter le classement général
Quant aux écarts (lire le classement), ils sont si faibles que tout reste possible pour chacun. Le premier reçoit 15 points et le deuxième 10. Si Eclat de Gloire s'impose devant Feydeau Seven, on obtiendra l'égalité parfaite, chacun recevant en plus 2 points d'assiduité. Si Express Jet s'impose, il devient seul et unique vainqueur du circuit.

Le TETF dans son rôle de voyage initiatique
Feydeau Seven et Eclat de Gloire ne s'étaient jamais produits hors de France avant de prendre part au TEFT. Voilà bien un des objectifs transformés de l'opération : faire voyager hors de France des ambassadeurs qui s'ignoraient.

La succession de Billie de Montfort est ouverte

L'ombre de Billie de Montfort planera sur ce Grand Prix de la Toussaint, samedi à Mons. La championne internationale de la famille dauphin est en effet la double tenante du titre du Tour Européen du Trotteur Français (en 2018 et 2019), sachant l'édition 2020 annulée pour cause de crise sanitaire. Elle y a aussi tenté sa chance cette année, à Son Pardo et Gelsenkirchen. Disons-le tout net, ses prestations n'ont pas été à la hauteur des espérances. Quatrième puis sixième, la pensionnaire de Sébastien Guarato a montré qu'elle était désormais limitée en tenue. C'est sur le créneau 1.600/2.100 mètres qu'elle est devenue la plus compétitive. Billie de Montfort a remporté le Grand Prix de la Toussaint en 2019 et y a aussi conclu troisième et deuxième en 2017 et 2018.

PARTANTS MONS (GHLIN) - Samedi 23 Octobre
1 GRAND PRIX DE LA TOUSSAINT - (18H45)
Course Premium - Attelé - Gr 2 - 100 000 € - 2 300 m
1BARON DU BOURGD4J.-g. Van Eeckhaute
2CHARME DE STARD4Ch. De Groote
3DOSTOIEVSKID4N. Bazire
4ECLAT DE GLOIRED4L. Garcia
5BLUES D'OURVILLEDPP. Houel
6FEYDEAU SEVEND4J. Verbeeck
7DONUTS DELADOUD4R. Wester
8EXPRESS JETD4G. Gelormini
9DIVA BEAUREGARDJ.-c. Piton
10ET VOILA DE MUZED4P. Van Pollaert
11CICERO NOAD4N. Dhaenens
12COEUR BAROQUED. Devolder
13CYRIEL D'ATOMH. Huygens
A voir aussi :
...
Coupe des Amateurs :
la finale des passionnés

C’est l’un des rendez-vous majeurs de la saison pour les amateurs. Après avoir gagné leurs billets lors des demi-finales la semaine dernière, quatorze amateurs disputent samedi à Vincennes le Prix Maurice Thévenon, la Finale de la ...

Lire la suite
...
Le Prix Jacques de Vaulogé,
un Critérium avant la lettre

Le Prix Jacques de Vaulogé est au menu des prétendants au Critérium des 3 Ans depuis les années 1930, honorant la mémoire d’une figure, normande, de l’institution des courses au trot, de la fin du dix-neuviè...

Lire la suite
...
Le Prix Jacques de Vaulogé,
un Critérium avant la lettre

Le Prix Jacques de Vaulogé est au menu des prétendants au Critérium des 3 Ans depuis les années 1930, honorant la mémoire d’une figure, normande, de l’institution des courses au trot, de la fin du dix-neuviè...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite