... (© Mark Kentell)
Présentation de course - 22.10.2021

Bugsy Malone, l'avaleur de kilomètres

En ce jour de lancement des Équidays dans le tout le département du Calvados, l'hippodrome de La Prairie à Caen propose son marathon annuel. Un domaine dans lequel Bugsy Malone excelle, lui qui est justement le double tenant du titre de ce Prix de la Ville de Caen (Groupe 3).

Au-delà de 3000 mètres, on considère que les courses s'adressent à des chevaux de fond, encore plus évidemment quand on dépasse les 4000 mètres. C'est le cas de ce Prix de la Ville de Caen (Groupe 3), la plus longue de l'année dans la capitale normande, puisqu'elle se se dispute sur 4400 mètres (sans compter les rendements de distance), une sorte de « Prix de Paris » version caennaise. Dans ce domaine des marathons, Bugsy Malone (Ready Cash) possède les meilleurs titres du peloton de l'édition 2021, laquelle a très fière allure sur le papier avec les présences des chevaux de Groupe 1 que sont Délia du Pommereux (Niky), Féerie Wood (Rockfeller Center) et autres Carat Williams (Prodigious), dont les ambitions individuelles seront différentes de l'un à l'autre, la deuxième s'annonçant d'assez loin comme la plus performante. Le cheval de Philippe Allaire a couru à ce jour à treize reprises sur 3000 mètres et plus, soit au passage près de 44 000 kilomètres. Il a non seulement systématiquement terminé sur le podium mais il s'est surtout imposé à douze reprises, sa seule « défaite » ayant été enregistrée derrière Aubrion du Gers ! Avec à la clé deux victoires dans le marathon de La Prairie en rendant déjà 50 mètres. C'est dire si les deux tours complets (et même un peu plus) de la piste de Caen sont une bénédiction pour lui. Ce qui devrait aussi plaire à Fakir du Lorault (Vaillant Cash) qui vient de renouer avec la victoire.
Délia du Pommereux a, elle, par deux fois couru au-delà de 4000 mètres, les deux fois dans le Prix de Paris. Mais, forcément, pour une deuxième course de rentrée, ce n'est pas l'idéal. « Elle s'est retrouvée le nez au vent lors de sa rentrée à Laval et a calé un peu pour finir, revient son entraîneur Sylvain Roger. Je l'ai courue sans enrênement ce jour-là et cela s'est révélé positif. Plus elle sera libérée, mieux ce sera. Les dernières fois qu'elle a couru corde à droite, c'était mieux qu'avant même si elle est moins à l'aise qu'à gauche. Son travail à droite en début de semaine a été bon. C'est difficile aux 50 mètres bien sûr mais c'est un engagement à côté de la maison avant d'aller vers le meeting. »

PARTANTS CAEN - Samedi 23 Octobre
8 PRIX DE LA VILLE DE CAEN - (16H07)
Course Premium - Attelé - Gr 3 - Internationale - 65 000 € - 4 400 m
1DOUCEUR DU CHENEG. Martin
2EVEIL DU CHATELETJ. Y. Ricart
3DEFI PIERJITh. Roullier
4ECHO DE CHANLECYPAT. le Beller
5WHOLE LOTTA LOVEPh. Daugeard
6FOXTROT SEAC. Megissier
7BLOOMERB. Rochard
8DIGNE ET DROIT (+25 m)P. A. Rynwalt-boulard
9DIABLO DU NOYER (+25 m)Emil. Raulline
10CHALIMAR DE GUEZ (+25 m)R. Congard
11CALINA (NOR) (+25 m)M. Herleiksplass
12FEERIE WOOD (+25 m)D4A. Abrivard
13FAKIR DU LORAULT (+25 m)P4F. Lecanu
14BLUES DES LANDIERS (+25 m)PAS. Hardy
15LOOKING SUPERB (+25 m)F. Lagadeuc
16BUGSY MALONE (+50 m)D4F. Nivard
17CARAT WILLIAMS (+50 m)D4D. Thomain
18DELIA DU POMMEREUX (+50 m)S. Roger
A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite