... ©APRH
Actualité - 22.09.2020

2020, un grand cru pour les « invincibles » ?

En l’espace de quelques jours, l’adjectif invaincu a fait florès dans la presse hippique. Y compris dans notre quotidien 24H au Trot. Pourquoi ? Parce que plusieurs concurrents ont encore augmenté leur invincibilité sur l’année 2020. Galius, Valzer di Poggio, Ghisoni sont les ambassadeurs emblématiques du club de ceux qui n’ont pas connu la défaite cette année. Mais ils ne sont pas seuls.

Dimanche dernier (20 septembre), Ghisoni (Village Mystic) remporte le Prix de Bayeux à Vincennes (photo) et porte à sept son nombre de victoires cette année en autant de tentatives. Quelques jours plus tôt, Galius (Love You) s’impose également à Vincennes et étend sa série à dix apparitions victorieuses depuis ses débuts, dont six cette saison. La veille, à La Capelle, Valzer di Poggio (Love You) se présente en piste pour la huitième fois en 2020 et gagne pour la huitième fois ! Voici un trio de choc qui met les "invincibles" en lumière.

Des profils différents
Rester invaincu une saison lorsqu’on dispute six sorties ou plus n’est évidemment pas une mince affaire. Les profils de notre trio sont finalement différents. Avec Valzer di Poggio on a affaire à un candidat d’origine étrangère qui est arrivé chez nous en retard de gains. Son entraîneur Jean-Michel Bazire est passé maître en optimisation des engagements et voilà une série de huit succès. Evidemment, une telle séquence se double d’une ascension obligée dans les catégories. Et JMB ne fait pas de l’invincibilité du moment un objectif prioritaire, déclarant sur les limites de son partenaire : « Elles devraient bientôt se préciser. Lorsqu’il affrontera un lot supérieur, ça risque d'être plus difficile. »
Quant à Galius, toujours invaincu au terme de sa dixième sortie, on sent bien que Séverine Raimond s’est prise au jeu. Ne voir que des « 1 » sur la musique de son représentant est logiquement flatteur et permet de rêver encore et toujours. Elle nous a dit à ce sujet : « Il sera bien battu un jour. Mais j’espère pour autant que sa série de victoires s’arrêtera le plus tard possible. »
Autre cas encore avec Ghisoni, battu en début de carrière puis absent des programmes pendant seize mois. Le poulain rattrape le temps perdu et en profite pour signer sa série en cours.

13 invaincus en 2020 avec au moins trois victoires
Ils sont treize à notre pointage cette année à être restés invaincus avec au moins trois sorties à leur actif. Les voici par ordre décroissant de victoires : Valzer di Poggio (8), Ghisoni (7), Galius (6), Hestia d'Héripré (4), Gloire du Lupin (4), Bilibili (3), Always Ek (3), Forever Ceke (3), Harold Sautonne (3), Horsy Dream (3), Gear Up (3), Héraut d'Armes (3), Golosso de Bry (3).
Le trio majeur de Bilibili (Prix du Calvados, Prix de Cornulier, Prix de l’Île-de-France) lui confère évidemment une place à part dans ce listing. C’est en quelque sorte l’invaincu d’élite.

Duel du Gers, dieu et maître sur herbe
C’est une autre forme d’invincibilité que propose Duel du Gers (Quaker Jet). S’il n’est pas invaincu cette année (ses quatre sorties initiales sont vierges de victoire), il l’est sur les pistes en herbe. Couronné dans la finale du Trophée Vert et sa récente revanche, sur la même piste de Craon, il porte à cinq ses tentatives victorieuses de 2020 sur herbe. Sans défaite aucune. Mieux encore, il n’a jamais été battu sur les surfaces gazonnées depuis ses débuts sur l’une d’elle, à Alençon, en 2017. Et son invincibilité se monte dès lors à huit tentatives sans échec.
Sur l’herbe, ils ou elles sont 12 à être invaincu(e)s cette saison avec plus de trois sorties à leur actif. Duel du Gers, avec cinq titres « herbés » trône en haut du classement, dead-heat avec Dakota du Poto (Succès du Poto) qui a obtenu une partie de ses titres chez les amateurs.

Si on cumule nos deux classements, cela fait 25 chevaux qui présentent une forme d’invincibilité en 2020. Voilà de quoi faire de l’année un grand cru dans la chronique du genre.

A voir aussi :
...
Ventes de Magny-Cours : sous la ligne de flottaison

Bien qu'elles ne revendiquent pas plus que le statut de ventes de services, la vacation de Magny-Cours, organisée par l'Association des Éleveurs de Trotteurs du Centre-Est à la Ferme du Marault, a eu du mal à générer de l'activité. ...

Lire la suite
...
Instant Grave ou la troisième de Matthieu Abrivard

Après la déception causée par Haldo des Champs en début de réunion, Matthieu Abrivard a vite retrouvé le sourire. Son bilan après six courses faisait ainsi afficher trois victoires ! Vainqueur pour son entraînement ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard monte d'un palier avec style

Passer d'un succès à Montignac à une épreuve Premium à Amiens pouvait, sur le papier, ne pas être une sinécure. Cela n'a nullement perturbé Idao de Tillard (Severino) qui a signé ce mercredi son quatrième succès en cinq tentatives. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite