... © Hipp. Laval
Résultat de course - 22.09.2020

Idéal Ligneries La stature d'un premier leader

Je n’ai jamais drivé un tel poulain.
Alexis Chéradame

Très estimé par son entourage, Idéal Ligneries affrontait un autre poulain invaincu dans ce Prix Aldébaran. Son nom : Inoui Danica. Idéal Ligneries n’a finalement pas eu à forcer son talent pour préserver son invincibilité en trois sorties publiques. Pour couronner le tout, il fait tomber le chrono des 2 ans sur le parcours des 2 225 mètres de Laval en trottant 1’15’’9.

Invaincu avec ce fils de Repeat Love, Alexis Chéradame a confié sur Equidia Racing : « C’est un bon poulain car on a avancé fort toute la course. J’ai assuré le départ car j’avais les ordres de partir tranquillement à l’extérieur. J’ai préféré rester en dehors du poulain d’Eric Raffin (au sulky d’Inoui Danica) pour éviter de me faire piéger. De plus, mon poulain n’aime pas trop être derrière un autre. Cela devrait s’arranger à l’avenir. Faire le tour des autres dans ce type de course, c’est toujours compliqué pour les 2 ans, encore plus quand vous faites le tour d’un poulain entraîné par Philippe Allaire. Je n’ai jamais drivé un tel poulain. Gagner avec Idéal Ligneries, ça me fait forcément plaisir. »
Le gagnant était nettement au-dessus des autres ce mercredi, ce qui lui a permis de faire tomber le record des 2 ans sur ce parcours de Laval détenu par Famille Royale depuis le 10 novembre 2017 en 1’16’’4.
Grand animateur, Inoui Danica (Boccador de Simm) conclut facilement à la deuxième place devant Ivoli Zeus (Ganymède), auteur d’un beau dernier kilomètre après avoir commis une faute au départ. Les trois premiers peuvent encore se retrouver le mardi 6 octobre à Vincennes sur le parcours des 2175 mètres de la grande piste dans une course fermée à 35 000 €. Le premier Groupe 3 réservé aux poulains de 2 ans est programmé le vendredi 23 octobre à Vincennes. Il s’agit du Prix Louis Cauchois.

Alexis Chéradame en tant que driver en 2020
5 victoires – toutes avec des 2 ans (3 avec Idéal Ligneries, 1 avec Imoko Aimef et 1 avec Idylle A Vie).

D'où vient-il ?

Neuvième produit d’Ouragane (Elvis de Rossignol), lauréate semi-classique (Prix Ariste Hémard), c’est un frère de Douce Ligneries (105 200€) et d’Amy Ligneries, à qui l'on doit le très bon mais fragile Good Boy Ligneries (168 350 €), gagnant des Groupes 2 Prix Pierre Plazen et Victor Régis. La troisième mère est la classique Girl Blanche (1972-Seddouk), dont sont issus plusieurs champions, parmi lesquels un certain Davidson du Pont. Ce printemps, Ouragane était suitée de Largo Ligneries, un fils de Village Mystic.

7e | PRIX ALDEBARAN
Att - 2225 m - Course A - 36 000 €
IDEAL LIGNERIES 1'15"9
Repeat Love x Ouragane (Elvis de Rossignol)
Driver : A. Cheradame - Entraîneur : Ph. Billard
Propriétaire : Ec. le Tremont - Eleveur : Cl. Legras
2e Inoui Danica 1'16"
3e Ivoli Zeus 1'16"4
4e : Intense de Tillard - 5e : Imperial Marandais - 6e : Ideal d'Avenir - 7e : Impact Love
A voir aussi :
...
Goeland d'Haufor contrôle et sprinte

Neuvième victoire de la carrière de Goëland d'Haufor (Voltigeur de Myrt), la neuvième dans le cadre d'un meeting d'hiver. Triplement lauréat durant le meeting 2019-2020, quadruple vainqueur lors de l'exercice précédent, le voici ...

Lire la suite
...
18 restants engagés dans la Q#2 Prix d'Amérique Races ZEturf

Après l'enregistrement des forfaits ce mercredi, 18 restants figurent sur la liste des engagés à la Qualif#2 Prix d'Amérique Races ZEturf (Gr.2). Les montes de Face Time Bourbon (Ready Cash), Davidson du Pont (Pacha du Pont), Délia du ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#9)
Goût Baroque 1'11''

Haras de Vains (50) 300 €, à la réservation, + 2.500 €, poulain vivant Goût Baroque 1’11’’, c’est, d’abord, un palmarès, solide, étoffé, circonstancié. Dix succès, à ce jour, pour plus de 350.000 euros de gains. Un palmarès classique, qui l’a vu ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite